AU REVOIR LA RUSSIE

Ca y est, nous sommes au poste frontière, il est 17H. On nous annonce déjà 3 heures d’attente alors qu’il n’y a pas de camion et une file de voitures d’un petit km

Ce matin, nous sommes partis de St Petersbourg sous les nuages et nous avons

visité le parc du château Peterhof appelé parc aux fontaines.

Le château est fermé le lundi  donc pas de visite mais le parc est magnifique avec toutes

ses fontaines et statues en bronze doré face au golfe de Finlande.

PICT0777 PICT0773

A quelques mètres de la frontière, mes impressions sur la Russie :

J’ai adoré Moscou la Russe et trouvé plus banale St Petersbourg, plus européenne.

A Moscou, beaucoup de présence policière et une ville propre, sécurisée, on s’y sent à l’aise.

A St Petersbourg, on y a rencontré des jeunes sous l’emprise de l’alcool, de la drogue,

beaucoup de tags et d’insécurité.

Deux villes complètement différentes mais le niveau de vie est supérieur à tout ce que nous

avons pu voir dans le reste de la Russie et encore nous n’avons fait que 2400km

La Russie, pays à la pointe de certaines technologies et pays en voie de développement

pour le reste : routes, hôpitaux, services publiques et administrations archaiques,

habitats mal ou pas entretenu s, usines vétustes, corruption,  mais c’est aussi le pays à 8% de développement : voitures européennes  neuves, téléphones portables dernier cri, électro-ménagers….et le pays des nouveaux riches et du nouvel essor capitalisme car s’il n’y a pas longtemps que les Russes connaissent l’économie de marché maintenant ils savent.

Mais c’est aussi le pays de la misère : pour beaucoup c’est à peine l’équivalent de 60€ par mois et beaucoup de travail « au noir ». Tout ce paye et ce négocie en espèces.

Avec le gaz et le pétrole, encore un pays qui risque de nous faire mal dans quelques temps!

Les Russes avec qui nous avons discutés sont contents de V. Poutine et de ses réformes sur

la famille et sur l’ouverture du marché.

L’espérance de vie du russe est pour les femmes 70 ans et les hommes 40 ans. La Vodka est consommée à grande échelle et la bière aussi!

Nous avons gardé des souvenirs uniques des soirées avec des Russes rencontrés au bistrot du coin, au resto ….même si en général les Russes sont dures de visages et peu avenants de

proche abord.

PICT0734 PICT0728

2 pocherones au détour d’une route            Des rencontres bien arrosées

Nous avons passé la frontière russe en 5H30 après avoir été fouillé de fond en comble!

Bonjour l’Estonie!

Merci pour les nouvelles, ici tout va bien, nous avons beau temps et la santé et au top.

QUATRE JOURS A ST PETERSBOURG

Situation : au nord ouest de la Russie, à l’embouchure de la Neva et à 650 km

de Moscou avec 5 millions d’habitants et 2ème ville de Russie

C’est le Tzar Pierre Le Grand en gagnant la guerre contre la Suède qui permet

à la Russie d’avoir une ouverture sur le golfe de Finlande au XVIIIè siècle et crée

la ville de ST Petersbourg et sa flotte navale.

PICT0357

La forteresse St Paul St Pierre, 1ère bastion

russe sur la mer Baltique et qui a servi de

prison politique

contre les anti-monarchiques

Ce ne sont à l’époque que des marécages et Pierre I veut une ville européenne et il prendra l’exemple d’ Amsterdam qu’il connait bien. 394 ponts à St Petersbourg, bon à Montargis, nous en avons une centaine et la ville est plus petite. D’accord….mais ce n’est pas tout à fait la même chose même si nous aussi , nous avons le musée Girodet.

PICT0286 PICT0418

La Venise du Nord, St Petersbourg est construite sur le modèle européen.

PICT0679

Comme tous les touristes visitant St Petersbourg,

nous avons assisté à l’ouverture des ponts sur la Neva à 1heure du matin et nous en avons profité pour faire une ballade de nuit.

Le brise-glace Aurore pris en photo à minuit!

Saint Petersbourg deviendra la capitale puis Staline la renommera LENINGRAD et préfèrera Moscou comme capitale.  Le siège de 879 jours par les troupes d’Hitler fera 1,2millions de morts mais la ville ne sera jamais prise.

Blocus intellectuel et purge pendant la période bolchévique et St Petersbourg retrouve son nom d’origine en 1991 mais l’ouverture à l’occident la précipite dans un chaos économique et sa place stratégique la fait passer au 1er rang de ville « mafieuse » et de capitale du crime.  C’est V. Poutine qui en 2003 en fêtant les 300 ans de ST Petersbourg a redonné tout son éclat à sa ville natale en investissant 400 millions d’euros pour rénover les batiments et restaurer les palais…….et en faire une ville telle qu’elle est aujourd’hui : européenne, belle, agréable et touristique mais attention c’est encore ici qu’il y a le plus de picpokets au m2.

Je confirme que c’est vrai : dans le groupe, en sortant de la rame de métro, JP s’est fait agressé et piqué le porte-feuille!

Nous sommes sur le 60° parallèle et donc ce sont les « nuits blanches » de fin mai à début juillet : le soleil ne se couche jamais. Hier soir, nous avons joué scrable jusqu’à minuit dehors, il commençait juste à faire nuit à la fin de notre partie et le jour se lève à 3 heures du matin!

Il n’y a que 60 jours de soleil à St Petersbourg et de la neige du mois d’octobre au mois de mai! Nous sommes dans les bons jours, nous avons le soleil!

La visite du musée de l’Hermitage ancien palais d’hiver de Catherine II qui,

passionnée de peinture, a commencé la collection de tableaux, a été superbe.

Actuellement 2.7 millions d’oeuvres de répertoriées et seulement 10% des

oeuvres d’exposées.

Un délice pour les yeux : des peintures dans un décor de rêve!

PICT0158 PICT0163

La Palais d’Hiver, musée de l’Hermitage

Mes impressions sur St Petersbourg : inconstestablement une belle ville mais trop

européenne dans son architecture trop uniforme et donc moins prenante

que Moscou, la Russe.

PICT0292 PICT0575

Le seul monument « russe » de St Petersbourg, l’église du St Sauveur du

sang versé avec 7000 m2 de fresques en mosaique à l’intérieur.

Ville européenne, pays à la pointe pour l’aérosptaciale mais en retard sur encore

beaucoup de chose : les hôpitaux, par exemple.

Jeanine en a fait la triste expérience.

Vous désirez de nos nouvelles : et bien tout va bien

Richard a vu une dentiste russe, cela lui a couté 4000 roubles mais ça va mieux. c’est plus cher  que la vodka et moins efficace ! nous avons testé

Nous 2 et Monique, nous allons bien. Notre camion supporte bien le voyage mais Richard a du

refaire toutes les attaches du scooter qui ont cédés avec les mauvaises routes!

Demain terminons notre périple par un dernier château et la frontière dans l’après-midi

Pour les personnes interréssées, les campings-car  sont garés sur le parking du stade près

de l’arc de triomphe au métro Narvskaya

PALAIS POUCHKINE de CATHERINE II OU TSARSKOIE SELO

Palais construit au XVIIIème SIècle  pour Catherine Ier puis Catherine II en fit sa résidence d’été à 20 km de ST Petersbourg

longueur de la façade : 302 m de long.

Mais j’en suis sure que de vous faire un cours d’histoire sur la dynastie russe des Romanov, vous préférez des photos.

PICT0073 PICT0079

une petite partie des 302ml de façade principale….

PICT0096 PICT0105

La grande salle …831m2                                 La salle à manger

PICT0117 PICT0127

Le salon d’ambre, seulement 5.7 tonnes                   Catherine II

PICT0118 PICT0088

Détail des parquets d’époque …..et les visiteurs mettent des chaussons!

PICT0133 PICT0136

La galerie Cameron donnant sur les jardins…..

Il faut savoir que pendant le siège des allemands, le chateau a servi d’écurie et de magasin de stockage avant d’être dynamité heureusement juste avant leur arrivée, le conservateur avait envoyé les peintures, parquets, meubles, vaisselles en Sibérie pour les sauvegader. Le salon d’ambre a été entièrement pillé pendant la guerre par les nazis mais une compagnie allemande a en 1979 donné son soutien financier pour restaurer le salon.

Un faste et une splendeur, la Grande Catherine s’est inspirée de Versailles pour construire son

palais d’été.

UNE FAMILLE RUSSE

Gérard avait envie de visiter une isba et de renconter si possible une famille russe. Notre guide nous a proposé de nous arrêter sur la  route de Moscou-Saint Petersbourg,

Au départ, lorsque la guide leur a demandé, la dame  était  réticente et lui a répondu qu’ici, à la campagne, les familles ne sont pas riches comme à Moscou. lorsque nous lui avons expliqué que justement, nous voulions nous faire une idée de la vraie Russie et pas seulement de la Russie touristique de Moscou ou St Petersbourg, elle a accepté.

Une famille russe ordinaire : Madame, militaire de carrière, Monsieur, militaire en retraite mais travaille, un fils de 20 ans et les parents retraités mais avec une pension de 3500 roubles par mois soit 100€

La terre est louée à l’état pour un loyer payé une fois par an.  Le loyer est en fonction de la superficie du terrain. L’isba leur appartient : isba rudimentaire mais confort moderne : TV, lave-linge, micro-ondes par contre juste un lavabo et un WC et meubles déparaillés des années 60. Ils ont achetés pour faire eux-même les travaux d’aménagement de la salle de bain. L’isba est en rondins de bois, plafond en contre-plaqué, cloisons en frisette. Le chauffage est fait par un poêle à gaz (bientôt une antiquité) et un tuyau de diamètre 50 parcourt les pièces pour diffuser un peu de chaleur. Imaginer par -20 OU -30° et ça sans autre isolation. Les fenêtres simple vitrage,un clou en guise de crémone sans volet laissent  passer le froid et l’humidité

Un superbe potager : choux, pommes de terre, carottes, tomates, fenouil….améliore le quotidien.

Au fond du jardin, le sauna comme en Lettonie mais eux le prenne à 70°.

Les salaires sont très bas et les russes n’ont pas les moyens d’entretenir leur maison.

La famille nous expliquait qu’elle s’en sortait parce que les parents étant retraités, ils bénificient sur l’électricité, le gaz et le   loyer une minoration  de tarif par le gouvernement et qu’ils habitaient tous ensemble.

La grand-mère, 75ans, nous a expliqué la vie dure des campagnes et nous a parlé de la famine, du travail de la terre et ne regrette pas l’évolution des dernières années même si l’augmentation de la vie ne leur facilite pas toujours la vie de tout les jours mais constate que la vie est moins dure qu’avant mais nous confirme que les camps en Sibérie exitent toujours ainsi que les Kolkoz (ferme collective de réadaptation) que nous allons essayé de visiter.

C’était l’anniversaire le lendemain du grand-père, nous lui avons offert du vin et aux dames, des gateaux et bonbons. nous avons eu droit au thé fait dans un samovar avec toute l’explication.

Le samovar est une boulloire : on y met de l’eau et dans la partie centrale on y met de la charbonnette qui fait chauffer l’eau et la maintient en température.

Les grands-parents et leur fille ne voulaient plus nous voir partir et, en souvenir, nous avons pris des photos que nous leur avons imprimé tout de suite. Ils étaient ravis que le modernisme puisse leur permettre d’avoir la photo tout de suite plutôt par courrier (qui marche très mal), Internet, ils connaissent mais trop cher.

Notre opinion sur les russes a changé : ils sont peu avenants et méfiants qu’en ils ne connaissent pas mais après ils sont gentils et très hospitaliers : ils ont proposé à Julia, notre guide, de revenir avec d’autres groupes car ils ont appréciés les échanges : nous sommes restés plus de 2 heures!

Par discrétion pour cette famille, vous n’aurez pas droit à toutes les photos……..

PICT9943 PICT9947

NOVGOROD, le 22 juillet 2008

Sur la route de Novgorod, pause-café ou plutôt pause-thé dans le village

du samovar.

Nous avons profité pour acheter  des « pirojki », chaussons fourrés à la viande

ou à la pomme ou à la pomme de terre ou au fromage blanc. Ils étaient bien

chaud et surtout délicieux.

PICT9979

Toutes les 2 heures la pause s’impose!

Son  mari vendait des girolles, nous les avons acheté 130 roubles le KG! à peine

3.60 €.

Depuis 4 jours le temps était lourd et orageux mais  nous avions du soleil et de

la chaleur. Ce matin c’est la pluie sans arrêt et la température a brutalement

chuté : 16°

Nous entrons dans l’Anneau d’argent et Novgorod est situé  au bord du lac Ilmen.

Le kremlin de Novgorod  est le berceau de la première dynastie régnante.

PICT0050 PICT0034

Le Kremlin de Novgorod                                    le lac Ilmen

Vous remarquerez que le soleil est revenu dans l’après-midi.

PICT0016

Visite du musée en plein air de l’habitat russe du XVI au

XIX ème siècle : isbas, moulins, églises….Pourtant,

J’ai bien eu l’impression de voir les mêmes isbas dans la

campagne russe.

Dans le kremlin de Novgorod, la cathédrale Sainte Sophie était en travaux, il est vrai

qu’elle date de 1024 et que c’est l’une des plus ancienne église de Russie

mais nous avons vu l’intérieur mais c’est comme pour l’Espagne, nous

commençons à être saturés des églises aussi belles soient-elles.

Le monument du millénaire de la Russie représente tous les évènements

importants : guerre, couronnement, victoires….de la Russie

PICT0029 PICT0042

le monument du Millénaire              la seule façade sans échafaudage!

Continuons notre route sur St Petersbourg sur la même route défoncée avec toujours

autant de contrôles radar sur les seules portions où l’on pourrait un peu rouler.

LA VIE EN RUSSIE

Moscou ressemble à toutes les capitales européennes, elle est belle, propre, attirante, cosmopolite, vivante. Comme je l’ai déjà écrit le niveau de vie des moscovite n’est pas différent de celui des européens de l’Ouest. Mais le reste du pays me direz-vous?

La vie dans les campagnes  est beaucoup plus dure qu »en ville :  de petites maisons en bois en mauvais état appelée isba, des champs peu ou mal cultivés, par contre des potagers superbes.  Le surplus des jardins est vendu en bordure de route ainsi que le miel,les champignons, les myrtilles….

PICT9637 PICT9556

Le marché de Souzdal réputé pour ses cornichons…. Gérard négocie…des girolles

PICT9684

Les équipements : tracteurs, charrues, sont très anciens et datent des années 60.

Les villes petites et moyennes  sont loin du niveau de vie de Moscou  et les routes sont en mauvaise état, les immeubles paraissent délabrés.

Beaucoup d’usines nous paraissent vétustes et mal entretenues

PICT9568 PICT9690

Pour la construction neuve que ce soit maison ou immeuble ou même bâtiment industriel , ils utilisent beaucoup la brique pleine. Quand ils rénovent, ils isolent par l’extérieur et refont un ravalement de couleur

Des routes défoncées mais tout de même des travaux sur les routes mais faits en dépit du bons sens et sans sécurité. Au volant, les russes sont de vrais dangers publics, nous en avons l’expérience au bout de 2000 km sur le territoire russe. Une police omniprésente : à chaque entrée et sortie de ville, un contrôle.

Richard s’est d’ailleurs fait arrêter pour un dépassement de ligne droite mais je confirme la corruption marche en plein. D’autres du groupe ont testés.

L' »autoroute » Moscou-St Petersbourg passe des villages donc on passe de 110 à 40 de 4 voies à 2 voies avec tracteurs en prime. La moyenne n’est pas trop élevée.

La vie y est moins chère qu’à Moscou. Les magasins sont bien achalandés et on y trouve de tout.

Pour vivre, les gens font en plus de leur travail des petits boulots.

L’électricité était monopole d’état jusqu’à juillet 2008 et très peu chère. Le gouvernement vient de vendre à des groupes étrangers et les russes ont peur des augmentations. En effet, les salaires sont bas mais l’eau, l’électricité et le chauffage (urbain dans les villes) sont à des prix très bas. Les immeubles n’appartenant plus à l’état sont dans un état pitoyable et le russe de classe moyenne  n’a pas les moyens de rénover son logement.

Les russes ne sont pas avenants et ne sourient jamais. dans les commerces, dans les restaurants ou les musées, nous avons l’impression d’avoir affaire à des cerbères! Les cartes bleues sont acceptées partout et on trouve des distributeurs dans toutes les villes. Les euros sont bien acceptés et ce, même dans certains commerces surtout sur les lieux touristiques

Nous n’avons jamais ressenti d’insécurité dans les villes ou campagnes.

PICT9724

Nous faisons nos bivouacs soit dans les parkings TIR, soit dans des parkings gardés dans les

villes. Pas de problèmes au niveau du ravitaillement de l’eau : en général, nous pouvons en faire sur les parkings.

Les russes et la religion : les russes sont orthodoxes pour la majorité et très pratiquants; Est-ce les années soviétiques qui les olnt privés de religion qui les ont rendus si fervents?

Les églises sont très belles et en cours de restauration. Les églises sont pleines au moment de la messe et les gens sont très fervents. Il n’y a pas de crise de vocations pour les popes ou les religieuses. Les popes peuvent être mariés du moins ils peuvent devenir pope en étant marié mais ne peuvent pas se marier s’ils sont déjà pope.

Les grandes différences entre les catholiques de Rome et les orthodoxes :  l’Eglise de Russie a fait cession vers le XIème siècle et a continué de garder les même principes et n’a pas accepter l’évolution qu’imposait le pape.Actuellement, la messe est dite en latin et sur le point théologique la Trinité n’est pas du Père et du Fils mais seulement du Père. Le Patriache est l’équivalent du pape, un rapprochement des 2 églises est actuellement en discussion ce qui n’avait jamais eu lieu jusqu’à maintement.

Beaucoup de mariages. Le top : se marier en limousine…..

PICT9805 PICT9802

Et en Hummer SVP…………….on y tient à 15, c’est économique!!!!

L’anneau d’or

Pourqu’oi le nom d’anneau d’or et que représente t-il?

Ce sont 10 villes qui forment un anneau autour de MOSCOU

et qui ont  les plus belles églises (orthodoxes) de Russie  avec

des clochers dorés et est l’itinéraire des villes historiques de l

a Russie centrale.

VLADIMIR, la 1ère ville est l’ancienne capitale de Russie partie

dans l’oubli quand Moscou est devenue la capitale : 2 belles

cathédrales en pierre blanche qui datent du XII siècle.

PICT9592 PICT9594

SOUZDAL est la ville « musée » de l’anneau d’or avec ses maisons

en bois travaillé. 40 églises, 3 monastères et le plus vieux kremlin de Russie.

PICT9599 PICT9650

Arrêt à Krostoma pour visiter un marché typique

PICT9718 PICT9705

IROSLAV, la plus grande des villes de l’anneau est bordée par la Volga, l’un

des plus grands fleuves d’Europe.

A part, la cathédrale du prophète Elie qui est devenue un musée où l’on peut

admirer des icones et des peintures du 17ème, il n’y a pas grand chose à voir.

Le kremlin est en rénovation.

Les maisons sont construites en briques, les églises aussi.

un détour pour pas grand chose et le clou a été la balade sur la Volga. l’idée

était bonne mais il n’yavait pas grand chose à voir.

PICT9757 PICT9781

Echafaudage aux normes russes…..            LA vOLGA

ROSTOV, l’un des plus beaux kremlins de Russie et en cours de restauration depuis 1953!

Celui-ci date du XVII, l’ancien kremlin ayant brûlé plusieurs fois. Belle collection de reliques.

PICT9826 PICT9833

PERESLAV : visite du monastère  Goritski avec le musée des icones et de la cathédrale.

PICT9775 PICT9773

SERGEI POSSAD : l’histoire et la culture russe occupent une place importante.

Le monastère est l’un des plus importants de la religion orthodoxe. Une  école

religieuse, des églises et une cathédrale.

PICT9922 PICT9927

Une jolie russe en costume traditionnel….. et le pope….très traditionnel!

PICT9873 PICT9897