Le parc Nahuel Huapi et Bariloche , la ruta los 7 lagos

Le parc Nahuel Huapi et Bariloche du 1 au 4 novembre 2016

Après une visite à El Bonson, jolie ville de montagne qui ne compte pas moins de 30  fabriques artisanales de bière sous le soleil et un marché  d’artisans qui se réunit 3 fois par semaine autour de la place centrale, nous partons pour le parc et le lac Puelo.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
El Bonson
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons eu notre 1ère contravention pour stationnement interdit au camion dans la rue principale mais autorisé aux voitures mais comme on ne comprend rien, on est parti sans payer.

Entre temps, la pluie revient en force. Nous déjeunerons au lac mais la pluie nous dissuade de rester et nous prenons le chemin en direction du par Nahuel Huapi, le parc argentin le plus visité. En bord de route, les genets sont en fleurs et les lupins aussi. Ça donne un petit air de printemps malgré le mauvais temps.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
des lupins
les genets sont en fleurs
les genets sont en fleurs

On voit que l’on ait dans une zone touristique, il y a des « cabanas » à tous les coins de rue. C’est l’équivalent de nos gîtes. Ils sont plus ou moins réussis.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Arrêt et nuit au mirador du lago Steffen, l’un des très nombreux lacs du parc.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
du mirador du  lac Steffen

Là, nous faisons connaissance avec Elisabeth et Léo, suisses allemands et avec un peu de français, d’anglais et d’espagnol, nous passons un bon moment et Léo nous donne des points de chute. Lui aussi utilise maps.me car ils sont depuis 3 ans en Amérique du Sud. Il fait froid et il neige sur les sommets.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mercredi matin, à 9h30, nous sommes devant le bureau des garde-forestiers du parc. Nous payons 150 pesos/personnes comme droit d’entrée et nous leur indiquons que nous dormirons près de la cascade de Los Alerces. Deux pistes traversent le parc. Elles sont toutes les 2 en cul sac et comme elles sont étroites et mauvaises, elles ont des horaires d’entrée et de sortie. Tout cela nous est expliqué par les gardes forestiers.

Nous prenons la piste Tronador de 31 km qui se révèle cassante  avec des nids de poules mais malgré le temps gris, le paysage est superbe.  Le mont Tronador culmine à 3554m, c’est un ancien volcan d’ailleurs la traduction de son nom l’indique : c’est le mont « tonnant ». Nous sommes en plein territoire Melpuche.

_dsc1627

Par un petit chemin escarpé et pas facile d’accès, nous allons sur les contreforts du mont Tronador  pour voir un tout petit bout d’un glacier et des cascades.

_dsc1635

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
piste de montagne

_dsc1642_dsc1705

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
un chemin très escarpé…

_dsc1716

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En repartant, nous Nous arrêtons au « ventisquero negro », le glacier noir qui plonge dans un lac. Des morceaux de glace se détachent du glacier régulièrement dans un bruit assourdissant._dsc1740_dsc1757_dsc1746_dsc1747

 

La 2ème piste est plus agréable et nous arrivons au bout d’une heure à la cascade Los Alerces. C’est par un chemin bien aménagé que nous arrivons à la cascade. L’eau est couleur émeraude et d’une transparence  que l’on voit les moindres cailloux et poissons.

_dsc1805_dsc1809_dsc1820_dsc1826_dsc1841

Nous ferons connaissance de 2 espagnols en vacances accompagnés de 2 argentins de Buenos Aires. Echanges agréables. Il est tard, nous dormons sur place et toute la nuit, il pleut.

_dsc1853

Notre impression sur le parc : alors que celui-ci est le plus visité d’Argentine, les pistes sont en très mauvais état. Pas de parking pour s’arrêter faire les quelques sentiers autorisés. Les aires de camping libres ne sont pas adaptées pour les camping-car. Dommage que la forêt ne soit pas exploité,  les arbres pourrissent sur place. Nous l’avions déjà constaté à Los Alcerces alors que l’on demande aux visiteurs de passer par un bassin de décontamination pour aller voir les alerces centenaires !

Bariloche :

Toute la nuit, il a plu et nous partons vers Bariloche toujours sous la pluie. Arrivés vers midi, nous faisons tout de suite vérifier le serrage des lames de ressort (ce devait être fait au bout de 1000 km), le temps s’améliore nettement et le soleil revient.

Damien en voyant les photos, tu auras certainement plein de souvenirs…….

Nous décidons de faire les balades autour des lacs. Si la ville est plus qu’ordinaire mais les bords du lac sont magnifiques. Sortis à peine de la ville, ce ne sont qu’hôtels luxueux et cabanas de grand standing.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tourisme hyper présent : Bariloche a la chance d’avoir une situation idyllique entre lacs et montagnes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous profitions de cette belle fin de journée pour faire le circuit « cathedral » qui va jusqu’à la station de ski

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

et nous permet d’avoir de très belles vues sur le lac et le circuit « Lao Lao » qui, par le parc municipal,  nous promène de presqu’ile en presqu’ile. Un super golf le long de la côte mais vu le vent il n’y a pas joueurs…..Pierre-Philippe, Gérard t’attend….il a réservé pour lundi prochain 10h30 car pour jouer il faut être bon et même très bon, en raison du vent patagonien (vu ton indice, ça ne posera pas de problème). En plus, tu pourras réserver une chambre à l’hôtel du golf qui est magnifique, un 5* .  Espérons qu’il n’y est pas de retard pour les avions….

le golf
le golf
le golf vu du mirador
le golf vu du mirador
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il est 19h et les photos sont moins bonnes mais la vue était superbe

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Bariloche est la capitale du chocolat et dans la rue principale ce ne sont que chocolateries ou glaciers, nous avons presque une crise de foie à passer (sans goûter) devant les devantures.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous quittons Bariloche par la route des lacs.

La ruta los 7 lagos :

Nous trouverons un petit camping le long de la ruta 40 à une petite vingtaine de kilomètres de Bariloche. Il fait beau et on a envie de farnienter. On s’arrête pour la nuit et nous y resterons 3 jours.

Comment ne pas rester ?
Comment ne pas rester ?
Visiteurs du matin
Visiteurs du matin

 

Nous continuerons la ruta 40 nommée la route des  7lacs et celle-ci est splendide. De magnifiques paysages entre les lacs sur des kilomètres.

_DSC1940 Nous quittons la route asphaltée pour la piste pour le lac Trafull puis nous allons vers le parc du volcan Lanin. Prendre la ruta 63 et la la ruta 237 réserve des paysages sublimes

Le lac Trafful
Le lac Trafful

Nous passerons Saint Martin de Los des Andes, joli village typique de montagne avec des chalets en bois au bord du lac Lacar. On se croirait presque dans les Alpes puis Junin.

Direction le volcan avec encore et encore des paysages à couper le souffle. Le ripio n’est pas toujours facile mais nous ne sommes pas pressés. Nous dormirons dans le parc au pied du volcan. En général, les parcs sont payants mais comme nous ne sommes pas en saison, la plupart du temps, on aperçoit aucun garde forestier. _DSC2176-001

les arbres sont en fleurs
les arbres sont en fleurs
le volcan Lanin 4810m
le volcan Lanin 4810m

 

11 réflexions sur « Le parc Nahuel Huapi et Bariloche , la ruta los 7 lagos »

  1. Les paysages sont extraordinaires et constamment différents;C’est fou de se dire que dans un mois ce sera déjà votre premier retour !En attendant vos récits de vive voix nous nous réjouissons a chacun de vos posts .Bisous.

  2. Que de belles photos! Et les commentaires.. je vous suis avec grand plaisir hier nous avons eu de la neige quelques flocons bonne route

  3. Depuis le début de votre périple ,les images sont toutes plus belle les unes que les autres.Vous aurez de beaux souvenirs de votre voyage et ces lacs et cascades magnifiques. ici le temps est gris enfin c’est l’automne,monique c’est enfin décidé elle sera opérée le 1er décembre. Continuez a nous envoyer vos photos et commentaires A bientôt

  4. Hola! Somos los españoles de la foto que, junto con nuestra familia de Buenos Aires, nos encontramos bajando de la Cascada de Los Alerces y tuvimos una agradable charla. Quedamos entusiasmados de vuestro coraje, organización y planificación viajera. Esperamos que sigáis disfrutando de la ruta, veáis sitios magníficos y tengáis muy buenas experiencias. Os iremos siguiendo.
    Nosotros ya estamos en Barcelona, con ganas de organizar el próximo viaje.
    Tal y como os comenté , tengo un blog en el que también voy recogiendo algunas experiencias. Os paso nota:
    http://pilargbcn.blogspot.com.es/
    Un abrazo viajeros. Pilar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.