Archives pour la catégorie Rép. Tchèque- 2007

Jeudi 30 aout 2007 et vendredi 31 : retour sur Prague et départ pour Dusseldorf

Jeudi, balade dans la Suisse Bohème et retour pour une dernière soirée sur Prague. Météo : toujours beau temps ensolleillé
Vendredi matin, départ pour le salon du camping car de Dusseldorf. Passé la frontière, nous avons retrouvé la pluie et le froid, nous avons perdu 15°. Pour le reste de notre voyage, regardez la catégorie Salon du Camping Car de Dusseldorf. NOUs sommes arrivés vers 21 heures après 780km d’autoroutes allemandes très chargées. Nous sommes dans le plus grand camping d’Europe : le parking du salon!!!!

 

 

Mercredi 29 août 2007 CESKY RAJ _ NOVY BAR

Cesky Raj : le paradis tchèque et pour gagner le paradis, il faut grimper, grimper et grimper. Bref, avec Gérard nous n’avons pas hésité une seconde et nous sommes montés au paradis! La preuve en photos
 

 

 

Départ dans l’après midi pour Novy Bar, ville du cristal de Bohème sauf que nous avions oublié du Paradis que les magasins et usines ferment à 16h30. Nous sommes donc arrivés en retard et nous avons continué notre route même le musée du verre était fermé…. Nous avons trouvé un petit camping en pleine campagne dans la Bohème Suisse.

D’autres détails maintenant sur la vie tchèque. Bien qu’il faut l’avouer, la barrière de la langue pose un réel problème. Tout est en tchèque, normal ou en allemand mais rarement en anglais et jamais en français. Le français n’est parlé nulle part sauf peut-être « bonjour, comment ça va  » à Prague. Un appartement de 60m2 vaut 1 150 000 Kr et un pavillon de 80m2 environ 1 750 000 Kr. Une skoda 299 000 Kr. Par contre, nous ne savons rien sur le système de santé. Dans les villes, on voit des hopitaux . Toutes les villes de tailles moyennes ou grandes possèdent un réseau de tramway. A Prague, très efficace mais aussi dans beaucoup d’autres villes. Peu de motos ou de scooters mais beaucoup de VTT et le dimanche, entrainement.

mardi 28 août 2007 – Adrspach -Cesky raj (le paradis tchèque) 75 km

Ce matin, départ pour une randonnée de 5 km dans les rochers d’Adrspach : une ville de rochers en grès avec un petit lac au bout de la balade. Départ pour Cesky Raj et détour par le Krkonose (les monts du Géants) en fait le Jura. le mont le + élevé est à 1630m et c’est là que viennent skier l’hiver les tchèques. Nuages le matin, frais dans les rochers et soleil timide l’après midi. Ce soir, avons trouvé un petit camping sympa au bord d’un étang. A midi, nous avons déjeuné aux rochers. On pensait avoir une escalope panée avec des frites mais on a eu un fromage panné chaud avec des frites mais c’était bon, toujours arrosé d’une pinte de biere et à 3.5€ par personne, on allait pas râler.

Oh la pente est raide!!!


Balade sur le lac (enfin, une mare)

lundi 27 aout 2007 – KUTNA hORA – les rochers ADRSPACH 156 km

Ce matin, surprise des nuages. Et oui ça existe aussi en Tchéquie. Mais le soleil est revenu en milieu de matinée. Visite de Kutna Hora : la petite Prague. Bon, nous on a pas aimé alors des photos juste 2 pour dire…

Visite d’une drôle de chapelle, la chapelle de kostnice : un religieux au XIIIème siècle (certainement un peu allumé) a fait une décoration un peu macabre. Je vous laisse découvrir en photo.

Alors maintenant en gros plan….


Départ pour les rochers d’Adrspach. En chemin, resto. Comme on a rien compris à la carte et aux explications du restaurateur, on a pris parait-il la spécialité du coin. Surprise : un pierrade avec des crudités et un strudel aux pommes en desset. Le tout arrosé d’une pinte de bierre (12€ par pers.).

Dimanche 26 août : ROSNOV – KUTNA HORA 285 km

285 km de mauvaises routes. Mais avant ça nous avons été à Koprinvice, ville industrielle ou se trouve toujours l’usine TATRA. Oui les camions TATRA que l’on voit au Dakar et peu sur les routes tchèques. Depuis la fin de l’ère communiste, TATRA ne fabrique plus de voitures mais uniquement des camions et quelques limousines pour les chefs d’état du bloc de l’est. Nous avons visité le musée de TATRA. Peu connu ou uniquement par les tchèques, le musée recelait des voitures anciennes, des camions d’avant et d’après guerre. Nous incitons les amoureux de vieilles voitures de faire le détour si vous êtes en Tchéquie. Après une brève visite à STAMBECK, petit village de montagne avec encore des maisons anciennes en bois, nous avons pris la route de KUTNA HORA. Quelle est mauvaise cette route. Le passage des camions à défoncer les routes. Par contre aujourd’hui dimanche :pas de camions mais beaucoup de voitures. Le dimanche, les tchèques profitent de leur jour de congés par contre toutes les grandes surfaces sont ouvertes seuls les petits commerces sont fermés.
Nous sommes toujours en Moravie depuis Telc mais nous repartons vers la Bohème.

peut-être vais je vous donner mes impressions au bout d’une semaine en République Tchèque : un pays de petite montagne (pour toute la partie que nous venons de faire) recouverte de sapins ( un peu le Jura) et de grandes plaines agricoles : beaucoup de mais et de céréales. Le niveau de vie me parait pratiquement identique en France : de belles maisons bien entretenues, des villes propres et même lorsqu’il y a des HLM, aucune impression d’insécurité. Des zones commerciales à la périphérie des villes de même importance qu’en France et des super et hypermarchés bien achalandés avec tous les produits mais à des prix très bas. En ce qui concerne les voitures, toutes les marques sont vendues et représentées : par contre, ils ont plutôt des voitures de petites et moyennes cylindrées mais récentes. Peu de grosses cylindrées. Nous avons été étonnés que dans dans la moindre ville de moyenne importance, l’industrie est bien présente. Un pays en pleine expansion. Les champs sont bien exploites et les surfaces agricoles sont énormes et bien entretenus.

Le musée TATRA

Stambreck

Samedi 25 août 2007 : ROSNOV POD RADHOSTEIM- le musée de plein air

Ce matin avec le soleil, nous sommes partis visiter le musée de plein air d’architecture traditionnelle en bois de la région de Moravie du Sud et plus particulièrement des Beskides, région oû nous sommes actuellement(pour ceux qui suivent sur la carte, à l’extremité est de la Tchéquie) Le musée ressemble à celui que nous avions visité à Lillaemer en Norvège bien que plus petit. 3 villages : le village valaque, le hameau de bois et la vallée des moulins. Nous avons déjeuné tchèque : des houskové knedlik avec de veprovd pecene et la kysla kapusta. Je traduis : du sauté de porc avec de la choucroute et des quenelles de pain;
Je vous mets la recette des houskové knedlik : farine, jaune d’oeufs ,pain rassis. Faire lever la pate faire des patons et faire bouillir. Conserver la bien c’est spécial, ça nous changge de notre baguette bien croustillante. Le tout arrosé d’une pinte de biere. Total de l’addition : 8 euros
Météo : soleil, pas un nuage, 30° et Gérard qui avait peur du mauvais temps!!!!

Je vous laisse deviner ce que sont ces troncs de bois

Les anciens métiers : forgeron, scieur de long…


La recette en photo

Je vous mets la réponse de la question : que sont ces troncs de bois, la réponse en photo vu de l’arrière

Ce sont des ruches!!!

Vendredi 24 août : TELC – OLOMOUC – ROSNOV 325km

Visite de TELC toujours sous le soleil. Cette petite ville est entourée d’étangs qui permettaient en cas de disette de nourrir la population du poisson des étangs. Comme toujours un chateau, une place avec de très belles façades et une place avec des arcades. Une village comme nous l’aimons! Puis en scoot, nous avons été voir le chateau baroque le plus grand de l’Europe centrale : bon bof! Pour celui qui aurait envie d’y aller c’est à JAROMERICE NAD ROKYTNOU. Départ en début d’après midi pour Olomouc par une route départementale bosselée avec des côtes à 12 et 14%. Eprouvant! Losque nous avons rattrapé l’autoroute à BRNO (que nous n’avons pas visité, ville bien trop grande et industrialisée pour nous), on pensait que ça irait mieux et bien non :embouteillage sur BRNO et autoroute en béton, donc assez cassante mais bon, ce sont les vacances. Nous sommes sarrivé à Olomouc à 17h45 pour visiter la place de l’hotel de ville avec encore une horloge astronomique mais la différence avec celle de Prague ce sont les apôtres qui ont été remplacés (au moment du joug communiste) par des travailleurs laborieux (c’est le texte du guide qui le dit). Départ pour ROSNOV où nous arrivons avec la nuit.