BELLEVILLE – MACON- TOURNUS

BELLEVILLE – MACON – TOURNUS

Lundi 17 août

 

Partis de Belleville sous un beau soleil, nous passons l’écluse de Dracé. Nous apprécions le paysage. Bientôt nous arrivons à Macon. Le temps devient moins beau : on remonte vers le nord et les nuages sont de retour. On se gare le long des quais, la halte nautique est loin du centre ville et comme on ne reste pas, le parking le long des quais est autorisé et surtout plus pratique. De Macon, on ne connaît que ses vins et le panneau d’autoroute on en profite pour visiter la ville. L’église St Pierre, la cathédrale la « maison en bois » vieille de 600 ans. Nous déjeunerons dans une brasserie d’excellentes quenelles et d’un Saint Veran blanc excellent

A Lyon, nous avons appris qu’il y avait des problèmes de navigation sur le canal de Bourgogne mais avec le 15 août puis le dimanche nous n’avons pas pu obtenir de renseignements. Aujourd’hui, nous appelons VNF pour apprendre que le canal de Bourgogne est fermé par manque d’eau. Nous passerons donc par le canal du Centre puis le canal du Nivernais ou le canal latéral à la Loire. Nous n’avons pas eu les renseignements pour les 2 autres canaux et ce n’est pas les mêmes subdivisions qui s’en occupent.

Ce soir, étape à Tournus. On a une bonne vitesse de croisière, nous n’avons plus le courant du Rhône

Arrivés à Tournus, nous appontons le long du quai.

LA SAÔNE : LYON – BELLEVILLE

LA SAONE : LYON – BELLEVILLE

Dimanche 16 août

Départ le matin et nous profitons de la traversée de Lyon pour revoir avec plaisir la ville.

La Saône est plus petite, les écluses aussi. Nous n’avons plus que 4,00m de dénivellé : une rigolade par rapport au 12/15m du Rhône. Par contre, que des bollards fixes, pas pratique.

Nous passons devant le restaurant de Paul Bocuse

Nous apprécions le paysage, ville, village, restaurant, guinguette, beaucoup d’animation le long des berges : promeneurs, cyclistes, pêcheurs, des haltes nautiques nombreuses et bien équipées. Sur le fleuve, plein de petites embarcations, de ski nautiques, aviron.. A midi, nous nous arrêtons à Trévoux. Merci pour l’adresse, Josette, mais pas de grenouilles uniquement le vendredi et samedi soir. Un petit tour dans la ville et nous voici partis.

DSC_3720

LYON

LES ROCHES CONDRIEU – LYON

Samedi 15 août

 

Tout de suite après l’écluse de Vaugris, on longe le vignoble de la Côte-Rôtie et le très beau château Ampuis. Les vignes sont plantées sur des côteaux très abrupts. Nous traversons Vienne, St Romain en Gal, Givors…Les berges sont dégagés et maintenant on voit les villes, villages et l’autoroute puis les zones industrielles de la périphéries de Lyon.

On arrive sur Lyon et on prend l’embranchement vers la Saône. Nous arrivons sur Confluence et son nouveau musée (musée très controversé : non seulement les budgets ont explosé mais en plus son utilité à été très décriée.

Sur Confluence, les quartiers des anciens docks ont été démolis et ce sont des immeubles modernes du XXIèmeS qui sont construits. L’ensemble est très sympa et le nouveau port de plaisance (l’un des plus petit, 30 places, de France mais avec un accueil au top) est construit dans le quartier Confluance au pied d’une zone commerciale et de bâtiments d’habitation dont le souci environnemental était le maître mot. C’est harmonieux et réussi .

DSC_3728DSCN1918Nous partons en tram au centre ville et sa place Bellecour. Comme Nicole et Claude ne connaissent pas, nous prenons un car vision pour faire le tour de la ville. Lyon est une très belle ville, nous l’avons visité lors de la fête des lumières et nous l’apprécions tout autant à cette époque de l’année.

DSCN1942

DSCN1976

DSCN1941Le soir, dîner dans un petit bouchon de spécialités lyonnaises : salade de pied de veau, quenelles pour Gérard et andouillettes pour nous 3. On s’est régalé le tout arrosé d’un bon Julienas.

DSCN1994
Retour au bateau à minuit.

A Lyon, nous quittons le Rhône pour la Saône.

DSC_3660

CRUAS – VALENCE – LES ROCHES CONDRIEU

CRUAS – VALENCE

Jeudi 13 août 15

 

Ce matin on a une légère brise, il fait moins chaud. Nous partons pour Valence. Deux écluses à passer, le vent force au fil du temps.

Le paysage est plus sympa. On passe devant la Voulte sur le Rhône et sont château du XIVèS.

Le vent force et on arrive à 13h à Valence avec un vent du sud très fort. Juste le temps d’apponter et la pluie arrive. On nous annonce pour ce soir un changement de direction du vent : le mistral est attendu.

Nous profitons pour faire le révitaillement.

 

VALENCE – LES ROCHES CONDRIEU

Vendredi 14 août 15

 

Le vent s’et calmé, pas de mistral ni de vent du sud. Le vent de la veille a tout balayé et le soleil est revenu . Sorti de Valence, nous passons une écluse mais c’est un jeu d’enfant et nous n’avons jamais d’attente. Nous sommes dans les vignobles de Saint Joseph et de Crozes-Hermitage. Arrêt déjeuner à Tournon sur le Rhône : le port est désuet mais bien situé en centre ville. Une place ombragée par des platanes où les gens viennent déjeuner face au Rhône. Pas pratique l’appontage sur les quais. En plus le port est plein d’algues.

Le château des comtes de Tournon et la collégiale Saint Julien font face au Rhône. Juste en face la ville de Tain-l’Hermitage.

DSC_3616DSC_3622On repart mais juste à l’écluse de Gervans, on devra nettoyer le filtre a cause des algues.

Toute la remonter jusqu’aux Roches-Condrieu,le paysage est fait de forêt et de vignes. Quelques usines et centrales le long du fleuve et toujours des cygnes. On passe Andance, joli village qui doit construire un port mais à ce jour toujours rien, nous sommes obligés de continuer sur la Roche Condrieu. Sur le Rhône, on a interdiction de s’amarrer sur les berges et il y a peu de port. Nous arrivons à 20h au port des Roches-Condrieu.

DSC_3679Nous sommes dans le vignoble du Côte du Rhône et Les Roches-Condrieu des célèbre pour ses vins blancs.

 

 

DSC_3402

L’ARDOISE – CRUAS

L’ARDOISE – CRUAS

mercredi 12 août

 

Nous partons à 9h de l’Ardoise. On confirme il n’y a rien même pas de pain, Nicole y a été en vélo mais rien. Nous avons une grande étape aujourd’hui avec pas grand chose à voir mais on veut rallier Cruas ce soir afin de pouvoir arriver demain midi à Valence.

A peine partis et c’est déjà l’écluse de Caderousse et toujours usine et canal de dérivation . Nous éclusons très vite pas d’attente : une péniche était dans le sas. On passe devant Saint Etienne des Sorts, petit village construit au bord du Rhône, très rare en général nous ne voyons ni ville, ni village : ils sont tous éloignés des berges du Rhône et souvent à causes des digues on aperçoit les toits de quelques habitations.

DSC_3490

Nous arrivons à l’écluse de Bollène qui a sa construction était la plus grande du monde : elle permet de franchir une hauteur de 26m. Le remplissage et la vidange de l’écluse se fait en un temps record : 7mn !

DSC_3412DSC_3418Nous ne pouvons pas nous arrêter à Viviers : plus de ponton emporté par la dernière crue du Rhône et pas encore refait. On aperçoit Chateauneuf du Rhône puis de très loin les immeubles les plus haut de Montélimar.

22 bateaux de plaisance parcourent le Rhône avec chacun 150 passagers

DSC_3704

DSC_3610

Il fait très chaud plusieurs fois nous prendrons des douches pour nous rafraichir, il n’y a pas de vent on cuit à petit feu et en plus lors des passages d’écluses nous devons porter les gilets de sauvetage….

Sur le Rhône, nous passons devant plusieurs centrales nucléaires et nous remarquons que des cygnes colonisent les eaux. Qu’est ce qui les attirent ?

DSC_3564On confirme qu’il a fait chaud, la capitainerie nous a dit qu’ils ont relevé 40°

DSC_3453

 

DSC_3260

SUR LE PONT D’AVIGNON, on y danse, on y danse…

 

SUR LE PONT D’AVIGNON, ON Y DANSE, ON Y DANSE

SUR LE PONT D’AVIGNON, ON Y DANSE TOUT EN ROND

Mardi 11 aôut

Sous un soleil de plomb, nous arrivons sur Avignon . Le ponton d’amarrage est situé au pied des remparts du XIVème S. de la cité des Papes sur la rive gauche du Rhône. Nous passons à côté du pont Saint Bénézet qui fut construit au XIIème S. puis détruit par les crues successives du Rhône. Il est inutilisable depuis 1668. La chapelle Saint Nicolas, protecteur des mariniers se dresse sur une pile du pont.

DSC_3233

Arrivés à 12h30, nous partons visiter la ville. Près du Palais des Papes, nous déjeunons vite fait et prenons le petit train touristique pour nous permettre de faire le tour de la ville, de ses monuments et des hôtels particuliers.

Le Palais des Papes est un ancien château féodal et un palais accolés en effet Avignon connaît son apogée grâce à la cour pontificale qui fuit Rome. Sept papes résidèrent à Avignon. Leur présence a apporté un essor commercial et la prospérité. La ville perd de sa grandeur lors de la peste en 1721 qui décime les ¾ de sa population. C’est seulement en 1791 que la ville est rattachée à la France.

DSC_3234Le petit train nous emmène sur le rocher des Doms. C’est un parc superbe où l’on peut admirer la ville et le Rhône. On passe devant le Petit Palais puis la cathédrale des Dom puis un dédale de petite rue avec de belles façades. Agréable ballade.

DSC_3237Nous repartirons d’Avignon vers 16h30 car nous avons l’écluse à passer et surtout la prochaine halte fluviale est à 28km soit 3h de navigation sans compter le temps de l’éclusage.

Sur notre route, nous pourrons voir la Tour Philippe le Bel à Villeneuve les Avignon. De loin, nous apercevons le Mont Ventoux dans la brume de chaleur puis passon devant les ruines du Château de l’Hers. Nous lançons un appel aux dons pour sa réhabilitation. Au loin, la ville de Châteauneuf du Pape., le château d’Auriac.

Le soir, nous nous arrêtons à L’Ardoise, petit port loin de tout avec beaucoup de moucherons : impossible de finir le repas, nous sommes envahis.