OLYMPUS DIGITAL CAMERA

CASTELSARDO

Petit village typique sur un piton rocheux, Castelsardo est face à la mer bien protégé dans ses remparts. Enfin, un village comme on les aime….Ruelles étroites, escaliers pour atteindre le Castello où une exposition de vannerie est présentée. La  vannerie est le travail des femmes sardes et elles sont très douées : corbeilles, panières, coffrets…Visite de la cathédrale et de l’église qui datent toutes les 2 du XIèS.

Nous reprenons le scooter pour aller voir le rocher de l’éléphant et nous décidons au retour de manger dans une pizzeria avec une vue superbe de Castelsardo. Nous apprenons que nous sommes chez le champion du monde de la pizza…..pas de chance : on ne sert les pizzas que le soir, bref on mangera tout de même un frito-misto de poissons délicieux et tant pis pour notre pizza. On ira chez Coco à Poligny la manger.

On terminera l’après midi sur la plage d’Isola Rossa et on y dormira.

IMG_0770

SASSARI

Nous avons garé le camion à l’entrée de Sassari sur le parking d’une grande surface (il ne m’ont pas payé pour la pub….). et nous sommes partis en scooter visiter la ville. Sassari est la 2ème ville de Sardaigne avec 130 000habitants. Mais nous avons beaucoup aimé sa vieille ville, son quartier du XIXème siècle et son ambiance.

C’est  par le Corso Vittorio Emanuele, pittoresque petite rue commerçante avec quelques beaux palais que nous commençons la visite puis tournons sur la « piazza comune » pour admirer le palazzo ducale qui est maintenant l’hôtel de ville, plus loin la Duomo di San Nicola, une superbe cathédrale avec une façade toute sculptée. Elle date du XIIè mais elle a connu énormément de transformation. Visite de la cathédrale.  On continue par la Frumenteria, ancien grenier à grain.

Nous passons par la piazza Castello pour atteindre la Piazza Italia, superbe place entourée de très beaux palais et où trône la statue de Vittorio Emanuele II. J’ai oublié de vous dire que la Sardaigne a fait partie de la maison de Savoie, c’est la raison de toutes ses statues de Vitorrio Emanuel I et II. Avant de déjeuner, nous trouvons un café internet mais malheureusement si le texte passe bien, impossible de passer des photos. Nous abandonnerons et nous irons déjeuner dans une petite ruelle sur la terrasse pour 35€. Les cafés ne sont pas chers non plus, pour une grande bière et un coca light, nous payons 4 à 5€ avec des bruschettas en prime.

Nous ne visiterons pas l’église Maria di Bethlem paraît-il superbe mais elle est fermée et oui on a encore passé l’heure….

On récupère le camion et nous voici partit pour le bord de mer à une quinzaine de kilomètres. Nous passerons la fin d’après-midi sur la plage de sable. Gérard se renseigne auprès des pêcheurs sur la méthode de pêche et comment trouver des amorces…..