Archives pour la catégorie Lyon, fête des lumières – Déc. 2011

P1250061.jpg

LA FETE DES LUMIERES – LYON 2011

La fête des lumières de Lyon était traditionnellement fêtée le 8 décembre puis au fil des années c’est sur 4 jours que nous pouvons assister à ce qui est devenu un véritable festival avec 4 millions de visiteurs. Mais rappelons que la fête des lumières était un remerciement à Marie pour avoir préserver Lyon des épidémies. D’ailleurs, le 8 décembre, les églises se parent de mille feux et l’on peut assister à des processions au départ de la cathédrale de Saint Jean et la montée  aux flambeaux de plusieurs paroisses. Toutes les fenêtres  s’illuminaient de petites bougies. Maintenant, c’est devenu un évènement international : les créations de lumières sont l’oeuvre d’artistes à la pointe de l’innovation mais aussi plus simplement des créations d’enfants de écoles. C’est devenu un business important pour les cafés, restaurants, hôtels. Des millions de visiteurs venus par cars, voitures, camping-cars déambulent durant ses 4 jours dans Lyon.  La sécurité est très présente : vigiles, CRS, tout se passe donc sans débordement. Toutes les files d’attente pour le métro, moyen de locomotion idéal pour la fête, sont canalisées et surveillées et tout se passe sans heurt malgré des files longues de plusieurs dizaine de mètres.

Le 8 étant un jeudi cette année, nous avons pu profiter de la fête des Lumières avec moins de monde. Nous avons démarré par la place Bellecour pour remonter la rue de la République, le palais de la Bourse jusqu’à l’Opéra, la place Pradel  puis la place des Terreaux et la cour de l’hôtel de Ville. Retour par les Célestins et les quais du Rhône pour le feu d’artifice puis retour sur les quais de Saône. On la traverse pour aller cathédrale Saint Jean. Nous avons aimé certaines animations, d’autres moins. Partout, on peut déguster vin chaud et marrons mais cette année, il faisait doux. Tout le monde peut  installer dans la rue, ses tréteaux et son réchaud pour vendre du vin chaud. Des odeurs d’épices nous chatouillent les narines sur tout le parcours des illuminations.

P1250042 P1250060

P1250061 P1250066

La place  Bellecour  et sa roue et la place des Terreaux : Féerie sur les façades

P1250150 P1250153

Place des Célestins : Jeu de flipper…

P1250049 P1250051

Rue de la République et……………………………Place Pradel

P1250162 P1250185

les quais de Saône…

P1250221 P1250217

La cathédrale Saint Jean

Le vendredi soir, nous avons décidé de nous rendre à la Croix-Rousse, le quartier emblématique de Lyon. Là, nous avons aimé les animations des enfants dans les jardins, les animations le long de l’avenue, nous avons adoré la descente (ou la montée) de la Croix Rousse, l’esplanade du gros Caillou, l’amphithéâtre……mais nous avons aussi aimé dîner dans ces fameux “bouchons” lyonnais. La veille dans le vieux Lyon, nous avons été déçu de la gastronomie lyonnaise mais ça, c’est certainement du à la fréquence du moment. Par contre, à la Croix Rousse, on rencontre plus de lyonnais que de touristes et là, on a des petits bouchons authentiques. Nous avons pu enfin manger des spécialités lyonnaises digne de ce nom.

P1250300 P1250305

La bougie au Gros Caillou et la voiture aquarium à la Croix Rousse

P1250326 P1250324

la montée de la Croix Rousse : un jardin extraordinaire….

P1250337 P1250335

Les 60 boules des 60 tribus de la Gaule dans l’amphithéâtre.

Samedi, nous avons décidé de déjeuner à la brasserie Georges, brasserie qui existe depuis 1836, heureusement nous avions réservé car la file d’attente était impressionnante. L’après-midi, le temps ensoleillé nous a permis une promenade le long des quais du Rhône. Sur les terrasses de la Guillotière, il y avait d’immenses algues aériennes qui le soir s’illuminent. Nous avons profité de la fête des lumières au parc de la Tête d’Or : c’était le royaume des fées et des chimères.

Beaucoup d’autres animations dans Lyon mais souvent espacées les unes des autres. Vendredi et samedi, une foule impressionnante, nous étions pris dans une foule compacte et les transports en commun étaient bondés ce qui nous a empêché de pouvoir aller facilement d’un point à un autre.

Informations pratiques :

– Nous étions au camping international de Lyon à Dardilly. Accueil efficace : toutes les brochures sur la fête et explications pour les transports sont données à la réception. Tout est bien rodé mais il faut absolument réservé, le samedi le camping était complet.

– Transport en commun efficace depuis le camping mais aussi dans Lyon. Priorité au métro (très propre et très sécurisé) qui dessert bien les différentes animations. Les bus sont en revanche bondés. Gratuit le 8 mais tarif unique de 2,5 euros pour les 3 autres jours à partir de 16h mais vous pouvez come nous l’avons fait prendre un pass pour 24h. ce qui nous a permis de visiter Lyon la journée et d’assister à la fête des lumières le soir avec le même ticket

– Nous avons visité durant  la journée Lyon et nous avons aimé cette ville : les quartiers de la Fourvière avec les superbes mosaïques de la basilique, de la Croix Rousse, du Vieux Lyon et le quartier de la cathédrale Saint Jean

– Visite des derniers ateliers de canuts à la Croix Rousse et surtout celui de l’association “Soierie Vivante”, une association de passionnés qui vous font revivre les grands moments des métiers à tisser de Lyon tous les après-midis

P1250246 P1250249

– La gastronomie lyonnaise n’est plus à vanter mais attention pendant la fête des lumières….. Par contre, nous avons bien mangé à  la Croix Rousse au Pailleron et à la Bressane (beaucoup moins de touristes)

– Ne pas oublier de  chausser de bonnes baskets, en 3 jours, nous avons fait plus de 30km à pied…..

– Bravo à la ville de Lyon pour l’organisation et la sécurité pendant ces jours de fête : irréprochables !