IMG_6255

ILE D’AROUSA ET CAMBADOS, RÉGION des RIAS BAJA

 

Nous sommes sur l’île d’Arousa. Un pont de plus de 2km relie l’île au continent.

Une partie de l’île est réserve naturelle et on n’a pas droit de faire la pêche à pied par contre en faisant le tour en vélo on a pu voir des ostréiculteurs et oui, il y a des huitres en Espagne !


IMG_2958 IMG_2959 IMG_2960 IMG_2965 IMG_2966
IMG_2969 IMG_2970 IMG_2971

Nous avons l’impression d’être dans les côtes d’Armor !

Cambados est de l’autre côté du pont. C’est la ville viticole et le cépage cultivé dans la région est l’Albarinos. Nous sommes dimanche mais on voit des vendangeurs. On s’arrête, on discute avec eux, ils nous offrent du raisin et nous invitent à le goûter Plaza Fefinans.IMG_6256 IMG_6255 IMG_6252

Après la visite des ruines de l’église Santa Maria,IMG_6249 IMG_6247 IMG_6245 IMG_6240

nous partons vers la place FefinansIMG_3008 IMG_3007 IMG_3005IMG_3004

La cave viticole est en pleine effervescence. Les vendangeurs amènent le raisin qui est testé pour voir le degré de sucre, pesé, équeuté.IMG_3025IMG_3022IMG_3019

IMG_3013IMG_6262

Nous allons au restaurant nous régaler de fruits de mer, Cambados est non seulement connu pour son vin mais aussi pour ses fruits de mer.IMG_3023IMG_3023

Au menu : araignée et crevettes, risotto aux fruits de mer le tout accompagné de …vin blanc Albarinos !IMG_3030 IMG_3029 IMG_3028

 

 

 

 

 

IMG_2939

SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE

 

Vendredi 17 : ce matin, le temps est gris, limite pluie. Nous ne sommes pas téméraires au point de prendre les vélos. Ce sera le bus.

A peine arrivés à Saint Jacques, il se met à pleuvoir et bien pleuvoir.

 

Saint Jacques de Compostelle est la 3ème ville sainte après Jérusalem et Rome. Nous avons déjà visiter Jérusalem et Rome mais jamais Saint Jacques.

Le bus nous dépose dans la ville nouvelle et nous prenons les rues piétonnes de la vieille ville pour aller à la cathédrale.IMG_6179IMG_6154 IMG_6155

Pour visiter la cathédrale, une queue de 100m mais tout compte fait, ça va assez vite. La cathédrale est somptueuse.IMG_2792

La cathédrale a été reconstruite du XI au XII ème Siècle sur une basilique bâtie sur la tombe de l’apôtre car en 997, la basilique a été détruite par le raid des Maures.IMG_2939IMG_2788

C’est Maitre Matéo qui a édifié cette nouvelle cathédrale et c’est profusion de sculptures. Un travail d’orfèvre ! Nous visiterons le musée de la cathédrale et nous pourrons voir une exposition des œuvres de Matéo.IMG_6196

Au 1er étage du musée, on peut voir les trésors de la cathédrale, la bibliothèque et une collection de tapisseriesIMG_2912IMG_2916 IMG_2917

La cathédrale a été bâti en suivant un plan en croix et elle est immense. Accolé, le cloitre est actuellement en travaux. Sous la cathédrale, la crypte qui date du IXèmeS (reste de l’ancienne basilique) abrite les tombeaux de l’apôtre et de 2 de ses disciples : Saint Théodore et Saint Athanase.IMG_2827

Revenons à la cathédrale, l’autel est somptueux.
IMG_2807IMG_6171IMG_6169 Le botafumeiro  (l’encensoir) trône dans la nef et pèse 150kg et c’est avec un système de courroie que l’on peut s’en servir. Deux orgues se font face.IMG_6167

Il est plus de 14h et nous cherchons dans les rues piétonnes un restaurant et nous y dégusterons une parrillada.IMG_2831IMG_2835 En ressortant, nous avons la surprise de revoir le soleil et nous décidons de retourner à la cathédrale pour refaire les photos. C’est quand même plus beau avec un ciel bleu ! donc, vous aurez les photos de l’après-midi !IMG_6219

C’est sur la grande place qu’arrivent les pèlerins
IMG_6190

IMG_6221 IMG_6220
IMG_2865IMG_6185IMG_6184IMG_6183Le cloitre IMG_6202 IMG_6199

 

 

 

IMG_6066

LA COSTA DA MORTE

 

A partir de A Coruna, nous sommes sur la Costa da Morte, la côte de la mort appelée comme ça en raison des nombreux naufrages sur cette côte découpée et rocheuse. Nous passons A Coruna, c’est une grande ville avec un port de pêche et sans grand intérêt. Nous ferons juste nos courses dans un supermarché pour acheter du poisson car c’est comme chez nous, on ne trouve plus de poissonniers. Nous achetons de la raie, des dorades, des sardines et des calamars. On nous confirme que le poisson est frais sauf le calamar qui est surgelé et qui vient de … Patagonie et lorsque nous étions en Patagonie, on n’arrivait pas à en acheter. Allez comprendre !

 

Nous ferons un arrêt à Camarinas, c’est la capitale de la dentelle espagnole. Le musée est fermé mais une boutique est ouverte et nous pouvons admirer les dentelles. Ce sont les mêmes points que la dentelle du Puy mais avec des fuseaux beaucoup plus gros que les nôtres et un carreau rectangulaire plus pour faire de la dentelle au Km. J’achète des fuseaux pour montrer à mes amies dentellières.IMG_6080 IMG_6079 IMG_6078 La ville par elle-même est quelconque et nous passons notre chemin pour aller à Muxia. On est sur une belle plage pas facile d’accès mais le soir, il y a du vent et les sky-surfs sont de sortie. Des camping-caristes espagnols nous expliquent que le camping sauvage est interdit en Espagne (ça, on le savait) mais toléré dans beaucoup de région mais qu’en Galice, la police est sévère sauf pour les étrangers. La nuit, elle vient photographier les plaques des camions et les propriétaires reçoivent la photo et l’amende !IMG_6116

On verra en rentrant, ce soir nous sommes 3 : 2 allemands et nous. Pour l’instant, on n’a jamais eu de soucis avec la police. Il est vrai que les campings sont souvent fermés à cette époque de l’année mais en revanche, il y a beaucoup de parkings ou aires de service et souvent gratuites.  Alors, lorsqu’il y en a une près de notre point de chute, nous y allons.IMG_6114 IMG_6113

Vues da Costa Morte

Jeudi 16 au matin, nous partons pour le cabo Fistera. Un peu trop touristique à notre goût mais la vue comme sur tous les caps est magnifique.IMG_2727 IMG_2729 IMG_2721

IMG_6094 IMG_6091
IMG_6088 IMG_6096

Le midi, on s’arrêtera déjeuner sur une petite plage où nous sommes seuls au monde.IMG_6068 IMG_6069

C’est aussi la route du chemin de CompostelleIMG_6089IMG_6103

Nous repartons pour Carnota. La plage est belle mais ce n’est pas pour la plage que nous y allons mais pour voir un horreo, l’un des plus grand de Galice. IMG_6136Dans cette région, chaque famille ou communauté avait son horreo qui est un grenier à blé. Ils sont en pierre et sur poteaux. Celui de Carnota fait 35m de long mais souvent ils font 3 ou 4m. Depuis quelques années, il est interdit de les détruire, ils font partis du patrimoine.IMG_6134IMG_6066 IMG_2741

Dernières photos de la Costa da Morte IMG_6114 IMG_6113IMG_6142 et nous prenons la route de Saint Jacques de Compostelle.

Les éoliennes sont omniprésentes sur toutes les montagnesIMG_6146IMG_6148

 

Nous dormons à 6km sur une aire de camping-cars à Milladoiro et nous rencontrons une famille française, tellement rare que nous sommes obligés de le souligner
IMG_2946

Nous sympathisons avec Christopher, Zehra et leurs 2 filles Victoire et Cassandre.

Gérard bave devant leur superbe 6 roues Man….
IMG_2946Ils partent sur les routes du monde pour une durée indéterminée et nous passons la soirée à parler voyages et bons plans. Nous décidons de partir demain à St Jacques en vélo tous ensemble.