Archives pour la catégorie Albanie et côte adriatique – 2009

BERAT, la ville aux mille fenêtres

Surnommée la ville aux mille fenêtres, allusion aux façades des maisons, Berat est une ville situé dans le centre de l’Albanie près du massif du Tomor. Visite de la vieille ville et de la citadelle. Nous ne visiterons pas le musée et les églises qui étaient fermées. Nous avons remarqué q’en Albanie, malgré des horaires indiqués sur les plaques, les horaires étaient très élastiques et surtout très fantaisistes. Pendant notre ballade dans BERAT, nous avons fait laver le camion et le scoot pour 500 lek…..La route pour venir à BERAT est en mauvaise état mais nous reprenons la route pour aller en direction des lacs. Nous dormirons sur le parking d’un resto qui nous fait le plein d’eau.

Apolinia – Albanie

Après Vlora, nous voici partis à Apolinia. Nous avons bien aimé Vlora avec ses belles plages de sable fin. Vlora a connu sa période noire après les années communistes lorsque la libre circulation des personnes vers l’extérieur a été autorisé. Les Albanais ont fuit vers l’Italie et Brindisi par Vlora mais il s’est développé un marché noir important où mafieux albanais ont trafiqué avec leurs homologues italiens. Apolinia est un site archéologique datant de 640 av. JC, il ne reste plus grand chose du théâtre mais le bouleutérium est en bon état et l’odéon a été restauré avec beaucoup de béton mais il donne une idée.Par contre, dans le monastère et l’église, un petit musée a été installé et les statues découvertes pendant les fouilles y sont exposées.  Nous avons fait nos achats à Fier tout près d’Apolinia dans un supermarché. J’espère pouvoir vous mettre les photos….. car le logiciel Ecto ne marche plus.  La vie en Albanie est peu chère pour vous donner une idée, je vous rappelle que 1 euro est égal à 130 lek et nous achetons le Kg de tomates, de poivrons ou de concombre environ 40 lek, le café vaut 70 lek et un repas dans un resto chic environ 1400 lek avec entrée, viande ou poisson, dessert et même du vin  pour 2 personnes….ça va être dur, dur la France ….

p1110448.jpg

L’Albanie en camping-car : LA RIVIERA ALBANAISE, 1ère partie

Bonne nouvelle : la route de la Riviera a été refaite du moins la partie Saranda – Himara (nous verrons après pour le reste) : agrandie, les virages atténués, le revêtement est de bonne qualité même si elle est toujours aussi sinueuse mais nous avons des paysages superbes sur les criques. Ce n’est qu’une succession de criques aux eaux turquoises mais très souvent innaccessible, des montagnes. Nous arrivons à Borsh et c’est par une petite route dans une oliveraie que nous arrivons à une longue plage de ….. galets mais tant pis nous avons tellement envie de nous baigner : il fait chaud 32° alors on prend. Le seul problème : la plage est sale, les enfants jouent parmi les plastiques, les poubelles jouxtent aux cafés de plage mais c’est comme ça….voyons le bon côté des choses, il fait beau, l’eau est bonne et superbe. Sur la plage, nous retrouvons nos fameux champignons d’ailleurs nous en retrouvons partout déciminés sur les plages, dans la campagnes…

.P1110405.JPG P1110448.JPGP1110413.JPG P1110428.JPG

Le lendemain, nous partons pour Himara, nous remarquons que les champs ne sont pas bien cultivés, qu’il y a peu de cultures maraichères ou céréalières, les oliveraies mal entretenues et les plantations en espaliers d’orangers abandonnées. Cela nous change de la Turquie qui a optimisé au maximum son agriculutre. Les plantations en espaliers datent de l’époque communiste. Enver Hoxha avait pris modèle sur la Chine et se sont des prisonniers et la jeunesse communiste qui ont fait les terrasses.Nous arrivons à Porto Palermo qui à l’époque communiste abritait une base pour sous-marins soviétiques et l’on aperçoit l’entrée d’un tunnel creusé dans la roche. En face, sur la presqu’île, on aperçoit une forteresse, c’est celle de Ali Pacha qui l’a fait construire en l’honneur de sa femme.P1110446.JPG P1110439.JPG

Puis Himara et ses plages de sable fin, enfin d’après le Petit Futé, car du sable fin on en a pas vu. D’accord, ce ne sont pas des galets non plus mais plutôt des petits gravillons mais la plage est belle alors on décide de rester. Visite de Himara qui est une petite ville et les « markets » bien miséreux et mal achalandés on a bien du mal à trouver des fruits et encore moins à trouver une pile 6 volts ! Himara possède 3 plages et nous sommes sur la plage la plus au sud, la plus tranquille aussi. Himara possède un cyber café, vous allez donc avoir en fin de nos nouvelles ! Cest raté, ça ne passait pasP1110454.JPG P1110460.JPG P1110479.JPG

Nous avons rencontré des camping-caristes français Claude et Michel, nous avons passé 2 jours ensemble et nous voici reparti vers Dhermi….

p1110543.jpg

La riviera Albanaise 2ème partie

Dhermi, la perle du Littoral. Et c’est vrai, deux belles plages en gravillons fins mais malheureusement comme toutes les plages albanaises souillées de détritus.P1110531.JPG

mais sinon la plage est belle et l’eau super bonne, turquoise et cristalline. Nous avons profité de la plage tout l’après-midi

P1110510.JPG P1110500.JPG

puis nous continuons notre route vers Vlora par le parc national de LLogara et l’ascension du col nous offre des paysages magnifiques, d’un côté un paysage sec et aride et de l’autre côté du col dans la descente vers Vlora, une foret de pins et conifères.

P1110538.JPG P1110543.JPGP1110556.JPGNous arrivons à Vlora, nous profitons de la fontaine pour faire le plein d’eau (source d’eau minérale). Vlora est une ville de 70000 habitants et nous espérons pouvoir trouver un cyber-café pour vous donner de nos nouvelles ! A chaque nouveau pays, nouvelle panne et là c’est le frigo qui ne fonctionne plus au gaz certainement le boitier électronique pour la 2ème fois ! Sinon, ici tout va bien, le temps est toujours aussi beau dans les 30° et nous avons eu un orage dans la nuit. La mer toujours aussi bonne, dans les 28-30°.P1110481.JPG P1110560.JPG

Vlora…

P1110563.JPG

L’Albanie est le musée vivant de la Mercedes, vous trouvez de tous les modèles de voitures en passant par les fourgons, les camions et les bus et du plus vieux modèle au plus rutilant des 4×4 ! Tous les Taxis sont des Mercedes de couleur jaune et pas des plus récentes.P1110550.JPG P1110566.JPG

p1110295.jpg

BUTRIN

Nous avons pu changer de l’argent et faire le plein, le GO vaut entre 80 et 85 cts d’euro le litre et nous voici parti pour Butrun, l’un des joyaux archéologique de l’Albanie. La route jusqu’à Saranda est correcte sauf l’entrée de Saranda qui est en travaux et des travaux à Saranda, il y en a partout : des immeubles et des hôtels en construction. Le seul problème est le stationnement. Les architectes n’ont pas pensé aux parkings et dans quelques années ce ne sera pas triste de vouloir se garer.P1110270.JPG P1110274.JPGA partir de Saranda, la route devient une « single route » très sinueuse et pas en très bon état et les croisements ne sont pas évidents du tout mais nous arrivons sans encombre à Butrin et dormons sur le parking près du site qui se trouve dans un parc naturel.P1110277.JPGButrin est un site datant du III et I Siècle av. JC bien mis en valeur et agréable à parcourir dans une végétation luxuriante. Le théâtre et le temple d’Asclepios ont les pieds dans l’eau, le marais gagne sur les terres. Le batistère est l’un des mieux conservé et l’église byzantine est impressionnante par sa taille elle date du IVème S mais il ne reste que les murs. La visite nous a pris la matinée entre les vestiges et le panorama qui est splendide.P1110295.JPG P1110301.JPGP1110310.JPG P1110312.JPG P1110333.JPGP1110321.JPG P1110326.JPGNos avons pris la barge pour passer de l’autre côté du canal pour voir le parc national. La barge est comme toute les installations du pays : d’un autre temps et en piteux état : nous sommes tombés en panne au milieu du canal mais bon …. nous avons pu le traverser.P1110375.JPG P1110381.JPG P1110382.JPGPuis retour vers Saranda, nous avons profité d’un car de touriste pour le retour. Il nous a ouvert la route et le retour s’est fait sur les chapeaux de roues…..Puis route vers la Riviera Albanaise…..Depuis Istanbul, nous recevons de nouveau par satellite les infos sur TV5 monde, bon après presque 3 mois nous n’avons pas eu l’impression qu’il y a eu une grosse évolution en France. Mais nous avons pallié notre manque d’informations par la lecture de plusieurs livres sur la politique : Belle-Amie, les confessions d’un banquier pourri, Je ne mangerai plus de cerises en hiver….et maintenant en Albanie, nous recevons de nouveau les chaînes publiques françaises mais je vous assure que vraiment la TV ne nous a pas manqué du tout.

p1110215.jpg

L’Albanie en camping-car : frontière et Gjirokastra

Nous avons passé la frontière sans encombre et rapidement. Les douaniers sympas ont expédié les formalités et étaient ravis de voir des touristes français. Nous avons passé la frontière à 18h30 puis nous avons voulu faire du change. Sur les 3 DAB, nous n’avons pu avoir et avec beaucoup de mal que 10000 Lek soit environ 75 euros ! Et sachant que nous devons faire le plein car nous avons attendu pour faire le GO en Albanie le sachant moins cher, nous n’irons pas loin…. En attendant que Gérard se débatte avec les DAB, mes premières impressions sur l’Albanie sont plutôt mitigées : une frontière ressemblant à un dépotoir (et le mot est faible), des mendiants, tout cela ne donne pas vraiment une image très flatteuse…..Dès le passage de la frontière, on remarque partout dans le paysage de gros champignons : ce sont des bunkers. Première nuit à une dizaine de km de la frontière dans un champ.P1110191.JPG P1110261.JPG P1110260.JPG

Puis route vers Gjirokastra, la ville natale d’Enver Hoxha (le dictateur communiste a qui les Albanais doivent leur isolement) mais surtout une ville musée pour la beauté de ses maisons en pierres grises avec des toits en lauze. Le seul problème est que le manque d’argent a fait que la population préfère déménager dans la ville nouvelle que de faire face à des travaux coûteux dans ses vieilles maisons. Depuis 2005, la ville est inscrite sur la Liste du patrimoine mondiale de l’UNESCO. La vieille ville est à flanc de montagne avec de vieilles rues pavées et une citadelle adossée à la montagne surveille la vallée du Drinos.P1110211.JPG P1110215.JPGLa citadelle est encore en bon état mais elle servait encore il y a peu de temps de garnison puis de prison pendant la période communiste, actuellement des travaux sont en cours et dans le hall principal on trouve des pièces d’artilleries (canon) de la seconde guerre mondiale (prises à l’ennemi italien et allemand). Un petit musée fermé est dans une des salles. Sur l’esplanade, depuis 3 ans, il y a le festival de musique de Gjirokastra.P1110209.JPG P1110227.JPGP1110252.JPG P1110251.JPGP1110244.JPGBalade au marché qui nous parait bien miséreux : des chaussures d’occasion, des vêtements d’un autre temps, le marché aux fruits et légumes nous parait un peu mieux achalandé.P1110200.JPG P1110201.JPG