Archives pour la catégorie Espagne

Vendredi 10 mai : Grenade fin et départ pour Cordoue

Ce matin, visite de la Cathédrale construit au 16ème S. Magnifique! on vous laisse admirer! puis balade dans Grenade. Très belles façades et petites ruelles typiques du quartier maure. Vue de l’Alhambra mais de jour et resto : Zarzuella au menu!
Détour par la Sierra Nevada où sur le Guide Vert il était noté que l’on puvait prendre la route la + haute d’Europe à 3495m mais pas de chance les promoteurs sont passés par là et la route maintenant s’arrête à 2600m mais les paysages sont très beau
Départ pour Cordoue : près de 165 km de montagnes et que des oliviers à perte de vue. Arrivée à Cordoue à 22heures au camping municipal qui ne voulait pas nous faire rentrer trouvant le camion trop gros. Mais après la manoeuvre de Gérard pour se garer, nous avons pu avoir une place! Vu l’heure, demain vous aurez les photos
Cédric, en rentrant, il faudra faire le film pour le porte-moto pour les amateurs.

Jeudi 10 mai : visite de GRENADE

Visite de l’Alhambra sous un soleil de plomb : 32°
Grenade a trois collines : l’Alhambra (où sont construits les palais), le Sacromonte (la colline aux gitans) et l’ Albacin (le quartier maure).
L’Alhambra est construit sur une plate-forme à 700m de hauteur et sa situation permet d’avoir un panorama superbe de la ville. Visite de l’Alcazaba : palais construit au 9ème S et les tours au 13ème

Charles Quint a décidé de construire son propre palais dans un style Renaissance : enorme batisse avec cour intérieure en cercle

Visite du Généralife : palais des rois de Grenade avec de magnifiques jardins en tout en terrasse et de jeux d’eau

Puis le plus beau : le palais Nazaries, une succession de patios interieurs et de batiments décorés en stuc, palais construit par le Sultant Mohamed Ben al Humad au 14ème siècle

Il nous a fallu près de 5 heures pour visiter cet ensemble.
Le soir nous avons décidé de faire une soirée Flamenco et l’Alhambra la nuit

mercredi 9mai : Acros – Grenade via Ronda 289 km

Désolé, Sarko n’est pas en vacances avec nous et nous ne l’avons même pas apercu. Imaginez, il n’allait pas venir chez les socialo espagnols qui étaient pour Ségolène.Parait-il qu’il vogue!
Nous, nous avons continué notre route et elle nous a mené à Ronda, ville batie sur les gorges du Guadalevin, le Tajo. Ronda est aussi le berceau de la Tauromachie, détour par les arènes l’une des plus anciennes et plus grande d’Espagne construite en 1785
Visite de la vieille ville séparée par la nouvelle par le puento nuevo (hauteur 100m)
Arrivée à Grenade en fin de journée après avoir vu des milliers non des millions d’oliviers. En fond de toile la Sierra Nevada enneigée à 4000m d’altitude. Très beau temps, ciel bleu, 30°

Mardi 8 mai : Acros de la Frontera

La forme est revenue : j’ai bien écouté les conseils et nous avons trouvé une sympathique bodegua qui nous a servi des tapas et de la sangria bien fraiche avec une sieste la dessus. Extra. Pour la glacière, on verra plus tard
Nous avons visité Acros, village tout blanc accorché en haut d’une falaise avec des ruelles étroites qui paraissent austères mais derrière ses grands murs , plein de jolis patios fleuris. Deux églises romanes avec dans l’une d’elles le plus vieux rétable d’Andalousie de 1519. Journée visite et farniente.
Camping près du lac d’Acros

Lundi 7 mai : Séville – Acros de la Frontera 240km

J’avais oublié de vous dire que nous sommes encrore en panne de frigo (depuis le Portugal). Cette fois-ci le boitier de gestion électronique. Ah le modernisme. Jamais avec les 4 autres précédents camions, nous avions eu des pannes frigo (pourvu qu’il ne nous change pas le camion!!!!)
Nous avons téléphonné à Alpes Evasion, le diagnostic de Gérard est le bon maintenant il va falloir trouvé la pièce car au Portugal le seul marchand de camping-car ne l’avait pas. Journée merdique comme on peut en avoir de temps à autre : recherche du concessionnaire Dométic de Séville qui forcément n’a pas la pièce, appel au secours à Damien pour qu’il appelle les concessionnaires de Cadix et Grenade (uniquement pour lui faire réviser son espagnol) et avec la sacro-sieste, on est passé devant Cadix et sans s’arrêter. Maintenant, il faut tous les numéros du frigo mais ce matin mardi nous ne savons toujours pas si nous aurons la pièce à Grenade
Les GPS se sont fait des petites folies : la galère pour trouver les bodegas de Jerez de la Frontera et le camping de Acros.
Nous voulions visiter les caves de Jerez : c’est là qu’ils font le vin de Xerès ou le Cherry (pour les anglais). On a jamais pu se garer dans la ville et les caves où l’on pouvait stationner ne faisaient visiter les chais que sur RDV. Bref nous avons atteri à la coopérative et là Gérard et Richard ont gouté….. et n’ont pas aimé. Alors nous avons continué notre chemin sur Acros : jolie ville toute blanche accrochée au falaise.
Je ne vous parle plus de temps, il est vrai que depuis que nous sommes en Espagne il fait beau il fait chaud. Hier 28° c’est super.
Pour terminer cette journée merdique, j’ai une rage de dent terrible mais demain sera un autre journée…….Avec une journée pareille, ne comptez pas sur des photos!

Dimanche 6 mai ; visite de SEVILLE

Samedi, nous sommes partis de l’Algrave pour l’Espagne et SEVILLE . Magnifique ville que SEVILLE : des monuments magnifiques, des jardins divins. Un régal!
L’histoire de Séville se résume à cette légende : Hercule me bâtit, César m’entoura de murs et de tours, le Roi Saint me prit.
Visite de l’Alcazar : un ensemble de palais et de jardins superbes puis la cathédrale et la Giralda et du quartier juif de Santa Cruz.
Balade dans le parc de Maria Luisa en calèche et de la Plaza de Espana
Bref, nous avons adoré SEVILLE et son atmophère. Arrêt obligatoire dans une bodegga pour une bonne Sangria accompagnée de tapas.