_DSC8837

Le parc TALAMPAYA, classé par l’UNESCO

Nous avons dormi la veille de notre visite à Ichigualasto sur le parking  du parc en compagnie de 3 camping-cars suisses et de jeunes suisses en sacs à dos.

Nous dormirons mais cette fois seul, sur le parking du parc Talampaya.

Visite le lendemain matin d’un sentier télématique pour nous rappeler qu’ici vivaient des dinosaures. C’est d’ailleurs plus sympa que de les voir dans un musée comme à Ichigualasto.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Départ en camion pour visiter le parc.  La visite ne se fait qu’avec des véhicules du parc, nous partons pour 15km avant d’arriver dans le canyon du Rio Talampaya. On a choisi le camion car le toit se relève et l’on peut mieux voir (à voir !)

_DSC8803 La rivière est à sec mais le parc ne se visite pas pendant la saison des pluies car même si les journées sont très chaudes, il peut y avoir aussi  de gros orages.  Rappel : la saison des pluies se situe  en été de décembre à février-mars._DSC8814

C’est un canyon de grès rouge avec des parois vertigineuses de 100m de haut. Nous faisons un 1er arrêt pour voir les pétroglyphes. _DSC8818

_DSC8829_DSC8830_DSC8831_DSC8837Nous remontons le canyon pour nous arrêter devant une curiosité : l’eau a façonné une cheminée qui rend un écho formidable. Des arbres poussent  aussi dans le canyon : le vert du bosquet et le rouge des falaises en font un paysage superbe._DSC8858_DSC8869

Des condors volent au-dessus des falaises, ils sont malheureusement trop haut mais on a pu en photographié un qui devant nous c’est transformé en pierre…_DSC8895

_DSC8904Plus loin, la cathédrale avec ses orgues sont découpés dans la falaise. _DSC8889

C’est toujours avec curiosité que l’on admire ce que l’eau, le vent, la poussière ont pu faire avec une dose d’imagination. Alors qu’ Ischigualasto, on ne voyait rien, là, on aperçoit  des mares (gros lapin), des guanacos et des zorros.

_DSC8909_DSC8918

3h de pure délice…

Après un déjeuner sur le pouce, nous revoilà partis. Nous nous sommes renseigné  sur internet : le Paso San Francisco serait ouvert car le Paso Agua Negra et Pirca Negra sont fermés tous les 2 (en fait, ils sont ouvert que l’été)  et ça nous oblige d’aller plus haut pour retourner au Chili. 

On reprend un bout de la Ruta 40 et est superbe à cet endroit. Puis nous prendrons la ruta 76 pour rejoindre Fiambala et ses thermes d’eau chaude….OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

2 réflexions sur “ Le parc TALAMPAYA, classé par l’UNESCO ”

  1. Super les Parcs, mais tu as oublié de dire que pendant la visite on avait droit à un verre de blanc bien frais et des fruits secs…. La classe

    1. Oui c’est vrai et en plein désert un verre de vin blanc frais, c’est sympa. Ou êtes vous, bientôt rentrés je pense…Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *