La Norvège du Nord, 13 et 14 août

Le temps est toujours au beau et les températures sont estivales, nous aurons toujours entre 21 et 25°. Le soir, nous avons quelquefois un peu de pluie mais pour l’instant, nous avons toujours pu manger dehors.

Nous partons de Trondheim en direction des Iles Lafoten par la route 17. Nous devons prendre le ferry à Bodo.  Arrêt à l’église de Vaernes en bois debout. On aime bien les églises alors quel que soit le pays, nous les visitons et ici, nous sommes sous le charme des églises en bois debout. Celle-ci est au milieu d’un cimetière avec de grandes pelouses. C’est coquet et reposant.

Nous nous arrêtons voir le “bolareinen” : c’est un renne grandeur nature dessiné sur une paroi rocheuse. La gravure daterait de 5000 an aussi il est dommage qu’aucune mesure ne soit prise pour la sauvegarde du site et la couleur rouge des contours du renne disparait mais celle-ci n’est pas d’origine. On peut voir la gravure d’un skieur mais celui-ci n’est pas daté. Le site est agréable dans une forêt de pins. A Mo I Rana, nous aurons fait 3200 kms depuis le départ.

Dommage, jusqu’à maintenant le temps était beau, et aujourd’hui, il fait gris et nous verrons à peine le superbe glacier Svartisen qui est le 2ème plus grand glacier de Norvège. Du parking, on voit à peine le bas du glacier qui est dans le broullard. Nous pouvons faire une promenade sur le lac pour se rapprocher du glacier mais le temps morose ne nous incite pas à le faire. nous continuerons vers Fauske et nous bivaquerons 10km avant. Comme souvent le soir, nous pêchons et au miracle, je prends un puis deux ……saumons, certes pas très gros mais tout de même que nous cuisinerons sur le grill.

Bodo, port pour les Iles Lofoten mais avant de prendre nos billets, nous allons voir le Saltstraumen : phénomène naturel. Les eaux tourbillonnent et s’engouffrent dans un passage étroit et le flux et reflux de l’eau font des tourbillons. Le seul problème, c’est que nous, nous arrivons à marée basse donc rien à voir. Nous irons donc directement au port pour connaître les heures d’embarquement pour les Iles.