_DSC4389 (1)

Punta Bellena : la « casapueblo » de Vilaro

Nous voici à La Barra, comme le temps est gris, nous allons visiter le musée de la mer. Musée, on ne peut plus hétéroclite : de la création des villes balnéaires aux squelettes de baleines en passant par tous les objets du début du XXème S.

IMG_1228

En entrant, on découvre les squelettes de baleines et d’orques puis des oiseaux marins naturalisés . Il est précisé que les oiseaux étaient morts de mort naturelle avant l’empaillage…on aperçoit aussi des lions de mer. Le tout un peu miteux, ils ont bien vécus.IMG_1234

 

Des collections de coquillages par milliers, impressionnants du plus petits au plus gros. Pareil pour les crabes et les langoustes… les poissons, quand à eux, sont conservés dans de la résine, au mur, un énorme poisson-lune (l’un des plus gros pêché).IMG_1226

on en mangerait...

on en mangerait…

IMG_1232

 

Dans une autre salle, les objets du début du XXème S sont dispersés parmi les carapaces de tortues et le long du mur, des boites en fer en équilibre.IMG_1229

IMG_1240

 

Sur d’autres murs, des extraits de journaux d’époque et des cartes postales retracent la création des villes balnéaires.

IMG_1230 (1)

 

La salle des pirates vaut le détour. Un décor de goëlette a été reconstitué et l’on peut lire l’histoire des célèbres pirates.

IMG_1224

Un musée pas comme les autres mais qui mérite un détour.

 

Le ticket d’entrée du musée donne droit à la visite de l’insectorium situé en face. 1,5millions d’insectes d’une collection privée sont répertoriés et nous sommes interloqués par le nombre de hannetons : des petit, des gros, des noirs, des colorés….IMG_1241

IMG_1243IMG_1245

Et d’une énorme migale. Bon n’y connaît pas grand chose mais ça nous a plus.IMG_1247

 

A quelques kilomètres la punta Bellena. Une pointe sauvage où le peintre Carlos Paes Vilaro avait son atelier et sa villa ainsi que quelques millionnaires uruguayens.OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Carlos Paes Vilaro est connu partout en Uruguay.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAIl est décédé en 2004, a connu tous les peintres comme Picasso ou Dali, a voyagé dans le monde entier et particulièrement en Afrique. A connu notre BB nationale mais qui ne l’a connaît pas ?

Bien que nous aimons plus les peintres impressionnistes que les peintres avant-gardistes, nous allons visiter le musée.

Cet édifice blanc, énorme, connu sous le nom de casapueblo, est reconvertit en musée, hôtel, restaurant. C’ était le « pied à terre » du peintre et son atelier qu’il aurait construit lui-même (il n’était pas à l’étroit, il pouvait recevoir les copains sans problème). L’architecture est un peu loufoque mais c’est plutôt sympa._DSC4389 (1)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERADans le musée, des tableaux du peintre et son atelier. Dommage, on reste sur notre fin, les tableaux ne sont pas vraiment mis en valeur et l’atelier non plus. Par contre, busines, busines, on vend reproductions, céramiques ça c’est bien mis en valeur.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERANous dormirons, au bout de la pointe Bellena, bercés par le vent. Un excellent bivouac loin de tout.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

_DSC4466

Etonnez vous de ne pas avoir de nos nouvelles !