OLYMPUS DIGITAL CAMERA

LA VIE A BORD 1ère semaine

LA VIE A BORD – 1ère semaine du 27 juillet au 5 août

Sur le cargo, nous partageons la salle à manger et le salon avec les  officiers. A notre disposition, salle de sport, bibliothèque et lingerie composée d’un lave-linge et sèche-linge.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le salon

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les 5 cabines passagers sont composées de 2 lits superposés avec salle d’eau et WC mais sans hublot et la  6ème, la nôtre est composée d’un salon-bureau, une chambre et une salle de bain et hublots. Le tout est très correct dommage que le manque d’entretien affecte la qualité des locaux. Nous avons un lit de 140 mais une couette pour un lit d’une personne. J’ai trouvé une 2ème couette mais j’ai dû attendre 2 jours pour le drap….. Au bout d’une semaine, nous avons compris : le ménage n’est pas souvent fait  et quand il est fait, c’est du vite fait : un coup de balai à franges noir comme la nuit des temps alors nous avons pris les choses en main pour chacune de nos cabines pour les nettoyer nous-même ! mais ça n’a pas l’air d’offusquer le capitaine….

Sur le pont arrière, nous avons une mini-piscine avec un coin terrasse avec des chaises longues.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les repas sont servis à 7h30 pour le petit déjeuner, 12h00 pour le déjeuner et 18h00 pour le dîner. Pour nous, c’est trop tôt mais nos amis belges et suisses dînent chez eux vers 18h30 comme tous les gens du Nord, donc pas de problème pour eux. Notre cuisinier philippin nous cuisine des plats simples. C’est en buffet et c’est un défilé pour  l’équipage qui ne mange pas en même temps sauf le soir. Nous pouvons acheter en duty free, vin, alcool, chocolat une fois par semaine. En général le midi comme le soir, le repas est composé d’un potage, d’une crudité (un peu trop souvent  chou-betterave), d’une viande (rarement du poisson) et légumes verts, pommes de terre ou riz, salade verte et fruits. Au barbecue, nous avons eu des dorades grillées. Au bout d’une semaine, pour moi, j’ai rarement aussi mal mangé. La viande est le plus souvent dure c’est pour cela que le cuisinier nous mitonne des plats philippins : de tout petits morceaux de viande en sauce, c’est moins coriace. Mais j’exagère, nous avons eu droit à des t-bones tendres mais archi-cuit avec une bonne heure à l’avance, imaginez le goût. Les légumes verts ne sont jamais cuits correctement,  ils sont le plus souvent durs heureusement il y a des pommes de terre et du riz. De toute façon, ce que nous ne mangeons pas, nous le retrouvons dans la soupe 2 jours plus tard.  Le seul gâteau que nous mangeons est un remake de la crème renversée avec du pain (c’est le pain dur des 3 derniers jours)  trempé dans le lait. Mais, nous avons beaucoup de fruits. A partir de 17h15,  le repas est déjà servi, il reste 3/4h voir plus à nous attendre. Ce qui n’arrange pas sa qualité….

Vendredi  matin, nous avons eu droit aux consignes de sécurité avec les différentes sirènes de détresse et le passage des gilets.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

combinaison de survie a enfiler 

En attendant, on scrute l’horizon. On voit s’éloigner les Pays Bas, la Belgique puis on aperçoit samedi matin les côtes anglaises et une plateforme pétrolière. Nous ne  sommes pas seuls à naviguer, des cargos descendent comme nous la Manche quand d’autres  la remontent, nous sommes dans ce que les marins appellent « le rail ». Les petits points de ci de là, ce sont les bateaux de pêche. Le temps a l’air de s’éclaircir car depuis lundi dernier ce n’est que du temps gris avec parfois une trouée pour apercevoir le soleil …..mais ça ne dure pas. Dans le « rail » de la mer du Nord et de  la Manche, plus de 1000 cargos naviguent. Impressionnant !

La routine commence à s’installer : après le petit-déjeuner et le ménage de nos cabines (fait par nos soins sinon….) et après la visite à la salle de sport (et, oui ne riez pas, on l’utilise tous les jours !), nous faisons 1h d’espagnol avant le déjeuner puis on projette des photos, la sieste pour les uns, lecture, mot croisées  pour les autres sur le pont , nous pouvons  aller sur la passerelle (c’est la cabine de pilotage), les officiers ne sont pas avares de nous indiquer notre cheminement sur les cartes ou radars, moi je fais de la dentelle en attendant que le soleil soit moins chaud et je n’en profite qu’en fin d’après-midi.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

un point est toujours fait sur la carte. On navigue au GPS et radar mais on garde toujours la carte ….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le beau temps est revenu depuis que nous avons quitté la mer du Nord et la Manche.  Anne et Patrick sont des marins des « voileux » et ils ont navigués sur toutes les mers et les océans, nous avons donc tous les renseignements voulus sur la navigation. Ils se sont mis au camping-car il y a peu de temps et ce sont leur 1ère expérience de voyage mais vu leur expérience de navigateurs, ils n’auront aucun problème. Patrick, lui a beaucoup voyagé en sac à dos et José revient avec sa petite famille d’un séjour de 2 ans en Asie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le dîner arrive vite, nous avons les horaires d’une maison de retraite. Nous avons déjà 2 fois changé d’horaire : 1 fois à la hauteur de l’Espagne et 1 autre à la hauteur de la Mauritanie. Nous sommes maintenant à -2h de Paris.  Le soir,  discussion sur les voyages, anecdotes. Dimanche soir, nous avons eu droit à un barbecue géant sur le pont avec musique. Bonne ambiance.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tous les après-midi de cette première semaine, nous avons eu comme au « club med » des animations. Une fois, breefing avec le commandant sur la vie sur le cargo, les différentes escales et consignes durant ses escales. Une autre fois, consignes de sécurité, puis reconvocation : les carnets de santé n’étaient signés par aucun des passagers avec discussion sur l’escale de Dakar.  Puis un autre après-midi, exercice feu et évacuation du navire : une bonne partie rigolade pour nous mais très sérieux pour tout l’équipage. Bref, la croisière s’amuse…. Le commandant a donné les ordres : à hauteur de Porto, la piscine est remplie maintenant il faut que le soleil réchauffe l’eau, tous en ont profité mais nous, on attend qu’elle monte en température.

Pendant que nous farnientons, l’équipage travaille : les matelots lavent les ponts, font de la peinture… les officiers s’occupent de la navigation, ils font les quart de 4H, Les mécaniciens sont aux machines

Nous avons  profusion de fruits. Gérard et Patrick ont donc préparé une sangria. 1er aôut, fête nationale suisse, Stéphane a sorti le grand jeu : les tables sont décorées de serviettes et verres au couleur de la Suisse et il a sorti l’accordéon : chant suisse et …air de tango

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mardi, visite des machines avec le Second. Un moteur de 7 cylindres propulse 15000 CV et consomme 50 tonnes de fuel lourd par jour. L’arbre de transmission sur l’hélice fait une vingtaine de mètres et 50cm de diamètre pour une hélice à pas variable de 8m de diamètre  qui nous pousse entre 16 et 17 nœuds. Plus des moteurs auxiliaires 8 cylindres pour l’eau, l’électricité, la clim, les pompes……des kms de tuyaux, de fils électriques. Le tout au 2ème pont tout en bas. On a pu voir l’atelier mécanique et les mécaniciens en train de refaire un piston et de le changer, le moteur ne tournant que sur 6 cylindres pour le moment.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mercredi, nous passons entre les iles des Canaries : l’île de Ténérife et de Granada, nous avons occasionnellement du réseau sur nos téléphones. Nous pourrons avoir Cédric et Damien pour donner de nos nouvelles, ils nous ont informés que la balise SPOT marche bien et que cela leurs étaient agréable de pouvoir nous suivre sur la carte.

Jeudi matin, nous voyons les matelots à l’arrière du cargo installés de grands arceaux de barbelés. Nous leur demandons ce qu’ils font et nous expliquent que c’est à cause des pirates. On pense avoir mal compris mais est-ce par ce que nous sommes au niveau de la Mauritanie ou est-ce en prévision de Dakar car la grande incertitude ce sont les migrants et le cargo est sous surveillance accrue. Des consignes ont été données : toutes les portes du cargo sont fermées la nuit et certaines la journée. Cette nuit, vigilance, 2 officiers seront de quart. Il y aurait eu sur Conakry une attaque de pirates…..

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons eu très chaud sur le bateau depuis que nous avons quitté la Manche mais jeudi et vendredi, c’était gris. Toujours chaud mais un temps lourd chargé de gros nuages. Pas vu une seul fois le soleil.

 

13 réflexions sur “ LA VIE A BORD 1ère semaine ”

  1. Un petit coucou . Très heureuse d’avoir de vos nouvelles , je m’imaginais cette vie là à bord mais avec la nourriture un peu meilleure . Depuis 3 semaines j’ai le côté droit enferme dans un gilet et je dois attendre 6 semaines , fracture épaule en marchant , c’est rageant et mes activités restreintes , donc la vie sur un cargo!!!!!! mais c’est une expérience de plus . Je vous souhaite une bon’ semaine lecture , dentelle et sports. bisous . Dominique et Roland

  2. Coucou vous deux,
    Ici Perros, temps couvert mais doux;
    Nous vivons en autarcie homard et arraignée tailles limites, coquille ST jacques (pêche interdite), rillettes de maquereaux et maquereaux grillés;
    Nous pensons bien à vous
    Bisous

  3. ,je suis heureuse de pouvoir profiter de vos expériences tu as beaucoup de talent pour raconter on est un peu avec vous je vous embrasse et à bientôt pour d autres aventures!!?

  4. Bonsoir,

    Nous avons lu et aimé suivre votre carnet de voyage et ça nous fait rêver . Vous avez beaucoup de talents pour raconter, bravo et content de lire la suite. Bon voyage

    Bises
    Phet et sieng

  5. Super sympa ton carnet de bord .Je me régale .Tu écris merveilleusement bien et c’est un réel plaisir de lire vos aventures .Je suis contente de voir que vous ne trouvez pas le temps long entre le ménage les séances de gym les activités du gentil organisateur commandant les barbecues et la natation .J’étais sûre que tu arriverais à dérider monsieur grognon .Il n’avait aucune chance de rester muet très longtemps face à vous deux et à toutes vos histoires .Ici nous avons fait comme tous les ans la brocante avec un barbecue géant et tous les copains .Éreintant mais tellement sympa .On a fini comme d ‘hab dans la piscine puis par un dîner.J’attends avec impatience d’été lire à la prochaine escale .Bisous a vous deux .ps on apprécie aussi les photos

  6. Bonjour,
    Nous ne nous connaissons pas mais nous sommes des amis de Stephan et il nous a donné l’adresse de votre blog. Je me suis bien amusé en le lisant. Bravo pour les textes et les photos. Merci de nous faire partager votre voyage et bonnes salutations aussi à Stephan.
    Yvonne et Frédéric de Châtel-St-Denis en Suisse

  7. pensons bien à vous et suivons votre aventure. ici très chaud, on commence à dessécher. bisou à vous et à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *