p1130495.jpg

Dernière étape : VENISE

Ce sera notre dernière étape avant de rentrer en France et non pas la moindre : Venise, la ville des amoureux et des amoureux, il y en avait ! mais c’est toujours un plaisir de revenir à Venise. Ballade en vaporetto puis visite du palais des Doges et de musées que nous n’avions pas eu le temps de faire à nos précédents voyages.

La place St Marc vu de la mer……. et admirée par les nombreux « amoureux »

P1130387 P1130399

le pont des soupirs en travaux est couvert de pub… puis de l’intérieur du pont

P1130397 P1130442

Pourquoir le pont des soupirs. Ce ne sont pas les soupirs des amoureux mais les soupirs des prisonniers car le pont était le passage entre le tribunal et la prison….

Visite du Palais des Doges, une pure merveille, les peintres ont peints des chefs d’oeuvre mais d’abord la cour intérieure

P1130400 P1130403

puis l’escalier qui mène au appartement du Doge, le plafond en or !

P1130413 P1130417

pas d’autres photos, elles sont interdites. Dans les musées aussi, alors photos de la Basilique

P1130454 P1130449

sans oublier le pont Rialto et les gondoles (mais sans la sérénade!)

P1130484 P1130495

et tout le long du Canal Grande : les églises et les Palais….

P1130502 P1130506

P1130513 P1130516

Il faisait un temps magnifique et la température avoisinait encore les 30°. Mais les bonnes choses ont une fin et nous reprenons le camion direction les Alpes puis St Pierre ……

p1130178.jpg

Les lacs de PLITVICE

Nous avons quitté la route côtière pour aller au parc national de PLITVICE par une belle route dans la campagne. Les campagnes sont restées les mêmes que dans notre souvenir : tristes. Des maisons délabrées et brûlées de la guerre sont encore visibles et peu de croates sont revenus dans les campagnes. C’est vrai que le tourisme procure du travail pour beaucoup de personnes et ce n’est pas le cas des campagnes. Peu ou pas de culture et élevage inexistant…..Si le bivouac est interdit en Croatie, là dans la campagne, ça ne pose aucun problème, d’ailleurs les restaurants vous proposent leur parking pour dormir (et vous diner pour le prix d’un camping de la côte). La police, si présente le long de la route côtière, pour verbaliser n’est plus là non plus…..Nous voici donc aux lacs de PLITVICE, 16 lacs qui se déversent l’un dans l’autre, des cascades et une promenade magnifique. Pour sauvegarder l’environnement, des pontons en bois permettent de se balader au dessus des lacs. Plusieurs tracés sont proposés et voici quelques photos…P1130159 P1130174l’eau est claire, cristalline, un paradis pour les poissons, les canards et oiseaux…P1130178 P1130186P1130206 P1130207en plus avec le soleil, c’était pure merveille….P1130237 P1130258P1130292 P1130303P1130311 P1130327Et non, Martine, nous n’irons pas voir les grottes, nous partons pour Venise, notre dernière halte avant de rentrer car Bébé va bientôt arriver…….

p1130024.jpg

SPLIT

Nous sommes à 2 km de TROGIR et à 30 de SPLIT, sur une brochure donnée au camping, il nous est dit que TROJIR et SPLIT sont les 2 joyaux de la Dalmatie et ces 2 villes sont classées par l’UNESCO. Nous connaissions TROGIR de notre dernier voyage en Croatie mais nous n’avions pas été à SPLIT. De l’ancien palais Diocletian qui date de 305 av. JC, il ne reste que des façades qui, au fil des siècles, ont été transformées. Les façades du palais sont en travaux ainsi que la cathédrale et le péristyle. Sous les murs du palais, marché de souvenirs. Déjeuner dans un bistro à côté du marché aux poissons, au menu : calamars frits et sardines fraîches….P1130024  La Goden GateLa Cathédrale et le peristyleP1130044    P1130031le clocher vu du bas … puis vue d’en hautP1130064 P1130057                Iron Gate P1130088 P1130089la promenade le long du port…………………le petit bistroP1130082 P1130093puis baignade et farniante, il fait encore très chaud environ 30°P1130106

p1130011.jpg

TROGIR

TROGIR, petit port (mais grosses fortunes) en Dalmatie, fortifié. Nous avions bien aimé à notre précédent voyage et nous avons encore aimé. La Croatie a su préserver ses atouts : ses superbes côtes, ses criques et son patrimoine restauré avec goût. Les façades nous rappellent Venise mais il est vrai que les Vénitiens ont occupés pendant plusieurs siècles TRoGIR et l’architecture nous le rappelle. Vous n’aurez pas trop de photos….nous sommes tombés en panne de batterie…P1120989 P1120994Gérard  a rêvé …mais il attend la fin d’année pour jouer, n’est ce pas J.Luc et J.François !P1120999 P1130002les ruelles de la vieille villeP1130012 P1130011 P1130010 P1130015

p1120886.jpg

KORCULA

Nous voici partis de Dubrovnik et nous remontons la côte pour la presqu’île de Peljesac et la ville de Ston puis l’île de Korcula.Arrêt à Ston pour faire quelques achats et prendre en photos ses immenses remparts. Nous achèterons des moules et des huitres plates qui sont la spécialité de la presqu’îleP1120833 P1120850J’ai pris la photo du fort du camion et dans le virage, pendant que je rangeais l’appareil photo, Djynn est passée par la fenêtre. Bon, elle est un peu contusionnée et elle boite  mais ça va, ce soir elle a eu droit à un demi cachet d’Exprim.puis direction Orebic où nous laissons le camion pour aller sur l’île de Korcula en scoot. il fait toujours chaud environ 30° mais l’eau devient plus fraîche dans les 24° et oui on a pris de mauvaises habitudes..

.P1120877 P1120886P1120888 P1120931

Nous attendons le ferry entre Tripanj et Polce pour être ce soir à TrojnirP1120976 P1120983

p1120540.jpg

DUBROVNIK

P1120675 P1120540La toute première fois que nous avons été à Dubrovnik, nous  étions tombés sous son charme. Cette fois-ci encore, nous avons adoré Dubrovnik, la perle de l’Adriatique. Cité fortifiée entourée de remparts qui malheureusement avait subie des dommages pendant la guerre entre les Croates, les Serbes et les Montenegrins a été restaurée. Les tuiles des toits proviennent de Toulouse! Plus de 13 ans ce sont passés depuis notre dernière visite et nous avons tout autant apprécié. Nous sommes partis de bonne heure  pour profiter de Dubrovnik tôt le matin sachant que la matinée avançant, ce seront des hordes de touristes qui envahiront cette belle cité.P1120591P1120606 P1120612P1120622P1120624 Après une ballade dans la ville, nous avons fait le tour des remparts. De là, on y voit la ville mais aussi…la mer…Les photos vous donneront une idée de la beauté des lieux et vous conviendrez avec nous que nous avons bien fait de faire ce détour. Surtout qu’il fait un temps magnifique. P1120720 P1120707P1120729 P1120808

La Norvège du Nord, 13 et 14 août

Le temps est toujours au beau et les températures sont estivales, nous aurons toujours entre 21 et 25°. Le soir, nous avons quelquefois un peu de pluie mais pour l’instant, nous avons toujours pu manger dehors.

Nous partons de Trondheim en direction des Iles Lafoten par la route 17. Nous devons prendre le ferry à Bodo.  Arrêt à l’église de Vaernes en bois debout. On aime bien les églises alors quel que soit le pays, nous les visitons et ici, nous sommes sous le charme des églises en bois debout. Celle-ci est au milieu d’un cimetière avec de grandes pelouses. C’est coquet et reposant.

Nous nous arrêtons voir le “bolareinen” : c’est un renne grandeur nature dessiné sur une paroi rocheuse. La gravure daterait de 5000 an aussi il est dommage qu’aucune mesure ne soit prise pour la sauvegarde du site et la couleur rouge des contours du renne disparait mais celle-ci n’est pas d’origine. On peut voir la gravure d’un skieur mais celui-ci n’est pas daté. Le site est agréable dans une forêt de pins. A Mo I Rana, nous aurons fait 3200 kms depuis le départ.

Dommage, jusqu’à maintenant le temps était beau, et aujourd’hui, il fait gris et nous verrons à peine le superbe glacier Svartisen qui est le 2ème plus grand glacier de Norvège. Du parking, on voit à peine le bas du glacier qui est dans le broullard. Nous pouvons faire une promenade sur le lac pour se rapprocher du glacier mais le temps morose ne nous incite pas à le faire. nous continuerons vers Fauske et nous bivaquerons 10km avant. Comme souvent le soir, nous pêchons et au miracle, je prends un puis deux ……saumons, certes pas très gros mais tout de même que nous cuisinerons sur le grill.

Bodo, port pour les Iles Lofoten mais avant de prendre nos billets, nous allons voir le Saltstraumen : phénomène naturel. Les eaux tourbillonnent et s’engouffrent dans un passage étroit et le flux et reflux de l’eau font des tourbillons. Le seul problème, c’est que nous, nous arrivons à marée basse donc rien à voir. Nous irons donc directement au port pour connaître les heures d’embarquement pour les Iles.