_DSC0417

Le mystère des lignes de NAZCA, patrimoine mondial de l’UNESCO

Nous sommes allés à l’aérodrome de Nazca pour réserver notre vol. Il y a quelques 10 compagnies qui ont l’autorisation de vol au-dessus des lignes. Comme c’est la saison basse, Gérard négocie le prix du vol et nous embarquons à 10h30._DSC0377

Les lignes de Nazca reste un mystère pour les archéologues. Ils ont datés entre 193 ans av. JC et 648 ap. JC. Certains y voient un calendrier astronomique d’autres, des chemins sacrés et même certains ont avancés la théorie des extraterrestres.

Il y’a plusieurs types de géogyphe : figues géométrique, zoomorphes, et phytomorphes (plantes). Les géoglyphes sont aussi bien conservés en raison du  climat sec et aride de la région. Ils étaient répartis sur plus de 500km2 et seraient plus d’une centaine.

On peut voir l’astronaute, le triangle , le singe, le condor, le colibri,  arbre, le perroquet, le serpent._DSC0439

C’est la Panaméricaine qui coupe en deux le lézard !

_DSC0437

ça c’est un arbre et des mains

_DSC0417

Vous avez sans doute reconnu une araignée.

_DSC0407

Et là, le colibri

Le film vous fera découvrir un peu de notre vol et les principaux géoglyphes.

Sur le retour, nous avons survolé ces drôles de cercles ce sont  des spirales qui permettaient le nettoyage des aqueducs souterrains. En effet, lorsque le Rio s’est asséché et faisant face à une croissance du désert, les Nazca ont construit nombres de canaux et d’aqueducs destinés  à l’irrigation des champs. Les Nazcas ont employés l’eau souterraine puisque l’eau de pluie manquait._DSC0457