PRESENTATION DU PROJET


Notre nouveau projet : Construire une cellule sur un RENAULT Kerax

2010 : c’était notre 1er défi, construire un camping-car sur un camion benne, un RENAULT JP150 de 1992 et en mars 2012, nous faisions nos 1er 1000kms. Nous l’avons vendu début 2019 après avoir fait 110 000 km et l’Amérique du Sud.

Pourquoi avoir vendu Thanasinh me direz-vous ?

Parce que la famille s’est agrandie et nos petits-enfants grandissent, nous aimerions pouvoir leur faire profiter de nos voyages. Déjà, nous les emmenons avec nous avec le RMB  (et ils adorent) mais ce serait formidable de pouvoir les emmener dans les contrées lointaines et aussi parce que nous avons 12 ans de plus et nous voulions un camion plus accessible ….

2022 : donc notre 2ème défi sera de construire  un nouveau camping-car sur un camion pompier, un RENAULT KERAX de 45000kms, 19 tonnes, année 2003. Nous l’avons acheté à la Seyne sur Mer à un passionné de camions pompiers, Christophe. Il en a pas moins de 35 !

IMG_4855
IMG_4862
IMG_4872

Bon, moi qui voulait un camion plus petit mais avec des slides pour compenser son gabarit. C’est fichu. En fait, on a pas trouver pour l’importation des slides comment faire et puis il faut être honnêtes que le Kerax lui plaisait davantage, il a donc pas creuser la piste.

Il devra être amélioré par rapport à Thanasinh sur l’accessibilité, nous ne voulons plus d’un escalier métallique sous châssis. L’épaule de Gérard déclare forfait et moi de grimper dans la cabine ça devient pénible. Gérard va devoir se creuser les méninges.

De mon côté, j’ai des exigences sur le coin repas que je voudrai en U et Gérard voudrait améliorer encore notre autonomie en électricité et en eau et aussi se faciliter l’accessibilité à la partie technique : ne plus devoir se mettre en 4 dans la soute pour avoir accès aux batteries ou au Vectron.

Il faudra tenir compte de la réglementation pour pouvoir faire l’homologation en VASP caravane pour ne pas avoir les contraintes du poids lourd : horaires de conduite, interdiction des centre-villes, interdiction de rouler certains WE….

Vous pourrez suivre la transformation du camion en camping-car dans les prochains articles.



















LES GORGES DE L’ARDECHE – juin 2022

Le camion Oracle est chez les Ets Gauvin pour la fabrication du faux-châssis, nous avons donc un peu de temps devant nous. Nous décidons de partir pour l’Ardèche.

Départ le 6 juin dans l’après-midi de la maison, il fait chaud et on nous annonce du très beau temps. Notre bivouac du soir sera une aire de service gratuite à Vieille Brioude, très beau village pas loin de la A75 après Clermont Ferrand qui mérite le détour et nettement plus agréable que de dormir sur un parking d’autoroute !

Si vous avez un peu de temps, faites une halte à Brioude. La basilique St Julien du XIe S est tout simplement superbe. Promenez-vous dans les rues  et admirez les bâtiments du XIIèS jusqu’au XVIIIè et visitez l’Hôtel de la dentelle. Bon c’est vrai comme la dentelle est mon passe-temps, il me faut fils, cartons et modèles et puis il y a le plaisir de voir les expositions.

Nous reprenons notre route le lendemain matin. L’Auvergne est une très belle région, vallonnée et verdoyante.

Nous évitons le Puy en Velay, point de départ pour le chemin de Compostelle. 

Le patrimoine architectural est médiéval avec sa cathédrale romane tout comme celle de de Brioude. Il faut avoir des bonnes jambes pour aller jusqu’à la cathédrale par des des ruelles pavées.

Le centre d’enseignement de la dentelle aux fuseaux perpétue la tradition et la pratique dentellières. J’y achète là aussi des cartons (modèles), des fils et matériels lorsque nous passons dans la région.

Cette fois ci, nous passons notre chemin.

Nous longeons l’Ardéche et cette année, avec la sécheresse, le peu de pluie tombée en hiver et au printemps, le cours d’eau est déjà bien bas. Nous nous arrêtons pour visiter Voguë, répertorié dans les plus beaux villages d’Ardèche. Voguë possède même une plage le long de l’Ardèche, très prisée avec cette chaleur ! Le château immense  avec ses quatre tours surplombe la vallée. Un parking à 1km du village nous permet de nous garer et nous allons en vélo visiter. Une partie du parking est réservée aux camping-cars, il est malheureusement très poussiéreux mais on peut accéder à la rivière faire trempette.

Nous arrivons à Vallon Pont d’Arc. L’aire de service est immense, un grand parking près de l’office du tourisme mais sans aucun arbre et nous préférons aller au camping de l’Ardèche. 

Camping au bord de l’eau avec des emplacements ombragés et délimités pour 16€ la nuit ! 

En vélo, visite de Vallon Pont d’Arc et arrêt à l’office de tourisme pour récupérer des documentations.

Le 9, nous décidons d’aller au Pont d’Arc en vélo. La balade est très agréable et à cette époque, il n’y a pas trop de circulation. Sur la plage du Pont d’Arc, il y a un monde fou mais on nous rassure : on est en basse saison ! On continue la route le long des gorges et ça monte raide sur certains tronçons !

Retour au camping, baignade avec Djinn dans l’Ardèche. Nous avons réservé pour le lendemain une sortie canoë à l’accueil du camping. On est ravi de camping, l’accueil est au top, un petit snack avec d’excellentes pizzas ou plats réunionnais, pains et croissants le matin, possibilité de réserver pleins d’activités mais nous on se contentera du canoë.

On vient nous chercher à 11h au camping, on a prévu un petit pique-nique, crème solaire, chapeau.

Consignes de sécurité et nous voici partis ….

Plus beaucoup d’eau. L’Ardèche est à sec et par endroit on descend du canoë pour passer mais qu’importe on s’amuse. Les débuts sont un peu chaotiques mais après ça roule…Dire que l’été quelques 3500 canoës naviguent. Ça doit être la cohue. A cette époque on profite de la quiétude et du paysage.

On s’arrête pique-niquer sur une petite plage et on profite pour se baigner. L’eau est chaude et claire, propice à la baignade. On se remet en route et on nous a dit qu’il y avait un passage un peu difficile, la chute Charlemagne. Bien sûr, on se retourne et on récupère notre embarcation 10m plus loin échouée sur le bord mais le pire j’ai perdu mon bob que je traîne depuis la Jordanie ! On passe sous le Pont d’Arc. 

On s’arrête quelques kilomètres plus loin et le loueur nous récupère.

Aïe, le lendemain, j’ai des restes de notre balade en canoë : j’ai dû taper sur des cailloux lors de notre chavirage et j’ai mal au cocsis !

6km de la grotte Chauvet. Pas loin mais on n’a pas tenu compte du dénivelé. Ouah ! même en vélo électrique, il a fallu appuyer sur les pédales.

Mais quel régal ! Une reconstitution de la grotte très réaliste. Lorsque vous y pénétrez, vous avez l’impression d’être dans la vrai grotte. Nous avons beaucoup apprécié Lascaux mais Chauvet est une merveille. En extérieur, l’été vous avez des ateliers qui sont proposés.

Pas de photos, elles sont interdites !

Retour en roue libre au camping….et baignade …et farniente pour le reste de la journée.

10 kms nous sépare de la via Ardèche

qui se fait rapidement. Il fait très chaud et nous trouvons agréable de prendre cette ancienne voie ferrée reconvertie en voie verte. Nous passons tunnels et viaducs pour arriver à Balazuc.

Nous ferons une halte bien mériter le long de l’Ardèche : pique-nique et baignade.

Il fait chaud, très chaud. Heureusement, la nuit, nous avons la clim’ mais la journée les températures montent et nous n’avons même plus envie de faire du vélo ou des visites, on lézarde.

Allez courage, on reprend le camion et on va aller visiter une grotte. On sera au moins au frais !

On choisit d’aller à l’Aven d’Orgnac. L’une des plus grandes grottes d’Europe : On descend à 121m de profondeur avec quelques 720 marches.

Heureusement, on les descend mais on remonte par un ascenseur ! 12° dans la grotte, il nous faut une petite laine ! 

On découvre trois salles gigantesques avec stalagmites, stalactites géantes le tout expliquer par un guide qui nous captive.

En sortant se trouve la cité de la préhistoire et des ateliers mais uniquement en été.

On s’arrête à Labastide de Virac, un autre de ses beaux villages mais dans la région, on adore tous ces petits villages souvent à flanc de montagne avec son château et son vignoble car oui on cultive le vin en Ardèche et pour nous avons apprécié le rosé  ardéchois bien frais !

Nous arrivons à Alba la Romaine, nous sommes seuls au camping.  Nous profitons de la piscine et restons. L’après-midi à farnienter.

Nous partons de bonne heure, en vélo,  pour visiter Alba La Romaine. Il fait très chaud. Tout est fermé, ville morte. Nous sommes en juin, en semaine mais tout de même ! Des affichettes sur les commerces et sur les restaurants indiquent qu’ils ouvrent uniquement le samedi et dimanche ! Heureusement, le boulanger est ouvert tous les matins ! 

Notre périple s’arrêtera là, il nous faut déjà penser à rentrer.

Le MONASTERE DE POBLET

Dimanche 6 mars

Hier nous avons fait une dizaine de kilomètres pour dormir sur l’immense parking du monastère de Poblet, classé par l’Unesco. C’est un ensemble monastique cistérien.

Il fait froid, il pleut.

A 5h dimanche matin, on entend les cloches et elles insistent longuement ce sont les matines et l’appel à la 1ère prière. Nous, on se rendort.

A10h tapantes, nos achetons nos billets d’entrée. Les séniors, comme partout en Espagne, ont soit un tarif préférentiel, soit la gratuité.

Entrée du monastère et ancien logement du frère portier
Entrée du monastère et ancien logement du frère portier

Juste après l’entrée, il y a un immense bâtiment qui est le chai. En effet, les moines travaillent la vigne et commercialise leur vin.

Chai
Chai

Nous nous dirigeons vers la porte royale du monastère qui est entre 2 tours, une dame nous attend et nous demande de scanner un Qrcode. Nous aurons  ainsi toutes les explications sur nos téléphones, bienvenue au XXIèmeS

Nous apprenons que les 12 premiers Cistériens viennent de Citeaux en Bourgogne et étaient régis par la règle de Saint Benoît

 

Actuellement, 25 moines continuent de vivre, prier et travailler au monastère.

La muraille médiévale qui date du XIIèmeS comporte 12 tours (comme les 12 portes de Jérusalem) .

IMG_4771Nous passons la porte romane. Les aspirants moines passaient cette porte en sachant que c’était un point de non-retour.IMG_4773

Nous continuons par le cloître qui est de toute beauté. Les colonnes en pierre sont travaillées.

Cloître
Cloître

IMG_4781Dans la 1ère aile, nous pouvons voir la cuisine, le réfectoire qui sert toujours et nous ne pouvons pas y entrer. La pièce est impressionnante. C’est l’abbé qui préside et un frère fait la lecture pendant les repas puis le scriptorium, immense bibliothèque.

cheminée dans la cuisine
cheminée dans la cuisine

IMG_4786 IMG_4784

Réfectoire
Réfectoire

Le lavabo
Le lavabo

Dans la 2ème aile, il y a la salle capitulaire.

Salle capitulaire
Salle capitulaire

La salle capitulaire est très importante pour la communauté. C’est ici que chaque soir que la communauté lit un chapitre de la bible, c’est ici aussi que les novices reçoivent l’habit, que l’abbé est élu par les frères.

C’est dans la 3ème aile que l’on a accès à l’église. Dans cette église, il y a le Panthéon royal, construit au XIVèmeS où sont enterrés plusieurs rois, reines et abbés.IMG_4799 (1)

Rétable de l’église en albâtre

l'un des 2 panthéons royaux
l’un des 2 panthéons royaux

IMG_4802

Nous montons au 1er étage où se situe le dortoir (qui n’est plus utilisé). Il est immense car selon les règles de Saint Benoit, les moines devaient dormir ensemble mais avaient chacun leur lit.  Du dortoir, nous avons accès à la terrasse extérieur.

Ancien dortoir
Ancien dortoir

IMG_4821IMG_4819

Nous redescendons pour visiter la 4ème aile du cloitre qui est l’aile réservée aux frères convers qui n’étaient pas moines. Ne sachant souvent ni lire, ni écrire, ils s’occupaient des travaux de jardinage et de la cuisine. Ils avaient leur propre réfectoire et rentraient à l’église par des portes différentes.

Puis nous visitons le musée qui est situé dans les appartements royaux car les rois d’Aragon venaient régulièrement à Poblet qui étaient sur leur chemin lorsqu’ils visitaient leur royaume.

Entrée des appartements royaux
Entrée des appartements royaux

IMG_4831

Nous repartons vers le bord de mer et au fil des kilomètres la température augmente. Nous arrivons à Salou, il fait 18° ouf on est beaucoup mieux.

La fin des vacances arrive …

Nous voulions passer par Figuares et Cadaques mais pas de chance un lumbago vient gâcher la fin de mes vacances alors mardi, nous décidons de rentrer doucement vers la France

 

MONTBLANC

Samedi 5 mars, nous la passerons en bord de mer à Salou/Calafell. Le temps est gris et froid. Il a même plu dans la nuit.

Dimanche, nous décidons d’aller à Montblanc. C’est une cité médiévale dans les terres à environs 50km de Tarragone. Cité prospère au XIVèmeS, les murailles qui entourent la ville ont été construites sur ordre de Pierre le Cérémonieux au XIVème avec 32 tours carrées. Une forte communauté juive a contribué à l’essor de la ville.

LA PORTE JORDI, l'une des portes d'origine
LA PORTE JORDI, l’une des portes d’origine

IMG_6769

La légende veut que Saint Georges a terrassé le dragon ici et tous les ans le saint patron est fêté le 23 avril.

Nous passons par l’office du tourisme pour récupérer un plan de la ville qui se fait facilement à pied.

OFFICE DU TOURISME
OFFICE DU TOURISME

IMG_6768


Nous laissons nos vélos près de l’Église Santa Maria. Construite en haut de la colline, elle domine la ville. Construite sur les ruines d’une ancienne église romane, elle est de style gothique. La façade est superbe.IMG_4754IMG_4705

Nous donnons notre obole (1€/p) à la bénévole qui tient l’entrée de l’église et nous pénétrons à l’intérieur qui est sobre mais l’orgue est somptueux.IMG_4707IMG_4708IMG_4709

les vestiges de l'ancienne église
les vestiges de l’ancienne église

IMG_4757

L’office du tourisme nous a indiqué que les musées étaient fermés mais on commence à en avoir l’habitude, ce n’est pas la saison.

MUSEE
MUSEE

Pourtant des groupes ininterrompus de touristes visitent cette très jolie ville.

On est gelé, il fait froid : 11° et pas de soleil ! Nous faisons le tour des églises mais celles-ci sont fermées.

EGLISE SAN MIGUEL
EGLISE SAN MIGUEL

La place Major est superbe et entourée de très belle demeures.

LA PLACE MAJOR
LA PLACE MAJOR

IMG_4727 IMG_6776 IMG_4728 IMG_6777

TIENS, IL A FAIM
TIENS, IL A FAIM

CHAPELLE
CHAPELLE

IMG_6781

Nous faisons le tour des murailles en revanche on n’a pas pu y monter. Seuls les groupes y avaient accès.

LES MURAILLES
LES MURAILLES

On est passé devant 2 superbes pâtisseries mais on a juste regardé. IMG_4737 IMG_4738 IMG_4736

 

LE DELTA DE L’EBRE

 

L’Ebre est le plus grand des fleuves espagnols. Long de 928km, il traverse la Cantabrie, la Castille, la Rioja, la Navarre et l’Aragon avant de se jeter dans la méditerranée en Catalogne (près d’Amposta, province de Tarragone) par un grand delta de 320km2.

 

Face à l’Ebre, nous profitions de cette fin d’après-midi.

IMG_6732IMG_6733Jeudi, on se lève avec un grand soleil. Tant mieux on part en vélo vers l’embouchure de l’Ebre et la réserve naturelle, désignée par l’Unesco, nouvelle réserve de la biosphère. Nous profitons d’une belle piste cyclable, elle longe d’abord le fleuve puis sur 3km nous sommes le long du canal de dérivation protégés par les roselières avant d’entrer dans la réserve naturelle qui fait 32000 ha. Dans le delta, on y cultive le riz (21000 ha de rizière) mais aussi le maraichage.

SUR LE CHEMIN DE ST JAUME
SUR LE CHEMIN DE ST JAUME

IMG_6738 IMG_4627 Puis ce sont des grandes lagunes et des kilomètres de plages de sable et de dunes. IMG_6736

DU HAUT DU MIRADOR
DU HAUT DU MIRADOR

IMG_6735 IMG_4628On peut y apercevoir des oiseaux : ibis, aigrettes, canards, hérons, martinets pour n’en citer que quelques-uns.

POSTE D'OBSERVATOIER OISEAUX
POSTE D’OBSERVATOIER OISEAUX

IMG_6746

LÀ C'EST UN IBIS
LÀ C’EST UN IBIS

AIGRETTES, FLAMANDS, IBIS, POULES D'EAU, CANARDS ...
AIGRETTES, FLAMANDS, IBIS, POULES D’EAU, CANARDS …

IMG_6752

Des miradors sont implantés pour l’observation des oiseaux. Nous allons jusqu’à la mer par El  Gaxal et Riumar (tout est fermé, c’est ville morte) IMG_4648IMG_4649puis repartons vers le port de Deltebre.

C’est ici que les vedettes touristiques sont amarrées.

BATEAU EXCURSION
BATEAU EXCURSION

Et c’est aussi ici que nous trouverons un restaurant ouvert et heureusement car j’avais préparé un pique-nique et mis dans le panier de Gérard mais quelqu’un a dû avoir plus faim que nous, on se l’est fait barboter certainement pendant que l’on regardait les oiseaux à un mirador. Nous avons dégusté une paella, par ailleurs excellente. Retour au camion, petit périple de 40 kms !

PORT
PORT

IMG_4653

PECHEURS SUR L'EBRE
PECHEURS SUR L’EBRE

Vendredi, nous partons de l’autre côté de l’Ebre, belle piste cyclable qui nous amène jusque l’Ile de Buda qui est situé dans l’embouchure. IMG_6758IMG_6757Il n’y a rien ça fait partie de la réserve naturelle. Le vent s’est levé et les derniers 3km  le long du Migjorn ( bras de l’Ebre) pour aller jusqu’à la mer, on l’a dans le dos, super on file .

LA MER
LA MER

LES CASIERS DES PECHEURS
LES CASIERS DES PECHEURS

Au retour, ce ne sera pas la même ! Heureusement une fois retrouvé l’ile de Buda, la piste cyclable est bien protégée du vent et nous rentrons au camion après avoir encore parcouru 37 km !

SUR L'ILE DE BUDA
SUR L’ILE DE BUDA

IMG_6762

 

 

TORTOSA

D’Aguilas, nous sommes remontés à Moncofa, le temps est à la pluie. Nous avons trouvé un petit camping sur la plage de Nules. La 1ère nuit, la mer était déchainée et heureusement que nous avions une digue devant nous ! Nous y resterons 3 jours, Gérard a trouvé des copains pour la pêche. Les journées sont belles mais les soirées restent fraîches. Les jours rallongent.IMG_4519

Visite de la ville, un beau littoral mais pas de sable, des galets. Une petite ville tranquille dans les orangeraies.

IMG_6704IMG_6699

ORANGERAIES
ORANGERAIES

Mardi 1er mars,

Dominant l’Elbre, sur les hauteurs Tortosa est une cité romaine conquise, comme toute la région par les Maures qui ont édifié un château qui fut repris au XIIème S par Beranger IV et les templiers. La ville comprenait le quartier maure, le quartier juif et le quartier chrétien.

Du parking à camping-cars, une très belle piste cyclable le long du fleuve nous emmène en quelques minutes au centre-ville.IMG_4543

le Pont Antic construit en 1911 est devenu piéton
le Pont Antic construit en 1911 est devenu piéton

L’office du tourisme est fermé. Il est situé dans les anciens abattoirs municipaux qui datent du début de XXèmeS. Nous roulons dans le quartier historique mais comme il n’est pas très grand on peut admirer au détour des ruelles de très belles demeures.IMG_6719

les anciens abattoirs
les anciens abattoirs

La Casa Brunet
La Casa Brunet

la casa Grego o Pilar
la casa Grego o Pilar

IMG_6710

Nous verrons les collèges royaux qui ont été fondés par Charles Quint au XVIèmeS. Ils assuraient l’éducation des jeunes musulmans convertis.

les portes des collèges royaux
les portes des collèges royaux

Nous déjeunons dans un petit resto, l’Arboria, pour 30€ vin compris. Je me suis régalé de cannelloni aux épinards et gambas puis des calamars à la plancha et pour finir une crème catalane. Gérard a préféré en entrée une salade d’avocats.

La cathédrale qui donne sur l’Elbre est en plein travaux.IMG_6723

 

Mercredi

L’office du tourisme est ouvert et nous repartons avec une bonne documentation du coin. Nous partons pour le château et là, heureusement que nos vélos sont électriques car la pente est raide, très raide ….

Le château de Suda est maintenant un parador (un hôtel) mais les jardins sont accessibles et de là, il y a de très belles vues sur la ville et le fleuve.

Le château de Suda
Le château de Suda

IMG_4598

La cathédrale vue du château
La cathédrale vue du château

IMG_4606 IMG_4617 IMG_6729

Nous irons visiter la cathédrale car malgré les travaux on peut la visiter. L’entrée se trouve une ruelle plus loin, il faut passer par les catacombes puis remonter par le musée et le  cloître pour enfin pouvoir entrer dans la cathédrale.

la cathédrale en travaux
la cathédrale en travaux

IMG_4549

le musée
le musée

IMG_4547

IMG_4557IMG_4556

Si la façade de la cathédrale de pur style gothique, l’intérieur est très sobre par contre les chapelles de chaque côté sont splendides.IMG_4567 IMG_4561 IMG_4569Le retable de l’autel est en bois sculpté et peint

IMG_4563 mais nous sommes restés scotchés devant la chapelle de la Senora de la Cinta édifiée au XVIIème dans un style baroque est décorée de peinture.

La Chapelle Santa Cinta
La Chapelle Santa Cinta

les peintures de La Chapelle
les peintures de La Chapelle

IMG_4578 IMG_4579

Nous irons au marché couvert faire quelques emplettes.

le marché couvert
le marché couvert

IMG_4622

Dans l’après-midi, nous décidons de faire une virée en vélo en prenant  la voie verte vers Amposta mais les nuages sont arrivés et nous avons pris une bonne pluie. Le temps de revenir au camion, c’était fini mais nous, on était trempé.

On part donc pour Deltebre en fin de journée.

 

 

 

 

SANTA POLA

 

Mercredi 23, de Peniscola, nous partons pour Alicante ou plutôt Santa Pola.

Jusqu’à maintenant nous faisions une centaine de kilomètres entre nos bivouacs, aujourd’hui ce sera 190.

A Valence, nous faisons le plein de GO dans une station PL toujours à 1.38€. Un chauffeur fait le plein en même temps que nous et sa camionnette est pleine d’oranges. Sympa, il me donne un cageot d’oranges. Super, jus d’oranges tous les matins …IMG_6669

Nous prenons la A7 pour descendre à Santa Pola. Entre Valence et Alicante, ce ne sont que des serres à perte de vue, pas étonnant qu’il y est des problèmes d’eau…

Serres à perte de vue
Serres à perte de vue

Nous prenons la route côtière et nous trouvons un beau coin pour notre bivouac des prochains jours : au bord de la mer sur des parkings aménagés.

Bivouac
Bivouac

IMG_6671

Djinn prend un bain
Djinn prend un bain

Il y a bien un parking a camping-cars mais il y a pour le moins une cinquantaine de camping-cars allemands, impossible de se garer.

Nous irons le lendemain à Santa Pola faire quelques courses et visiter la ville.

Lever de soleil
Lever de soleil

IMG_6675

on part pour Santa Pola en vélo
on part pour Santa Pola en vélo

J'assure le repas
J’assure le repas

marché couvert
marché couvert

IMG_4494

IMG_4495 IMG_4498IMG_4496IMG_4497

Nous profiterons de ce bord de mer, Gérard à la pêche et moi farniente

IMG_4507

attention ça ne rigole pas ...
attention ça ne rigole pas …

c'est pêche our sieste?
c’est pêche our sieste?

Gérard a la bougeotte en camion et nous voici parti pour Aguilas. En fait, nous y resterons qu’une nuit car le mauvais temps nous a rattrapé et en consultant la météo espagnole toute la moitié sud du pays est sous l’influence d’une dépression et ça pour une bonne semaine.

Aguidas
Aguidas

IMG_4509

notre bivouac et le temps se gâte
notre bivouac et le temps se gâte

Bon, c’est sût ici ils sont contents, il leur faut de la pluie : tout est sec. Le nord serait épargné alors on décide de remonter….