_DSC4524

ESTEROS DEL IBERA, les 28/02 au 3/03/2017

Nous sommes partis de Gualayguachu pour le parc de El Palmar. Ce parc naturel a été créé pour sauvegarder la dernière forêt de palmiers Yatay. C’est l’agriculture qui est la cause première de la déforestation en général sur toute l’Amérique du Sud mais aussi les mines, le pétrole….

Dans la région Entre Rios comme d’ailleurs côté argentin, il y a des thermes tout le long du Rio Uruguay. On s’arrêtera pour une soirée balnéo à Concordia. Il faisait encore très chaud à 18h, environ 35°, et l’eau des 11 piscines étaient de 29 et 39°. Cherchez l’erreur. Les thermes ferment à 1heure du matin, nous nous sommes couchés bien avant, la chaleur extérieur plus les bains chauds ont eu raison de nous. Nous avons dormi sur le parking.

Pas de photos, au déchargement, j’ai fait une mauvaise manip’ et plus rien…..

Mercredi, nous prenons la route pour la réserve de Esteros Del Ibera. Jusqu’à Mercedes, la route est asphaltée mais de très mauvaise qualité et après, c’est 80km de piste en tôle ondulée jusqu’à Colonia Pellegrini. Par contre, sur la piste, on a pu voir des capybaras, des nandous,des cerfs et biches des marais.

Gérard et les capybaras

Gérard et les capybaras

des nandous

des nandous

Alors là, Djinn s’est réveillée et aurait bien été courir derrière eux. Esteros Del Ibera est une réserve naturelle.

C’est une région à zone humide et marécageuse et forcément une réserve importante pour la diversité des animaux. Peu profonds, les esteros sont des marais et les lagunes, immenses, sont uniquement alimentés par les eaux de pluie.

la lagune d'Ibera

la lagune d’Ibera

Nous avons dormi au camping de Ibera surtout pour avoir l’électricité pour faire marcher la clim’ car il fait toujours aussi chaud et la nuit la température de baisse jamais en dessous de 28° : la canicule ! Nous avons réservé le bateau pour demain matin 8h.

_DSC4550

_DSC4604

 

A 8H trapantes jeudi matin, nous mettons nos gilets de sauvetage et nous voici partis pour 2 bonnes heures de balades sur la lagune. Nous verrons des oiseaux : colibri, martin-pêcheurs, spatules, milon, hérons et kamichi (c’est une grosse dinde).

_DSC4440

_DSC4460 _DSC4480_DSC4484

Nous avons vu des petits caïmans noirs et toujours des capybaras se faisant dorer au soleil.

_DSC4569

_DSC4524

Les nénuphars n’étaient pas tous en fleurs mais les jacinthes étaient magnifiques.

_DSC4518

_DSC4532

_DSC4570_DSC4579

Nous avons entendu les singes hurleurs mais bien cachés, on ne les a pas vu. Bref, une matinée super.

Au fait, dans la réserve, pas de wifi, il faudra donc encore attendre avoir de nos nouvelles.

Tiens, il y a un an, je fêtais mes 60 ans en dinant sur un bateau-mouche  à Paris et un an après, je suis sur un bateau sur la lagune Ibera. L’année prochaine, où serai-je?

Merci à tous pour vos voeux.

Je vous mets un superbe coucher de soleil sur la lagune

_DSC4627

Et là, ce sont des millions de libellules qui admirent elles-aussi le coucher de soleil

_DSC4636

Nous repartons pour Posada vendredi matin, le ciel est orageux. Nous prenons la piste, pas le choix mais il est fortement déconseillé de rouler s’il pleut. On part, on verra, on s’arrêtera en cas de pluie. 130km de piste dont les 50 derniers kms très durs. Nous arriverons juste sur la route principale lorsque l’orage se met à craquer. Ouf !

_DSC4666

mais pas de chance, on s’aperçoit que la cellule bouge drôlement et oui un point d’ancrage a cassé. Réparation le soir même…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

3 réflexions sur “ ESTEROS DEL IBERA, les 28/02 au 3/03/2017 ”

  1. Nous sommes avant iguazu sur la 12 et seront aux chutes en debut de semaine on peut peut etre se voir nous avons un camping car bremach 4×4 en plaques allemandes nous sommes des amis de Nicole Blaise
    Odile et Richard

    1. Nous sommes à Posadas et demain partons pour Encarnacion et les missions jésuites du Paraguay puis vers Ascencion. Nous avons déjà fait les chutes en octobre dernier. Que comptez vous faire après Iguzau?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *