pict8698.jpg

TRAKAI – VILNIUS – REZEKNE 8-9-10 juillet

Première impression de la Lituanie :

pays rural, petites fermes avec quelques vaches et la terre est cultivée sur des

petites parcelles. Pas d’engrais chimique : 20% de la popluation travaille dans

l’agriculture et la Ltuanie est le 1er exportateur mondial de lin et pourtant pas

une seule boutique vendant du lin à Vilnius. Nous n’en avons pas vu ailleurs et

celle ci était  très chere encore, normal pour les touristes     PICT8681 PICT8677

Habitat en bois pas très riche. Par contre, la voiture est très importante pour le lituanien.

Il n’hésite pas à s’endetter pour plusieurs années pour avoir une voiture. Le coût

de la vie est peu élevé.

Les salaires non plus!

Visite de TRAKAI, château médiéval (!) sur une presqu’île, bien reconstruit mais la

restauration fait un peu trop neuve.  La vieille ville est surtout composée de maisons

en bois peintes de toutes les couleurs.

PICT8698 PICT8733

Le site est très beau avec le lac. Nous profitons des longues soirées, nous nous

rapprochons du pôle . Le temps s’améliore aussi.

PICT8704 PICT8707

Nous avons diné au resto et avons rencontré Thierry de l’ambassade de France à

Varsovie. Soirée sympa autour d’un verre de Vanariga : alcool ressemblant au

Dambruie.

Ce matin jeudi, panne de marche pied et le camion est haut. Gérard a pu se dépanner

avec un vieux clou et nous cherchons désespérément une goupille  de diam.5 et de

préférence mécanadus  (pour les connaisseurs)

Les gens sont en général peu aimable dans les commerce, dans la rue. On a toujours

l’impression que l’on va les agresser lorsque nous leur demandons notre route.

Peut-être des restes de leur passé soviétiques, il faut savoir que le tiers de la

population lituannienne a été déporté des des camps soviétiques de 1949 à 1953.

Le pays a retrouvé son indépendance qu’en 1992.

Les jeunes un peu moins mais Gérard et Richard sont tombés sous le charme slave.

A la force de les regarder, ils vont tombés aveugles!!!

PICT8783 PICT8752

PICT8786

La seule boutique de lin  de Vilnius

Vous allez dire que je ne parle que de cuisine mais je ne peux m’empêcher de vous faire saliver devant notre repas de midi

PICT8740 A

omelette aux girolles (des vraies et fraîchement cueillies) et salade de fraises des bois et framboises. Diététique!

PICT8741 PICT8742

de l’eau à table…..                               mais du vin….sous la table!

Vilnius, la capitale ressemblerait plutot à une grande ville de province et la vieille ville

à un gros bourg avec des parcs, beaucoup d’arbres.

PICT8768 PICT8771

la nouvelle ville vue de la tour

PICT8760 PICT8745

la plus ancienne maison                             la place de la vieille ville

Vilnius avait quelques 200 églises mais il n’en reste plus que 40; d’ailleurs

la cathédrale était devenue pendant l’ère soviétique une galerie.

La cathédrale ressemble à un grand temple grec. Les batiments sont restaurés ou

en cours. Les gens semblent vivre au ralenti, très cool, très zen (sauf au volant)

PICT8763

Photo de la cathédrale et de la tour de l’horloge

de Vilnius

Les lituaniens sont très croyants. En effet pendant le communisme, la religion était

interdite alors maintenant, ils sont très fervents mais par contre très tolérants

concernant la religion : toute religion peut être pratiquée sans descrimination

PICT8757 PICT8758

toujours la vieille ville de Vilnius

Cettte nuit, nous avons dormi dans un champs et nous avons le paysan qui nous

a apporté  ce matin du lait et du miel de ses ruches.

Vendredi :

PICT8798

Nous roulons actuellement sur les routes

défoncées es de Lituanie, je vous mets une

photo du réseau secondaire que nous avons

du emprunter pour des raisons de

travaux sur la route principale

(ce qui d’ailleurs n’est pas un luxe) en

direction dela Lettonie puis de Rezekne,

notre point de rassemblement pour le passage demain de la frontière russe.

Le prochain message sera de Moscou dans un cyber-café.

Ca y est, on vient de passer la frontière Lituanienn-Lettonienne : les routes sont

toujours aussi mauvaises.

En France, on râle sur le prix du GO, sur les radars, sur les contôles, je vous rassure,

ici c’est encore pire : le GO aussi cher, les jumelles et les radars omniprésents et

les voitures de police aussi.

En Lettonie, l’habitat n’est plus en bois mais en briques mais à l’approche des grandes

villes, nous retrouvons les mêmes barres d’immeubles vétustes qu’en Lituanie qui

datent de l’époque soviétique.

PICT8844 PICT8837

Immeubles vétustes                              Le tramway dans toutes les villes

nous nous sommes arrêtés à DAUGAVPILS en Lettonie et nous avons photographié à

quelques dizaines des unes des autres : une église orthodoxe, une église luthérienne

une église catholique.

PICT8813 PICT8826

L’église orthodoxe, toujours richement décorée

PICT8830 PICT8831

L’église luthérienne, très dépouillée

Et la catholique, fermée….PICT8835

PICT8846

A midi, nous avons déjeuné sur le bord de la

route et Richard a fait connaissance et

a été invité à  visiter le potager de la dame

et celle-ci lui a proposé d’arracher des

pommes de terre, des carottes, des oignons.

qu’elle lui a gentiment donné.

Je mets la photo de Richard car Fred et Richard Junior ne vont pas le croire!!!

Ce soir, nous dormons encore chez l’habitant à quelques km de Rezekne dans la

campagne chez une famille charmante avec 3 enfants.

Nous échangeons en anglais,les parents le parlent un peu et les enfants l’étudient

à l’école. Le père est mécano  et il nous a réparé le marche pied du camping-car.

La mère, Olga, nous a apporté un saladier de fraises et nous avons pris tous

ensemble l’apéro.

Les lettoniens sont plus souriants en général et le contact plus aisé.

PICT8849 PICT8852

Qui dit mieux! le mécano sur place, des gens charmants, une soirée agréable.

Nota : la réponse aux devinettes

1 – c’est un panneau qui indique que les routes sont défoncées et ont 2 rigoles

2 – c’est bien un radar  et croyez-moi, ils poussent comme des champignons!!!

Bravo aux bonnes réponses!

Ce soir, impossible d’avoir la liaison, j’essaierai demain matin