P3110016.jpg

Quelques nouvelles…sur la route de Barcelone

Jeudi et vendredi, nous étions sur l’aire de service de Palavas pour réparer l’alternateur et le régulateur. Il y avait du soleil mais il faisait très froid en plus il y avait du vent à plus de 100km/h.  Le matin, la température était de 5° mais le chauffage marche. Nous avons été dépanné vendredi après-midi : l’alternateur, à priori, n’avait pas grand chose mais le régulateur est HS et pas un régulateur sur Montpellier et les alentours en 24V. Le dépanneur nous a fabriqué un régulateur, le tout a été reposé vendredi et nous repartions vers 17h soulagés et confiants…. En attendant, j’ai retrouvé mes habitudes : je suis allée chercher des dorades et des jols aux pêcheurs qui vendent, le matin, sur les quais, leur pêche. Vendredi après-midi, nous sommes partis confiants mais, à peine arrivés à Narbonne, le compte-tours s’est affolé et est tombé  de nouveau en panne. Ce qui veut dire  que l’alternateur ne marche plus. Arrêt, test et l’évidence : l’alternateur ne fonctionne pas. Le moral descend dans les chaussettes.  Nous décidons de trouver un coin pour dormir et voir ça demain matin. Le sommeil est un peu dur à trouver surtout pour Gérard qui commence à désespérer. On s’est dit qu’une fois arrivés au Maroc, on voit un marabout.  Ce matin, samedi, à la première heure, Gérard était déjà en train de tester l’alternateur mais il peut tester et retester, l’alternateur ne fonctionne pas. En plus, la clé 3G+ ne marche pas ce matin, nous appelons Cédric pour qu’il nous donne des électriciens voitures dans la région de Narbonne, Béziers, Montpellier mais nous sommes samedi et, c’est, ou fermé, ou on nous envoie balader en nous disant que l’on ne répare plus mais on change (pour la bagatelles de mille euros, tout de même). On cherche des solutions, on a même été dans une casse camion mais rien et on pense que si on a un chargeur et que l’on chargerait régulièrement les batteries du camion, le problème serait un peu résolu étant donné que les batteries de la cellule peuvent être chargées sur le 220v. On décide donc d’acheter un chargeur de batterie et de continuer sur Barcelone. Soyons positif : le camion nous donne toute satisfaction, il se comporte bien sur la route et nous apprécions bien l’aménagement intérieur.

P3110012     P3110014

P3110016 Au moment où je fais ce blog, nous sommes à 50km de Barcelone dans un camping (ouf, ouvert) et nous avons branché le camion,  pour la cellule, et le chargeur pour les batteries du camion. Demain, nous ferons les tests et si tout va bien, nous partons pour le Maroc. Nous essaierons à Barcelone d’avoir un bateau sinon, on continue par la route. De toute façon, nous avons le groupe électrogène et nous arriverons toujours à recharger les batteries régulièrement. Nous espérons qu’au Maroc, nous trouverons pour refaire le bobinage de ce fichu alternateur…..

Dimanche matin : il fait beau mais à 7h il faisait 4°, les batteries sont chargées à bloc, nous aussi.

A midi, nous sommes à Tarragone, il fait 24°, pas de bateau, on roule après une halte déjeuner

4 réflexions sur “ Quelques nouvelles…sur la route de Barcelone ”

  1. Nous espérons que vous trouverez rapidement une solution à votre problème d’alternateur.
    Maitrisez bien la bête car c’est le début d’une grande aventure !
    Bon voyage,
    Très amicalement
    Serge et Christiane

  2. Bonne route beau papa et belle maman! J’espère que tout va s’arranger au Maroc et que vous pourrez bien en profiter!
    Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *