Incursion dans les Carpates Roumaines

Aujourd’hui 8 août, 1700 litres de GO  de consommé et 8600 kms de parcourus!

et journée orageuse. Nous passons la frontière ukrainienne pour aller visiter les Carpates roumaines.

Dans la foulée, nous voici à Putna, le premier des monastères fortifiés.

Tous ces monastères ont été construits au XIV ET XV ème siècle et ont

été agrandis ou restaurés au fur à mesure des siècles, ils sont tous

situés dans la région appelée la Bucovine.

PICT1651 PICT1640

L’intérieur du monastère au delà des murailles

PICT1656

Nuit sur le parking du monastère

le lendemain, corvée d’eau au puit du monastère…..et les shadocks pompaient,

pompaient…. mais juste pour remplir quelques bouteilles d’eau bien fraîches

PICT1697 PICT1698

PICT1686

Nous avons rencontré le « Michel Ange » du

XXIème siècle : Mihail Morosan qui peignait

les nouvelles fresques, peintre religieux

mondialement connu

Avec ses élèves, 7années de travail et

se sera fini l’année prochaine!

et messe chantée……

PICT1677 PICT1687

…..et debout. Les offrandes sont redistribuées aux plus démunis et aux popes.

Visite du monastère de Sucevita tenu par les soeurs

PICT1740 PICT1734

L’intérieur du monastère avec l’église

Des embouteillages de charrettes sur les routes de Roumanie!

PICT1708 PICT1707

Virage sur l’aile                                 Embouteillage avec Richard

Les foins, encore à la main mais de jolies maisons couvertes en tavaillons

(tuiles en bois) même les récentes.

par contre, on construit beaucoup en béton cellulaire.

PICT1754 PICT1709

le temps est à l’orage, tout le monde s’y met même les soeurs.

LES CARPATES

Jeudi soir, nous avons dormi à côté de la forteresse de Khotyn : impressionnant château

qui surplombe le Dnister. Avec des mur de 40m de haut et 6m de large, il

a été construit au XVème siècle. En cours de restauration, les toits ont été

refaits en tavaillons (tuiles en bois)

PICT1538 PICT1557

La forteresse de Kothyn

Puis direction kemaniets et son immense forteresse mais beaucoup de

restauration en cours et ce n’est pas terminé..

PICT1576 PICT1590

la forteresse de Kemaniets où Richard a été enfermé pour excès de vitesse…

depuis, il a été  libéré!

PICT1610 T

Traduction de la carte de restaurant

Nous avons traduit l’essentiel par dessin ou

par lettre cyrillique lorsque l’on savait mais

ne vous inquietez pas, tout ce passe bien!

La veille, en consultant, la carte (routière), nous avons remarqué être tout près de la

frontière et des monastères fortifiés des Carpates roumaines et plus préci-

sement de la Bucovine.  Nous avons décidé d’y aller.

Direction la frontière : passage en quelques minutes aussi bien du côté

ukrainien que roumain!

Nous voici en UKRAINE

Nous avons passé la frontière polonaise en 10mn et la frontière ukrainienne en30mn après avoir rempli les papiers d’immigration avec des douaniers très aimables.Changement de décor : route défoncée avec des nids de poule, habitat  ouimmeuble style soviétique en piteux état par contre des villas en constructionsde grande dimension.

PICT1322 PICT1324Comme toutes les républiques annexées par l’URSS, l’Ukraine a énormément souffertdu joug soviétique par les déportations d’habitants et la famine et peine à serestructurer.L’Ukraine, 48 millions d’habitants, boit 350 millions de litres de Vodka par an et de la bièreà ne plus tenir debout!Change 7UA = 1 €GO entre 6.90 ET 7.15 UAPremière étape de notre voyage : L’VIVUne ville avec un certain charme et une très belle architecture.Dommage, nous sommes venus un peu tôt mais,dans 20 ans, elle sera restaurée et ressemblera  à Prague, avec, peut-être,autant de touristes. Pour l’instant, nous sommes  peut-être les seuls touristes étrangerset les batiments ont bien besoin d’être réhabilités.  Les seuls qui ont bénéficiés d’untraitement de jouvence sont ceux de la vieille ville autour de la placecoeur de la ville, et l’avenue qui donne sur un superbe opéra.

PICT1341 PICT1380l’opéra                                  Vue de la tour de l’hôtel de ville

PICT1312 PICT1354

l’hôtel de ville by-nightLa vie est bon marché pour nous peu de restos mais beaucoup de cafés,le restaurant coûte entre 2.5 et 10€ avec bière ou vin.

PICT1421 PICT1308carte en cyrillique , on choisit au pif……….Beaucoup d’antiques Lada mais aussi de 4×4 rutilants.Aucune infrastructure pour le camping donc nou s dormons soit chez l’habitant, en sauvage ouen ville, nous optons pour les parkings TIR ( transports internationaux) gardés ouencore les parkings des sites touristiques. L’eau, nous la faisons avec l’essenceet ça se passe pas trop mal.PICT1265 PICT1431

Aucun problème, les gens sont sympa mais ne comprennent pas l’anglais et encore moinsle français et tout est écrit en écriture cyrillique y compris les panneaux! alors noussommes devenus adeptes du langage des signesAujourd’hui jeudi, nous avons fait le musée des oeufs peints les « Pyssanky » à Kolomyyadans les Carpates et ce soir, nous sommes à Ktothyn.

LE CAVIAR

Vous désirez savoir si nous en avons mangé, la preuve en photos….

PICT1438

et à la petite cuillère…………….

La Russie a contingenté  la vente du caviar et nous avons donc mangé du

caviar « rouge », les oeufs de saumon.

PICT9729 PICT9727

et avec le poisson fumé et la vodka

Pourquoi? Trop de pêche intensive sous l’URSS a tué les esturgeons. Une maman esturgeon met 15 ans avant d’avoir des oeufs et peut vivre plus de 100 ans et qu’elle pond tous les 2à3 ans si elle est relâchée.

Au BIOS, banque de reproduction de l’esturgeon, des milliers de petits esturgeons sont relâchés 45 jours après leurs éclosions dans les rivières pour renouveller l’espèce. une maman esturgeon de 32KG a 5kg d’oeufs mais la pollution est un facteur aggravant de la disparition de l’espèce autant que le brarconnage.

un pêcheur gagne environ 300 € par mois et un braconnier 3500€pour la saison!

La population d’esturgeon à été divisé par 40 en 15 ans.

Le KG de caviar coûte 950€ à Moscou, au noir 450€et à bruxelles 3000€ quand à Paris…..

Contrairement à La Libye, nous n’allons pas stocké de l’essence dans la soute mais du caviar :

ç’est petit et ça peut rapporter gros!

L’Ukraine a mieux géré la production d’esturgeons, enfin c’est ce qui ce dit…….

RETOUR dans les Pays Baltes

Sous un soleil de plomb, nous avons visité RIGA. De belles façades

de style rococo et baroque surtout celles des guildes de marchands.

Nous retrouvons d’ailleurs la ligue hansénique que nous avions vu

à Berguen (Norvège), ligue qui réunissait les marchands de la Baltique

et de l’Allemagne du nord ; mais Tallinn reste notre préférée.

PICT1080 PICT1116

La grande guilde                      La guilde des marchands célibataires

Le gros problème que rencontre la Lettonie depuis son indépendance en 1991,

c’est qu’une large partie de ses habitants sont russes et à Riga, ils sont plus de 78%

d’où les problèmes d’intégration et de stabilité politique.

De plus, beaucoup ne parlent que le russe et pas le letton.

PICT1063

Par contre, près de Riga, nous avons vu le « ST TROP »: superbes maisons avec

parc donnant sur la côte, voitures de grosses cylindrées inconnues en France : débauche

de 4×4 Cayenne et de Mercedes V12…..D’où provient cet argent

Départ samedi pour le Palais de Rundale, le Versailles Letton : cadeau de

l’impératrice de Russie à son amant le Duc de Biron ! Toujours le même

style XVIIème très apprécié à la cour russe  et parc à la française en

restauration.

PICT1129 PICT1188

Le Palais de Rundales

Dimanche, nous revoici sur la côte balte en Lituanie et nous avons admiré

dans le musée de l’ambre, des bijoux et  compris la métamorphose de la

nature   en si beaux cailloux! puis départ pour Kaunas pour vite passer

la frontière   car nous roulons vers l’Ukraine et il nous faut descendre

l’est de  la Pologne et les routes ne sont pas formidables.

PICT1234 PICT1245

Les colliers d’ambre font toujours beaucoup d’effet

Nos impressions sur les pays baltes : les 3 capitales sont très européennes et

d’un niveau de vie sensiblement identique, reste les campagnes et les petites

villes. Pays se tournant vers l’Europe et voulant prendre son in dépendance

avec la Russie et tourner le dos aux années noires du soviétisme.

Nous comprenons mal les différences de niveau de vie, des fortunes en voitures,

maisons  mais avec quelles ressources ? Il ne leur faudra pas longtemps pour rattraper

le retard surtout au niveau de l’agriculture (vieux matériel).. Des travaux sont

déjà importants au niveau des infrastructures. Par contre, nous avons peu vu

d’industries.

Nous avons trouvé une petit camping à la ferme près de la frontière lituanienne

et polonaise.

PICT1246 PICT1251

Dans une ferme, près d’un lac pas loin de la frontière

MESSAGES PERSO :

merci de vos nouvelles et bonnes vacances à ceux qui partent ou travaillent !

à Virginie et Cédric,  bienvenue dans le 9 – 3 ! Fred, nous suivons ton périple,

Damien à bientôt peut-être sur les bords de la Mer Noire : il y fait très chaud,

pas la peine de te charger de bagages : un maillot de bain suffit!

Jean-Luc, bonne arrivée en Tunisie, attention à ta gazelle. Nathalie,

bon courage pour la peinture! et bons cahiers de Vacances pour les filles.

Sylvie, bon vent en Vendée et Fabienne….Christiane à toi aussi bon

courage pour les travaux et dommage pour maman!

A maman, nous lui enverrons des photos!

ESTONIE : TALLINN

Après le passage de frontière, nous avons roulé sur Tallin, capitale de l’Estonie.

Niveau de vie supérieur aux 2 autres pays baltes. Seulement 1,3 millions

d’habitants et nous avons retrouvé un réseau routier digne de ce nom!

D’après les guides, Tallin serait le Saint Malo de la Baltique. Je vous assure qu’il

faut beaucoup d’imagination. Bon, il y a bien des remparts mais la ville a 450000

habitants et les remparts, on ne les voit plus beaucoup.

Saint Malo n’a rien a craindre pour sa réputation bien que la vieille ville soit  agréable et

très sympa avec ses petites ruelles et la grande place de l’hôtel de ville.

PICT0852 PICT0906

PICT0874 PICT0861

Dîner dans un resto typique

PICT0924

Nous avons toujours le beau temps et la chaleur

et nous nous sommes baignés dans la mer baltique!

Bon d’accord, ce n’est pas notre piscine chauffée

à 28° mais c’était jouable. Seul, Richard

a prétexté la sieste pour ne pas se baigner!!!!!!