OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La côte atlantique uruguayenne : de José Ignacio à La Paloma 2/3

Les 13 – 14 février 2017

Lundi, nous allons à Pueblo Garzone à quelques dizaines de kilomètres. Gérard a vu, juste avant de partir, un reportage sur l’Uruguay et sur le chef Esteban Aguirre qui possède 9 restaurants gastronomiques dont un à  Pueblo Garzon. C’est sous la pluie que nous arrivons à ce petit village très sympa mais là, le restaurant est fermé et il n’y a même plus d’enseigne. Le reportage TV devait daté….

Nous retournons en bord de mer à La Paloma, petit village de pêcheurs

le petit port de pêche de La Paloma

le petit port de pêche de La Paloma

et oui, il  a encore un port de pêche à La Paloma et nous achèterons au marché aux poissons des empanadas au poisson et des beignets. Ce sera notre repas du soir avec une salade.

 

Mardi, le temps est au beau, le soleil est revenu et il fait toujours aussi chaud et lourd. Nous restons à farnienter près de la plage, la côte est beaucoup plus sauvage et il y a moins de touristes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La Paloma est réputée pour son excellent spot d’observation pour les baleines franches quand elles reviennent  ou repartent d’Afrique australe du mois de juillet au mois de décembre. Nous sommes toujours étonnés de la gentillesse des Uruguayens qui viennent nous parler, nous proposer leurs services.

Nous partons ce matin pour La Perdrera….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La côte atlantique uruguayenne : de Punta Del Est à José Ignacio 1/3

Le 12 février 2017

Nous quittons à regret Mariotte et Pascal, Laetitia et Jacky. On nous avait annoncé des orages mais non rien mais le temps est lourd, chaud et humide. Pas très agréable.

DSC_3950

Nous partons vers la côte atlantique. De Montévidéo à Punta Del Este, ce sont de grandes plages de sable plus ou moins aménagées.

Quand on arrive sur Punta Del Este, on retrouve le tourisme de masse. C’est annoncé comme le « Miami » uruguayen enfin c’est un peu exagéré  mais on retrouve les buildings, les boîtes de nuit, les bars à cocktails et …… la foule de touristes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Punta Del Este

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Punta Del Este

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les plages de Punta

Nous passons devant les très belles plages de Mansa et Brava. C’est sur la playa Brava que l’on retrouve la statue de la Mano, la main a été réalisée par le sculpteur Mario Irrazabal.  C’est devenu l’emblème de la ville. De la plage de la Brava, on continue sur la plage de San Rafael et Montoya, les plages « branchées » de la station balnéaire. Le temps est  toujours orageux et il  y a beaucoup de vent, on imagine, s’il faisait beau, le monde sur la plage surtout lorsque l’on voit la dimension des parkings.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La Mano

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous continuons sur La Brava puis José Ignacio, station à la mode, mais plus petite. C’est un ancien village de pêcheurs, ces maisons de pêcheurs sont reconverties en de jolies résidences secondaires. Visite du phare de San Ignacio mais vers 17h, la côte est belle avec ses rochers et ce sable fin.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le phare de José Ignacio

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

José Ignacio

Maison de pêcheur

Maison de pêcheur

Un crachin breton vient  gâcher notre fin d’après-midi qui heureusement ne durera pas. Nous trouverons, face à la Lagune Grazon, notre bivouac de la nuit avec en décor, les nombreux kite-surfeurs qui rivalisent en vitesse et en saut.

DSC_3960