Passage des frontières israélienne et jordanière

Ce matin, nous sommes partis de Bet Zaïn de bonne heure pour visiter Jericho qui était sur notre route. Repassage du chek-point de jérusalem puis arrivée à Jericho

P1070744.JPG P1070746.JPG

nous avons juste fait un tour dans la ville et sommes partis pour la frontière. Nous voulions aller sur Tébériade mais après réflexion, nous préférons retourner sur la Jordanie. Notre sentiment de la situation : un sentiment de malaise, du côté israélien : ils sont sûrs d’eux et de leur bon droit et feront tout pour conserver Jerusalem (qu’ils ont superbement bien restauré) et la vallée du Jourdain pour ses ressources en eau et en terres agricoles. Du côté palestinien, la misère et le manque de moyen et d’entreprise fait que les terres sont sous exploitées par rapport à Israel et la haine est attisée par ces différences. C’est palpant mais les Israeliens n’ont aucun état d’âme et vivent et sont conditionnés pour vivre sans état d’âme. Youssef a 59 ans et nous a expliqué que son père est arrivé en Israël sur une terre inculte et que grâce à la volonté des hommes et de leur travail, ils ont fait de la terre d’Israël, une terre cultivable et viable et qu’en aucune façon il n’y avait de la place pour, et les israéliens, et les palestiniens.

P1070751.JPG P1070748.JPG

Photo d’un check point après la sortie de Cisjordanie en direction d’Israël

P1070758.JPG

Puis frontière Israélienne : 1 heure de paperasserie et nous voici à la frontière jordaniène alors là, ils nous attendaient : fouille complète du camion : sortir toutes les caisses des soutes, tiroirs, frigo, lingerie enfin tout et 3 heures après on nous taxe de 100 euros pour importer des conserves françaises et du vin qu’il considère comme du whisky. Parait-il qu’on nous remboursera les taxes à la sortie de territoire! usant et fatigant : ils étaient à 6 dans le camion et autant à l’extérieur puis épluchage du passeport de Djynn car les arabes n’aiment pas en général les chiens et si jusqu’à maintenant aux autres frontières tout c’est bien passé et même au contraire il trouvait Djynn sympa et n’ont jamais demandé son passeport là, on est tombé sur un douanier qui a du se faire mordre par un chien et qui avait une dent contre eux ! Bref, nous voici en Jordanie, de nouveau à Jerash, nous voulions passé la frontière syrienne ce soir mais là, on a vraiment pas le courage donc repos dans l’hôtel Olive Branch qui nous avait déjà accueilli à notre arrivée. Nous pourrons donné tous les renseignements de passage de frontière à ce qui le désire. Demain, passage de la frontière syrienne, in challah…..

7 réflexions sur “ Passage des frontières israélienne et jordanière ”

  1. ça y est pour nous c est le depart pour hurgada egypte on vous embrasse bien fort pour ces 10 jours a venir A + portez vous bien JL et EVA

  2. vous vivez dangereursement, je ne serai pas rassurée à votre place. Quant à nous je pense que nous aurons moins de difficultés pour franchir la frontière bretonne d’ici quelques jours. Bisous à vous

  3. Et beh … Au moins ça c’est fait! Vous pourrez rajouter votre petite épingle sur la carte du monde :)
    ah, sinon nous on a recu nos meubles, regardez le lien dans vos mail pour voir la Video !
    Virginie va bien. Bisous

  4. Moi j’aurai la trouille, mais c’est l’aventure. Pour nous c’est passionnent.Bisous a Cedric et Virginie,je vois que ca va aussi pour eux. Ceux qui ont trop chaud devraient nous donnez quelques degrés car en normandie pas génial.Nous partons mardi pour quelques jours au futuroscope(normalement nous rentrerons en fin de semaine). Apres nous prendrons quelques jours avec Maman chez elle et ensuite chez nous. Pas mal de sorties de prévu.Bisous a tous les trois. Christiane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *