p1120478.jpg

KOTOR au MONTENEGRO en camping-car

Je ne vous l’ai peut-être pas dit mais le Montenegro est un pays encore plus montagneux que l’Albanie : plus de 70 sommets à plus de 2000m d’altitude. Le Montenegro a pris son indépendance par rapport à la Serbie il y a seulement 4 ans, la capitale est Podgorica et le Montenegro compte 620000 habitants. Nos n’avons profité que des côtes adriatiques du Montenegro, nous ne sommes pas rentrés dans les terres. Le littoral maritime est d’environ 293 km et Kotor est vraiment une ville fortifiée avec des remparts sur plus de 5km de long, d’une hauteur de 20m et d’une largeur de 2m à 15m. Paar contre, nous n’avons pas été gâté avec le temps au Monténégro, nous avons eu un temps souvent gris et brumeux et même de la pluie.P1120457 P1120487P1120478 P1120476

La route entre Tiviat et Kotor suit la côte et est très étroite, nous avons plusieurs fois eu des sueurs froides pour passer mais bon…. le paysage en valait la peine.

P1120422P1120432 C’est avec un temps gris que nous poursuivons vers la Croatie notre voyage de retour. Nous avons bien aimé le Montenegro et nous y reviendrons pour le visiter un peu mieux par contre nous n’avons pas aimé les gens : peu aimable, pas souriant….

.P1120513 P1120517

Nous avons retrouvé le soleil et la chaleur à Dubrovnik….

P1120538

p1120261.jpg

Le MONTENEGRO en camping-car

Nous avons passé sans problème la frontière  albanaise, au passage nous avons réglé les taxes de séjour qui sont de 2 euros par jour. Les 40 derniers Kms albanais  ont été pénibles et de l’autre côté de la frontière nous avons eu droit à une toute petite route de montagne sur une vingtaine de Km mais les paysages étaient splendides. Sachez qu’il n’y avait pas de bureau de change et que nous étions dimanche, les banques à Skodar étaient fermées. Les douaniers nous ont dit pas de problème de change au Monténégro. OK, nous voici partis après avoir payé 30 euros pour la vignette auto. Première halte, au lac de Skodar que le Monténegro se partage avec l’Albanie.

P1120123 P1120151

Le lac est superbe de l’autre côté de la frontière. Nous avons dormi au pied du lac mais le lendemain matin, il faisait gris, notre ballade sur le lac est donc annulé et nous sommes partis sur le front de mer de Petrovac  à Budva (le ST trop’ montenegrain). La route est belle sans être toutefois bien large. Des km2 de vignes nous rappellent que le Montenegro est un producteur de vins et nous confirmons, il est bon…P1120130

Paysages superbes, criques magnifiques, nous sommes conquis par le Montenegro. Par contre, les villages sont dans les criques et ce n’est pas la peine de vouloir y aller en camion, nous avons donc trouver un camping et nous avons sorti le scoot. Visite d’un monastère à PetrovacP1120227 P1120235

lundi, mauvaise surprise : aucune banque ne veut changer nos leks albanais, ils nous en restent pas mal donc nous prenons la décision de retourner à Skoda mais par l’autre route celle qui longe la mer pour faire le change ! Nous profitons de visiter Bar et Uceljin au passage. rien que le passage du pont de Skoda vaut le déplacement, heureusement, un nouveau est en construction…Evidemment les leks albanais ne valent pas grand chose par rapport au niveau de vie du Montenegro et d’ailleurs ils sont très dédaigneux de leur voisin albanais et à part les touristes allemands qu’ils apprécient beaucoup en raison de leur euros, ils sont très hautins. Nos euros français ne doivent pas avoir la même valeur que les euros allemands!!!!

P1120384 P1120369

Petrovac, Sv Stephan et Budva, en photos

P1120260 P1120264P1120322 P1120261P1120367 P1120314

p1120091.jpg

L’Albanie en Général

L’Albanie est l’un des 3 pays les plus pauvres d’Europe, le taux de chomage important, l’industrie nous a paru très peu développée et l’agriculture n’est pas mis en valeur. A la fin du communisme, la redistribution des terres a morcelé les exploitations et aucune mécanisation n’est possible étant donné la taille des parcelles. Nous avons vu la même chose l’année dernière en Roumanie.Nous voyons des terres mal exploitées, des plantations d’oliviers et d’agrumes abandonnées. Les familles ont une vache, un âne ou quelques moutons. Par contre, nous avons été choqué par le gaspillage de l’eau, il est vrai que l’Albanie n’a pas de problème en eau mais l’eau coule en permanence au bout des tuyaux d’arrosage…..P1120028

Alors on se débrouille, on vend le surplus de son jardin et le job à la mode, c’est le lavage de voiture. Tous les restaurants, tous les coins de rue ont leur laveur de voiture P1120005

L’activité des ports, par contre, semble tiré son épingle du jeu.Le tourisme n’est pas développé environ 60000 touristes étrangers par ans. Le frein du développement touristique était surtout l’état des routes et la mauvaise réputation du pays mais des gros progrès ont été faits : la route côtière et les principales routes ont été refaites, il reste encore les routes dans les villes et les campagnes mais cela viendra … La mauvaise réputation de l’Albanie a été faite après la chute du communisme lorsque les trafics entre l’Italie et l’Albanie (Vlora était le siège des mafieux). Le 3ème gros problème est la propreté, l’Albanie est sale. Dans les villes, pas trop de problèmes, mais en campagne, sur les plages, les villages c’est sale, les poubelles et détritus traînent partout.

P1110427En campagne,  on construit d’abord un, puis deux, puis trois étages en fonction des revenus. Les façades sont peintes de couleurs vives. En ville, on retrouve les anciens blocs des années communistes en piteux état et l’on repeint….. par contre on construit aussi beaucoup et sur la Riviera, des hôtels poussent comme des champignons.P1110764 P1110774P1120091

La voiture est importante pour les albanais et l’on voit des Mercedes du plus ancien au plus récent. L’essence est pourtant un budget important car entre 0,90 et 1 euro pour un revenu mensuel de 200 euros ……La police  et les radars sont  très présents sur les routes mais  jamais  nous n’avons éré arrêté.P1110567

mais si vous voulez, pas loin de chez vous, un dépaysement, alors n’hésitez pas, allez en Albanie, les gens y sont gentils, les paysages beaux