_DSC9669

ARICA et les momies Chincheras – Nord Chili

Nous sommes à Arequipa et nous avons une bonne connexion alors je profite pour rattraper mon retard. Non seulement hier je vous ai posté 2 articles mais ce matin je vous ai rajouté les vidéos sur les géoglyphes et en prime l’article sur Arica….

Nous partons du Geante de Atacama pour Arica, toujours par la ruta 5 et toujours ce désert rocailleux. Il y a des beaux déserts mais celui-ci ne nous attire pas. Pourtant, il va falloir tout de même les faire ces kilomètres et pas questions de prendre le bord de mer, il n’y a ni route ni piste.

_DSC9576

Alors, on roule, on roule. Arica est à 2000 km de Santiago.

Une halte en chemin pour prendre les statues qui représentent les momies Chincherras_DSC9594

puis on fera un deuxième arrêt pour déjeuner aux statues  « Tutelares »               . _DSC9606

Enfin Arica ! La ville où le soleil brille tout le temps….

Nous passons devant un géoglyphe que l’on suppose du XXème S. Pas de panneau explicatif mais …._DSC9617

(et je ne suis pas payée pour la pub….)

La ville est plutôt quelconque mais sur les guides il est noté que Arica est la ville ou il fait chaud et ensoleillée toute l’année ! et bien, nous on aura du temps gris mais il fait chaud.  On a trouvé un bivouac près de la plage à la sortie de Arica. Une très belle plage qui attire parait-il les surfeurs du monde entier. Mais ils ne sont  pas là.

Pourquoi vient on à Arica. Pour sa frontière proche avec le Pérou et aussi pour ses musées qui détiennent des momies Chincherras les plus vieilles au monde. Elles seraient de 7000 ans avant J.C bien avant que les momies égyptiennes qui elles ne datent que de 4000 ans avant J.C.

Mais les chiliens viennent aussi à Arica car ici à eu lieu la bataille décisive de la guerre du Pacifique. Au mont El Morro, les chiliens ont gagné la guerre et par la même occasion ont annexé les territoires du Nord.

El Moro

El Moro

Nous partons pour la vallée de Zapata  au musée San Miguel de Zapata pour voir le 1er musée qui, à lui tout seul, possède plus de 300 momies. 

Nous rentrons dans un jardin verdoyant et fleuri. On y  découvre quelques pétroglyphes de la région et une collection de mortier. _DSC9655

Très beau musée qui d’abord, montre l’évolution des peuplades de la région et expose des objets de la vie courante._DSC9629_DSC9639

Les Chincheras étaient un peuple de pêcheurs. Ça on s’en doutait un peu car rien ne pousse dans cette caillasse et comme la côte leur donnait suffisamment à manger  entre le poisson et les fruits de mer, ils ont prospéré longtemps dans cette région. Les lions de mer leur fournissait la peau, les algues étaient tressées pour faire des paniers et accessoires.

Dans un bâtiment neuf en béton, on arrive dans le musée des momies. On nous explique le processus de momification. 47% des momies sont momifiées naturellement en raison de la sécheresse du climat et de la salinité ambiante, le corps se déshydratait rapidement ce qui évitait toute décomposition. Les 53%  de momies restantes étaient momifiées avec des traitements artificiels et intentionnels. On y voit des momies de bébés, d’enfants, d’hommes et de femmes. C’est impressionnant. Certaines momies avaient un masque de terre pour recouvrir la face, on peut aussi voir des momies avec de vrais cheveux ! _DSC9669_DSC9671

_DSC9674 (1)

Nous retournons à Arica et nous allons voir le musée Colon.

_DSC9705C’est en 2004 qu’un investisseur voulait construire un hôtel à l’emplacement de la maison actuelle et en faisant des fouilles pour les fondations, ils ont découvert un cimetière de momies sur plusieurs étages. Afin de préserver les 32 momies découvertes qui sont très fragiles, tout est resté en l’état. La maison a été rénovée,  un sol en verre permet de voir les momies._DSC9709

Je ne vous remets pas de photo de squelettes et de momies, vous allez faire des cauchemars. Je préfère vous mettre des photos de fleurs…

Sur la place, de magnifiques bougainvillées font de l’ombre. Ils sont énormes jamais vu de bougainvillées de cette taille !

_DSC9688La cathédrale fait face à la place : attention, c’est Gustave Eiffel qui a conçu la cathédrale et les éléments de charpente ont été fondus à Paris et expédiés par bateau !  D’ailleurs Gustave Eiffel avait déjà fait le plan de l’église de Taltal mais aussi de l’ancienne douane  de Arica qui est en cours de restauration. _DSC9693_DSC9697

Le quartier historique n’est pas mis en valeur comme à Iquique (d’ailleurs ce doit être l’une des rares villes à l’avoir fait) et seul quelques maisons sont restaurées comme le consulat du Pérou ou l’ancienne gare.

_DSC9740

le consulat du Pérou

le consulat du Pérou

Avec ça, on a tout de même bien dormi, on a pas rêvé de momies…mais on a pas regardé non plus le film de la momie….

Nous sommes le mercredi 9 et nous partons pour le Pérou, nous avons acheté au terminal de bus un papier obligatoire à la frontière coût : 1,5€ et l’assurance pour 1 mois au Pérou pour 18€. Nous verrons après directement avec l’assurance que nous avions l’année dernière mais je pense qu’elles se valent toutes : on est juste assurer au tiers. La frontière est à 20 km, on va négocier notre visa pour avoir 6 mois et surtout autant pour l’importation du véhicule ce qui nous permettrait de renter en France sans problème…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *