Mardi 8 mai : Acros de la Frontera

La forme est revenue : j’ai bien écouté les conseils et nous avons trouvé une sympathique bodegua qui nous a servi des tapas et de la sangria bien fraiche avec une sieste la dessus. Extra. Pour la glacière, on verra plus tard
Nous avons visité Acros, village tout blanc accorché en haut d’une falaise avec des ruelles étroites qui paraissent austères mais derrière ses grands murs , plein de jolis patios fleuris. Deux églises romanes avec dans l’une d’elles le plus vieux rétable d’Andalousie de 1519. Journée visite et farniente.
Camping près du lac d’Acros

Lundi 7 mai : Séville – Acros de la Frontera 240km

J’avais oublié de vous dire que nous sommes encrore en panne de frigo (depuis le Portugal). Cette fois-ci le boitier de gestion électronique. Ah le modernisme. Jamais avec les 4 autres précédents camions, nous avions eu des pannes frigo (pourvu qu’il ne nous change pas le camion!!!!)
Nous avons téléphonné à Alpes Evasion, le diagnostic de Gérard est le bon maintenant il va falloir trouvé la pièce car au Portugal le seul marchand de camping-car ne l’avait pas. Journée merdique comme on peut en avoir de temps à autre : recherche du concessionnaire Dométic de Séville qui forcément n’a pas la pièce, appel au secours à Damien pour qu’il appelle les concessionnaires de Cadix et Grenade (uniquement pour lui faire réviser son espagnol) et avec la sacro-sieste, on est passé devant Cadix et sans s’arrêter. Maintenant, il faut tous les numéros du frigo mais ce matin mardi nous ne savons toujours pas si nous aurons la pièce à Grenade
Les GPS se sont fait des petites folies : la galère pour trouver les bodegas de Jerez de la Frontera et le camping de Acros.
Nous voulions visiter les caves de Jerez : c’est là qu’ils font le vin de Xerès ou le Cherry (pour les anglais). On a jamais pu se garer dans la ville et les caves où l’on pouvait stationner ne faisaient visiter les chais que sur RDV. Bref nous avons atteri à la coopérative et là Gérard et Richard ont gouté….. et n’ont pas aimé. Alors nous avons continué notre chemin sur Acros : jolie ville toute blanche accrochée au falaise.
Je ne vous parle plus de temps, il est vrai que depuis que nous sommes en Espagne il fait beau il fait chaud. Hier 28° c’est super.
Pour terminer cette journée merdique, j’ai une rage de dent terrible mais demain sera un autre journée…….Avec une journée pareille, ne comptez pas sur des photos!