Archives pour la catégorie HONGRIE

IMG_0786

BUDAPEST – du 10 au 13 juin 2019

Pour ce séjour express, nous avons laissé notre camion au hangar et sommes partis en avion pour 3 jours seulement.

Nous avons pris l’avion à Charles de Gaulle avec un temps pluvieux et gris pour atterrir à Budapest à l’aéroport international Liszt avec 30° en 2h et sans décalage horaire. Il est 20h, nous avons 1h de retard sur l’horaire prévu, le vol a été retardé en raison de gros orages sur l’Allemagne.

Notre chauffeur nous attendait pour nous emmener en une petite demi-heure dans Budapest où nous avions un appartement de réserver bien situé près du quartier Belvaros, quartier commerçant de Budapest.

Après avoir branché la clim’ , nous sommes allés juste en face de l’immeuble manger une pizza. Déjà 23h, nous rentrons nous coucher, demain, nous avons RDV à 9h.

la Hongrie fait partie de l’Union européenne mais a gardé sa monnaie : le Forint mais pratiquement partout vous pouvez payer en euros. Plus ou moins avantageux mais on a déjà la possibilité. Partout des DAB vous permettent de retirer de l’argent. 1€ = 3,3 Ft

Budapest est réputée pour son tourisme dentaire et c’est pour cela que nous sommes ici. Tarifs avantageux, soins de première qualité, c’est ce que vantent les brochures de ces cliniques.

Gérard a RDV a 9h rue Erzsebet à la clinique dentaire qui se trouve à 1,5 km de l’appartement.  Nous déjeunons dans un café tout près de notre appartement et de la grande synagogue,  le « mon chéri », spécialiste de cafés et de chocolat viennois (un pur bonheur).

"le Cheri" café connecté

« le Cheri » café connecté

la plus grande synagogue d'Europe

la plus grande synagogue d’Europe

Ils fait super beau et nous partons, plan à l’appui, à notre RDV. Je laisse Gérard à la clinique et moi, je profite de flâner dans Budapest qui est une jolie ville très aérée avec beaucoup d’immeubles Art Nouveau mais aussi baroque et néo-classique.

La ville est partagée en 2 avec le Danube  qui traverse la ville . D’un côté sur la colline : Buda, de l’autre côté : Pest.

Côté Buda, le château, le mont Gellért et les thermes, Obuda. Côté Pest : les quartiers de Lipotvaros, Erzsebeltavos et Belvaros.

Comment visiter Budapest : en métro, il y a 4 lignes, en bus ou en tramways beaucoup plus rapides. On peut acheter les billets à l’unité ou en carnet (moins cher) mais aussi prendre un pass-touristique de 24 ou 48h, les bus vision (il y a 2 compagnies) . Les taxis sont bon marché et ils sont très nombreux.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour cette 1ère journée, je flâne dans le quartier de Erzsebeltavos. Je passe devant l’académie de musique Franz Liszt et sa rue piétonne bien agréable. Les restaurants et bistrots ont profité des arbres centenaires pour installer leurs terrasses.IMG_0709

L'académie de musique

L’académie de musique

Je débouche sur la rue Andrássy qui fait quelques 2,5km de long jusque la place des Héros. Sur cette très belle avenue ombragée, inscrite au patrimoine mondiale de l’Unesco, on peut y découvrir de très beaux immeubles ainsi que l’opéra national et le musée de la terreur qui est l’ancien quartier général de l’ancienne police secrète du régime communiste et fasciste et les grandes marques de luxe.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je visite la basilique Saint-Etienne, la plus importante de Hongrie et qui renferme la relique la plus vénérée du pays : la main droite momifiée d’Etienne 1er, 1er roi du pays (997-1038).  L’intérieur est sombre et plutôt austère. Par contre, le dôme est magnifique. Quand à la façade principale, une énorme estrade a été construite devant pour un festival prévu la semaine suivante!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La cathédrale Saint Etienne

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

le dôme

IMG_0714 IMG_0713

Il fait très chaud 33°, j’achète crème solaire (que la douane française m’a confisquée) et casquette et je retrouve Gérard. Le soir, nous irons dans le quartier de Belvaros et nous trouverons près de la rue Vaci U pleins de petits restaurants et bistrots sympas.IMG_0825

Notre 2ème journée sera bien remplie : nous prenons un ticket pour un bus vision ce qui nous permet de voir l’essentiel de la ville et descendre aux endroits stratégiques. Nous avons opté pour cette solution comme il est prévu de revenir une semaine en décembre, nous aurons le temps de faire les musées. Autant profiter du beau temps !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

la place des héros

la place des héros

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous prenons l’un des 1er bus, l’arrêt se trouve près de la grande synagogue qui se visite mais il est trop tôt et lorsque nous rentrerons, il sera….trop tard. Ce sera pour notre prochaine visite.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous ferons une halte à Buda . C’est le poumon de la ville : collines verdoyantes, sentiers ombragés. Le bus nous dépose au pied du petit train à crémaillère près du pont des Chaînes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Construit en 1874, le train grimpe 3,7km en 14 minutes jusqu’à Széchenyi à 427m d’altitude. On le nomme le Siklo. Nous sommes dans le quartier du Château classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Siklo

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le château surplombe le Danube et l’on y voit tout Pest

De Buda on surplombe toute la ville

De Buda on surplombe toute la ville

l'une des 3 entrées

l’une des 3 entrées

Plusieurs portes d’entrées : avec la 1ère entrée, on prend l’escalier des Hasbourg, la 2ème entrée est gardé par un grand corbeau noir symbole du roi Mathias Corvin (XVème S)

et encore une

et encore une

Le Palais Royal a été construit il y a plus de 700 ans mais a été souvent rasé et reconstruit au cours des siècles et abrite 2 musées.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

O

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

un peu de fraicheur au pied de la fontine

Nous faisons, sous un soleil de plomb, le tour de cet immense château. Nous réserverons notre visite aux musées au mois de décembre quant le temps sera froid !  Nous continuons vers le bastion des Pêcheurs : vue magnifique sur la ville avec une terrasse pourvue de 7tours. C’est la guilde des pêcheurs qui défendaient cette partie du château. Les 7 tours symbolisent les 7 tribus magyares fondatrices de la Hongrie. Juste à côté, l’église Mathias.IMG_0750 IMG_0752 IMG_0722 IMG_0731 IMG_0737 IMG_0747

C’est ici que Mathias 1er épousa Béatrice en 1474 mais c’est aussi ici que Sissi fut couronnée reine de Hongrie avec son époux François-Joseph1er en 1867.

Déjeuner tardif près de l’église Mathias puis nous redescendons vers le pont des Chaînes pour retourner à pied vers Pest. Nous reprenons un bus pour retourner à la clinique. Gérard à RDV à 17h.

En fin d’après-midi, nous prenons un taxi car nous avons pris un ticket pour une croisière sur le Danube et, à pied, nous sommes trop loin. Le Danube est aussi fréquenté que l’autoroute : barges, péniches, bateaux de croisière… IMG_0766
IMG_0820 IMG_0792
IMG_0776 IMG_0779

Le parlementIMG_0788

Les superbes thermes Gellért

Les superbes thermes Gellért. Nous avons réservé pour décembre dans l’hôtel une chambre…

IMG_0805Nous finirons notre soirée dans un restaurant  toujours dans le quartier Belvaros.IMG_0825
IMG_0810

Nous reprenons l’avion demain mais nous reviendrons à Budapest une semaine en décembre, il y a encore beaucoup de choses à découvrir.

Budapest est une destination bon marché. Les vols, en si prennant, à l’avance sont abordables entre 70 et 110 euros A/R. Le logement aussi, compter entre 30 et 60 euros la nuit pour un appartement et pour décembre nous avons réserver à l’hôtel Gellért (pour profiter de ses thermes) à 72€ la nuit avec le petit déjeuner.