cap corse

LE CAP CORSE

De l’Ile Rousse, nous voici à St Florent pour aller vers le cap Corse. Saint Florent est la station balnéaire du cap corse avec sa plage de sable fin. Petite ville sympa avec sa citadelle (fermée), sa cathédrale du XIIè (superbe)

Le matin jusqu’à 2h, grand ciel bleu mais l’après-midi ça se couvre. Nous avons des nuages, heureusement, la température reste estivale…Nous voici parti pour le cap Corse en scooter jusqu’à Nonza. A Nonza, visite de la l’église et de la seule tour paoline de la Corse. La Corse a sur ses côtes plus de 175 tours génoises mais une seule a été construite sous Paoli, le libérateur corse et elle est à Nonza. De plus, c’est ici que Casella a tenu tête aux français. Seul et blessé, il avait fabriqué un système de ficelles qui permettait de tirer des coups fusils dans toutes les directions. Les français croyant avoir affaire à une armée ont négocié alors que seul Casella était dans le fortin. Sur la plage en galet noir, on peut y lire des messages éphémères. Personne s’y baigne.

Plus loin, le passé industriel de la Corse porte encore les stigmates de l’usine d’amiante. L’usine a fermé ses portes en 1965 mais à l’époque produisait la moitié de la production française d’amiante. Il parait que le site n’est pas pollué mais quand nous y sommes passés, des hommes en blanc avec masque y travaillaient. On se pose des questions….

Comme la route est belle bien que sinueuse, nous ferons vendredi tout le cap Corse en camion pour rejoindre Bastia (rappel : nous prenons le bateau dimanche). La seule difficulté majeure est dans les environ de Century : la route est moins large mais là, les bulls sont en plein travail pour agrandir  donc nous n’avons pas eu de souci. En plus, nous n’avons croisé que peu de monde et le seul car que nous avons vu nous étions en train de déjeuner au col de la Serra. Forcément, le cap Corse s’est beau, très beau. Du côté ouest, la montagne plonge dans la mer et forme de petites criques de galets. Depuis Patrimonio, il n’y a plus de sable. Patrimonio est un village perché dans la montagne et sa réputation, c’est le vin surtout le blanc et le muscat. Coté est, la montagne est plus douce, la route est plus près de la mer, les paysages sont moins spectaculaires. Nous arrivons près de Bastia dans un camping avec une superbe piscine pour nous tout seul car comme dans toute la Corse : pas de touristes….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *