Archives pour la catégorie Portugal 2007

Vendredi 4 mai : Evora – Algavre 292 km

Dernières photos d’Evora : ses remparts et son acqueduc
Départ pour l’algrave sous la pluie en passant par Beja : champs, vignobles, plantations de chêne liège et quelques oliveraies. Le tout sous la pluie. Arrivée dans l’Algrave avec le soleil mais + de 10 ans sont passés et nous retrouvons une urbanisation galopante et plus les belles plages de nos souvenirs. Après beaucoup d’efforts, nous avons trouvé peut-être l’une des dernières criques sauvages. Nous y avons passé la nuit et c’était superbe
Juste pur vous faire rêver quelques photos…….en attendant les résultats de dimanche soir. Nous aussi nous serons devant le petit écran avec de la grenadine ou du Champ …. car si c’est Ségolène on ne rentre plus !


Partons sans regret du Portugal où nous avons trouvé un pays en plein développement (merci l’Europe), une urbanisation à outrance (des grues partout) toujours pas très bien maitrisée.
Pour ceux qui ont envie d’investir au Portugal et dans l’Algavre en particulier, le prix du T3 : 150 000 euros pour un appartement et 300 000 euros pour villa avec piscine et 1000 m2 de terrain par contre on ne sait pas renseigné pour les impôts ….Les investisseurs sont anglais, allemands et un peu de hollandais. Samedi 5 mai/ Etape de liaison entre Burgau (Algavre) et Séville en Espagne par l’autoroute (gratuite pour une fois). Arrivée sur Séville à 20h30, nous avons changé d’heure. Sommes dans un camping dans une orangeraie. Demain matin pour le petit déjeuner nous n’aurons pas trop loin à aller pour chercher les oranges.

suite de Jeudi 3 mai

Sortie de Lisbonne par le pont du 24 avril et jeudi soir, après un excellent repas au O Aqueduto, spécialités du terroir arrosé d’un bon vin portugais, avons passé une bonne nuit mais ce matin…… il bruine…. Mais je vous mets les photos d’Evora que nous avons visité hier avec du soleil (c’était la 1ère journée sans pluie)
Thierry, merci pour les conseils culinaires mais Gérard doit éviter les desserts et toute douceur à son âge!
Bon tout çà pour vous dire qu’Evora est une superbe ville entourée de rempart avec de belles maisons aux balcons en fer forgé. Un reste de temple romain du 2ème siecle et une belle statue de Barbapapa juste à côté du 20ème.

mercredi 2 mai : Sintra – Lisbonne 36 km

Vu le beau temps portugais, nous avons décidé de nous rapprocher au maximun du centre de Lisbonne et nous avons trouvé un terrain à 10mn du centre ville. Vous avez raison, nous avons le soleil le matin et la pluie à partir de midi et le vent…. Nous avons investi dans les parapluies. Ce n’est pas tout, je vous raconte quand même notre visite.
La tour de Belem, superbe édifice architectural construit de 1515 à 1519 à l’entrée du Tage et qui défendait Lisbonne. Avec Monique au pied du monument des découvertes construit à l’emplacement du quai d’où partait les grands navigateurs : Henri le Navigateur et surtout celui que tout le monde connait Vasco de Gama. Petit rappel, c’est de là que Vasco de Gama partit et découvrit la route des Indes ouvrant la porte vers la Chine et le Japon (8 juillet 1497) D’ailleurs avant leur départ, ces navigateurs allaient recevoir la bénédiction au monastère de Jeronimos construit grace aux fonds que rapprtaient ces grands voyageurs (or, argent, épices, tissus) Ce magnifique monastère est d’ailleurs classé par l’UNESCO ainsi que la Tour de Belem
Balade en tram (pour éviter de trop se faire mouiller et visite de Baixa et Chiado.
Soirée SARKO-SEGOLENE devant la TV avec un verre de whisky pour les uns et un verre de porto pour les autres . Suite au débat, surtout attention à nos procurations : qu’elles soient bien utilisées!!!!! Ce matin, des extraits du débat étaient diffusés sur les radios portugaises.
Un bon rétablissement à Lennon et ne t’inquiète pas, Ségolène veille sur notre avenir!

mardi 1er mai : SINTRA

Ce matin, sous un beau soleil, nous sommes allés en moto à SINTRA visiter le palais royal d’un style très baroque et soi-disant romantique (via guide vert) mais d’après Gérard, l’architecte et le roi avait du fumer la moquette pour construire une pareille horreur car je vous garantie que la réalité est plutôt déconcertante. C’est sous le règne du roi Fernando 1er que ce chateau a été construit sur un promontoire. Vues splendides des terrasses du chateau sur Lisboa et l’océan. Le chateau a été construit au 19ème siècle : 1815-1865. Visite de la ville ancienne mais les musées étaient fermés : les portugais chôment aussi pour la fête du travail et nous sommes rentrés sous une pluie battante. D’ailleurs, il pleut toujours. La météo nous annonce encore de la pluie pour demain, pourtant nous avons prévu d’aller à Lisbonne.
A midi au menu : des sardines grillées à la portugaise dans un petit resto ded la vieille ville


Lundi 30 avril : Porto – Lisboa 345 km

Toute la nuit et toute la matinée, nous avons eu de la pluie. Nous sommes partis vers 11 heures de Porto pour Lisboa. Sur la route de Fatima, nous avons rencontré des pélerins tout le long de la route car le 13 mai c’est le grand rassemblement. De toute façon, il y a toujours énormément de monde à Fatima. Nous avons passé voir le monastère d’Alcobaca, patrimoine mondial. Arrivée sur Lisboa sous la pluie mais surprise ce matin il fait beau et je vous mets une photo de la baie de Quincho ou nous avons trouvé un camping-car qui surplombe la baie.
Nous avons trouvé un carrier à Leira qui vend le marbre à 50€ le m2!!! Christine va être verte lorsqu’elle verra le prix…..Le seul problème il faut le faire expédier en France et Gérard barragouine le portugais (pas mal quand même) mais il a encore quelques lacunes alors nous allons voir ça de France avec des vrais portugais pour la traduction!!!
Les routes nationales sont très chaotiques!!!!! et les autoroutes superbles mais très chères alors tout le monde reste sur les RN et personne emprunte les autoroutes.
Le Portugal est très venté et sur la route il y a des champs d’éoliennes. Nous voyons les anciens moulins et à côté les éoliennes.
Par contre, nous mangeons dans les petits restos pour 10 € très bien. Le café est à 50cts, un plat de 6 à 8€. Les oranges sont délicieuses et coûtent environ 50cts, et les légumes entre 35cts et 80cts.

Dimanche 30 avril : Arrivée à Porto 449 km

Sur la route, nous avons vu les cigognes qui remontent du Maroc et qui retournent en France après un hiver passé au chaud. Temps toujours nuageux, nous regrettons notre soleil. Passons la frontière portugaise à midi et nous sommes arrivés à Porto à 17 heures au Camping Madalena (difficile à trouver). Bonne surprise, nous avons le décalage horaire, il n’est que 16 heures aussi nous décidons d’aller à Porto.
Essai du super porte-moto de Gérard. Tout fonctionne, c’est super. Vous pouvez voir les photos sur la catégorie camping-car!!! On monte et on descend la moto en 5 mn
Lorsque nous sommes venus à Porto, il y a une quinzaine d’années, tout était fermé le dimanche. Maintenant, il y a un monde fou : embouteillage, car de tourisme, touristes…. La pluie nous a rattrapé à Porto. Nous visitons une cave de Porto la cave Vasconcellos.
Petit resto en bord de plage avec daurade grillée. Pas de sardines!!

Comment est fait le Porto : avec du vin du Douro. Le vin était ramené à porto dans des barriques par le fleuve Dourio mais les barques que l’on voit le long des quais ne sont là que pour le folklore, il y a longtemps que les camions ramènent les tonneaux par la route!On mélange au vin…. de l’alcool de vin à 70° (provenance Espagne et France). Après un savant dosage et un vieillissement en fût de chêne de 10,15,20 ou 40 ans, nous pouvons déguster un super Porto. Chaque année, il est produit 1250000 de litres de Porto!!!! Dégustation du vin de Porto : blanc et rouge.