_DSC8339

TIWANAKU, site classé par l’UNESCO

Nous quittons La Paz pour le site de Tiwanaku.

Passé dans La Paz avec le camion n’est pas une mince affaire. Entre les marchés et les voitures garées n’importe comment, les rues étroites, c’est 2 heures de stress. Nous remontons complètement pour se retrouver sur l’altiplano à 4000m. Nous nous sommes habitués à l’altitude.

 

Nous sommes étonnés car sur l’altiplano, les journées sont encore douces alors que nous sommes à l’automne, il fait environ 20° mais les nuits sont fraiches maintenant mais tant que nous sommes dans les 3800m, le webasto fonctionne.

 

Grâce à ses températures, sur l’altiplano, on peut voir des cultures : céréales, maraichage mais ce sont de toutes petites parcelles et en général ce sont des terres communautaires.

Chose bizarre, il y a quelques tracteurs mais ils ne servent qu’aux labours. Pour semer et récolter, tout se fait encore à la main…. Les agriculteurs de chez nous s’en donneraient à cœur joie.

 

Toujours les routes jonchées de poubelles.

 

Les péages ne sont pas qu’une spécification française. Ici, on a des péages sur les routes mais aussi certains villages n’hésitent pas à prélever une taxe. D’accord pas aussi cher qu’en France.

Péage à la bolivienne

Péage à la bolivienne

On croise des minibus surchargés : ils viennent du Pérou et on fait le plein.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

minibus très chargé

Plus que chargé...

Plus que chargé…

A 70 km de La Paz, nous arrivons à Tiwanaku, site classé par l’UNESCO.

Tiwanaku date du VIII ème S. soit avant les Incas. Ils étaient très évolués : connaissance en mathématiques, en hydraulique, en astronomie et agronomie.

Le site se compose d’un kalasasaya qui signifie en yamara « pierres dressées » qui représente le plan céleste._DSC8309_DSC8313

On y trouve la porte du soleil et un monolithe appelé Ponce et à l’autre extrémité El Fraile, le prêtre._DSC8322_DSC8329_DSC8339

Derrière le Kalasasaya, il y a le temple semi-souterrain enfoui à 2m de profondeur et qui représente le monde souterrain et contient 172 têtes._DSC8306_DSC8298_DSC8303

Puis nous grimpons sur une ancienne pyramide détruite au fil des années, l’Akapana.

_DSC8345_DSC8278

 

 

Dans les musées, nous avons pu admirer un monolithe de plus de 7m de haut avec des collections de poteries.

_DSC8371 Malgré les critiques des guides, nous, nous avons apprécié ces 2 musées. _DSC8368Il est vrai que les poteries seraient mieux mises en valeur que dans ces vitrines sans âmes._DSC8384

_DSC8358Nous dormirons près du site et samedi matin, c’est le Pérou. Par contre, ce n’est pas la route de Copacabana puisque nous arriverons directement à la frontière de Desaguadero.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *