La Norvège, par l’intérieur des terres, du 20 au 25 août

Nous avons repris le ferry et nous revoici de nouveau sur le continent. Nous prendrons la direction de Roros et Lillehammer par une route forestière. Des pins, des pins et toujours des pins. le retour est fatiguant ou plutôt monotone. En plus, il faut savoir qu’en Norvège, la vitesse est réglementée et on ne rigole pas : la police veille et les amendes …fortes. 90km sur les routes, 60 lorsqu’il y a une ou deux maisons, 50 pour un hameau et 30 en ville. Une anecdote : nous suivions depuis des kilomètres un norvégien qui roulait à la vitesse d’une tortue et forcément nous l’avons doublé et forcément il y avait la police avec un radar. On nous arrête, on nous sermonne et on repart. Nous avons eu de la chance car nous avons rencontré des français qui ont du payé 150 euros d’amende. Ne pas oublier d’allumer les codes, en Norvège, on roule phares allumés tout le temps.

Mais avant tout, on repasse le cercle polaire mais cette fois par la route. On s’arrête devant la mappemonde pour immortaliser la chose et nous en profitons pour voir des troupeaux de rennes en liberté. Ils n’ont pas grand chose à manger, l’herbe est rase.

On s’arrête pour visiter Grong enfin plutôt le musée du saumon mais il sera fermé, on continuera notre chemin. On s’arrête à Roros visiter la ville, ancienne ville minière qui expoitait le cuivre. 80 maisons et l’église sont protégés par l’Unesco. Arrêt à Ringebu pour la visite d’une église en ….bois debout, très belle.

Visite des chutes à Oppdal,  la pluie nous a rattrapé.

Lillehammer, ville des jeux olympiques, c’est d’ailleurs la seule attraction, les infrastructures. Lillehammer est construite sur la rive occidentale de lac Mjosa. L’on visitera le parc olympique, les tremplins de saut à skis, impressionnants.

Nous préférerons aller à Maihugen : c’est le plus grand musée de plein air de Norvège. 175 bâtiments anciens, maisons et fermes, une église en bois debout, ateliers sont éparpillés sur le versant d’une montagne. Pour nous plonger encore plus dans la vie d’autrefois, le personnel est en costume folklorique et les animations sont sympas. Nous y avons passé la journée et nous avons déjeuné dans l’auberge des plats typiquement norvégiens. Nous hésitons encore sur le contenu…

Nous continuons notre descente de la Norvège et arrivons dans la région appelée Telemark et nous allons visité à Heddal une église ….en bois debout. Elle a la particularité d’avoir 3 nefs, c’est je pense l’une des plus belles mais bon je le dis souvent. Au fait, en Norvège,  lorsque vous voyez un panneau ‘stavkirke” ça veut dire église en bois debout.

Oslo, capitale de la Norvège. Nous trouvons un camping proche de la ville, le temps est nuageux, nous sommes le 24 août et le mauvais temps arrive, fini l’été. Et oui, déjà. Oslo est une ville qui se visite facilement à pied (nous serons en scooter) car elle n’est pas très grande. De toute façon, rappel : les voitures ne sont pas les bienvenues dans les villes norvégiennes et attention aux péages et au frais de stationnement.

L’hôtel de ville, construit dans les années 1930  est monumental, c’est un bloc rectangulaire que je trouve laid. Balade dans Oslo et visite de l’Akershus Festning qui est une grande forteresse du XIVème siècle avec un grand parc et des points de vue superbes.