Carnaval de MONTEVIDEO

Le 9 février 2017

Nous quittons Colonia Del Sacremento pour Montevideo pour aller voir le carnaval. Nous allons au phare pour notre bivouac. Deux camping-cars sont déjà là et ce sont des ….français. Leiticia et Jacky  prennent le bateau le 18 (le blog de leurs aventures en Amérique du Sud : itinéraire d’un ivéco voyageur)et Mariotte et Pascal attendent des pièces détachées pour repartir après sur le Brésil.

Nous décidons tous de nous rendre au carnaval ce soir et pour plus de commodités nous ne prendrons qu’un seul véhicule. C’est Jacky qui nous emmènera.

Le défilé du carnaval de Montévidéo avec chars, grosses têtes et écoles de danses ouvre la saison du carnaval et cette année, c’était le 19 janvier.

C’est, parait-il, le plus long carnaval du monde !

Mais ce soir, comme toutes les semaines qui suivront en février, ce sont les défilés des Ilamadas. Ce sont, en fait,  les écoles de percussion. Les esclaves seraient à l’origine de cette musique  et les groupes de tambours, selon leur appartenance, ont différents rythmes : piano, repique et chico.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les porte-drapeaux de chaque école

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

P1470650

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le défilé commence par les sponsors, le ton monte et à la vue des premiers Ilamadas, l’ambiance devient survoltée mais c’est certainement du aussi à la bière et à l’alcool.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce sont les porte-drapeaux de chaque école qui commence . Des drapeaux immenses volent au dessus de la foule puis les danseuses et enfin les percussions.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Imaginez l’ambiance sous la chaleur d’une soirée d’été uruguayenne.

Vendredi, nous avons eu confirmation par Rachida de Wave Logistics que nos pneus étaient bien partis de France et arrivée prévue au Paraguay vers le 10 mars. Pascal a passé sa journée de jeudi et vendredi pour essayer de dédouaner ses pièces détachées mais la douane lui réclame 80% de taxe. Les pièces détachées partiront donc aussi au Paraguay.