_DSC6749

Le Sud de Carthagène

Samedi, nous sommes à Playa Cistipa, petit port sur la côte des Caraïbes à 200km de Cathagène. Petit port, petite plage, pas de touristes nous  sommes seuls au camping.OLYMPUS DIGITAL CAMERA_DSC6682

_DSC6687Un très beau camping avec piscine tenu par Betty qui prépare activement Noël.

Le graal : une piscine !

Le graal : une piscine !

 

Les Colombiens décorent leur maison, les rues, les restaurants et magasins. Ils adorent ça. On a même trouvé un bonhomme de neige qui a résisté à la chaleur !OLYMPUS DIGITAL CAMERA_DSC6969

Nous avons pris un bateau pour visiter une association qui réintroduit des alligators dans la mangrove. Une chasse intensive avait décimé cette espèce animale ainsi que les tortues marines. 5000 alligators ont déjà été relâchés. Les oeufs sont récoltés, mis en incubation et les alligators restent à la ferme jusqu’à ce qui soient relâchés quand ils mesurent 2,00m de long minimum. A ce moment là, plus aucun prédateur (si on ne compte pas l’homme) ne s’en prend aux alligators. _DSC6756

_DSC6759Pour les tortues marines, même scénario et les tortues sont relâchées à 3 ans mais vu leur taille, elles auront toujours des prédateurs car c’est une race de petites tortues marines ce ne sont pas les grosses tortues des Galapagos ! _DSC6741
Balade dans la mangrove._DSC6786_DSC6788_DSC6794

De là, nous sommes partis voir une ferme d’élevage de poissons tenue par une communauté indigène. Dégustation de beignets de poissons et d’huitres _DSC6801

Pas bien grosses ....

Pas bien grosses ….

Détente...

Détente…

Ici, c'est dominos à l'ombre des arbres

Ici, c’est dominos à l’ombre des arbres

Dimanche matin, nous décidons d’aller à tolu par Corvenas. Pas possible de se garer à Corvenas et Tolu ne nous a pas plu alors on part pour Mompox. Sandrine et Betty nous ont dit que c’était beau.

Il fait chaud, toujours plus chaud et pas d’air.

Nous traversons tout une zone de marécage. Mompox est au bout du monde. Pour y aller, il faut prendre un ferry car c’est un plein milieu de marécage. Un pont de 14km doit bientôt être inauguré mais ……nous sommes en Amérique du Sud….._DSC6952

Un beau pont mais pas encore de route

Un beau pont mais pas encore de route

En attendant, nous voici à 4h devant le ferry mais on nous dit que le dimanche, il n’y a pas de trafic à 17h ! Il faut donc attendre le lendemain matin 5h ! 

En attendant le ferry sert de quai pour la pêche

En attendant le ferry sert de quai pour la pêche

Le ferry arrive à 19h et on voit débarquer un camion français : Estelle et Jacques. Ils sont comme nous exténués par la chaleur. Leur bac devait partir à 13h puis 15h est finalement est parti à 17h !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAGérard laisse tourner le moteur et nous profitions tous de la clim’. Ouf, nous dormirons bien quand même et à 5h, on est prêt à partir sauf que les horaires colombiens sont élastiques et le ferry partira à ….6h30 bien tassé.

Pour arriver à Mompox, nous avons 15km de gymkhana à faire : une route défoncée. . Les rues sont étroites, les câbles électriques bas (on en arrachera un au passage) on décide de laisser notre camion à la station service au début de la ville et on prend un tuc-tuc.

David, notre tour-operator

David, notre tour-operator

Pendant 2 heures, David nous promènera de rues en rues, d’églises en églises (il y en a au moins 8, on vous les mettra pas toutes) pour visiter la ville. Bon, Loney Planet, il faut revoir un peu votre compte rendu sur Mompox. _DSC6849_DSC6858

On a fait 200 km pour venir et nous restons sur notre fin. Dans quelques années, mais il y a encore beaucoup à faire, la ville deviendra peut-être une ville touristique. Les églises sont belles, les 2-3 rues rénovées ressemblent au rues blanches de Popayan, le Malecon est en cours de rénovation._DSC6867_DSC6875

_DSC6881_DSC6904

_DSC6947

_DSC6924Bon, les travaux risquent de durer encore un moment_DSC6920_DSC6913

et il y a encore des progrès a faire_DSC6949

Nous décidons de reprendre le bac de 13h et de retourner à Playa Cistipa et sa piscine. Vers Carthagène, pas de camping avec piscine et nous n’avons pas envie de nous retrouver sur un parking en pleine chaleur. De toute façon, nous avons le temps de visiter Carthagène avec le retard de notre bateau. 

Estelle et Jacques ont suivi notre conseil et nous les retrouvons installés au camping puis arrivent Andreas et Manuella, 2 suisses. Nous passerons ainsi d’agréables moments ensemble et nous dinerons tous ensemble mardi soir. Quelle bonne soirée !

Départ des 2 équipages français et suisses que nous retrouverons peut-être à Carthagène, nous, nous restons encore aujourd’hui, notre dernier jour pour nettoyer le camion et les soutes et départ demain pour notre ultime étape colombienne ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *