_DSC5946

La frontière Argentine-Chili par le col de Jama 4200m

Le 20 mars 2017

Nous avons pris l’option de passer par San Pedro d’Atacama (Chili) pour entrer en Bolivie. Mais, nos pneus ? Et bien, ils ne sont toujours pas arrivés à Ascension. Que la semaine prochaine, ils ont bien débarqué mais maintenant l’acheminement au lieu de prendre 1 semaine prendrait 2 semaines alors nous on continue notre périple et comme nous allons à San Pedro, nous irons faire un saut de puce  à Antofagasta pour aller chercher 2 pneus qu’ils ont en stock. Car merci, Mariotte, merci Odile, l’adresse est bonne au Supermarket du pneu ils ont des pneus Michelin de la bonne dimension!

_DSC5860Nous récupérerons nos pneus au Paraguay à notre retour de Bolivie fin mai.

Nous démarrons le matin par une tisane au coca. Depuis 3 jours, nous tournons à la tisane de coca matin et soir afin d’éviter au maximum le mal d’altitude car nous devons passer le col de Jama à 4200m.

La veille, j’ai cuisiné afin de ne pas avoir légumes, viandes et fruits car les chiliens sont intraitables sur le contrôle sanitaire. Je donne quelques oignons et 2 prunes à une dame qui, hier, nous a vendu des tortillas et empanadas sur le parking._DSC5841

Nous faisons des photos souvenirs avec 2 motards paraguayens : Walter et Sandra et une courte discussion avec les Boulégon. Encore des français et oui dans le coin, on rencontre presque autant de français qu’en …France.

Problème avec la vanne d’air que Gérard solutionne bien vite et nous voilà partis._DSC5867

Nous grimpons, grimpons, grimpons encore. Pas de village après Susques, village poussiéreux et endormi que nous évitons. Nous passons les 4000m, le camion va bien, nous aussi, merci et Djinn recherche l’air de la ventilation.

Douane à 4200m qui se fait sans aucun souci.

_DSC5915 Nous avons droit à 90 jours et Djinn a aussi son laisser-passer. Contrôle sanitaire Ok, nous passons la frontière et on continue toujours de grimper jusqu’à ……4800m! Quelques rares guanacos arrivent à survivre dans ce désert de cailloux._DSC5923

Et d’un seul coup, le paysage est à couper de souffle : les montagnes, de plus de 5600m, enneigées. C’est grandiose!
_DSC5946_DSC5947

Nous sommes dans le désert d’Atacama, le plus aride et le plus sec du monde et ce désert va jusqu’à Antofagasta à près de 500 km de là. Il fait beau et chaud. Seul, le vent fort est désagréable et puis on économise nos efforts car même si la coca fait effet car nous n’avons pas le mal d’altitude, on sent que nous manquons d’énergie et monter et descendre du camion pour faire les photos, nous demande des efforts que vous n’imaginez pas…_DSC5986_DSC5988

Nous passons devant des lagunes d’un bleu saphir. Des guanacos dégustent les quelques touffes d’herbes. Plus de lamas, c’est trop haut, il n’y a plus aucune habitation._DSC5938_DSC5964

Le majestueux volcan Licancabur est  enneigé et domine la vallée de San Pedro d’Atacama._DSC6010

Enfin, après avoir tant réclamé de descendre, ça descend et sec. Nous descendons frein moteur : en 40km nous avalerons un dénivelé de plus de 2200m! On regrette presque de ne plus monter. Au loin, se dessine l’oasis de San Pedro d’Atacama, petit village perdu dans ce désert rocheux.

En fin de journée, balade dans Sans Pedro. Une foule de touristes se bouscule dans les petites ruelles encore en terre. La place est une havre de verdure et ça fait du bien de voir du vert. Le soir, les jeunes viennent chanter, jouer de la musique, danser et boire, faire la fête en un mot.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

un peu de verdure, ouf !

San Pedro est la porte de bien des trésors : vallée de la lune, le sud-lipez, les lagunes, les geysers….et forcément il y a beaucoup de candidats à voir ces merveilles.

3 réflexions sur “ La frontière Argentine-Chili par le col de Jama 4200m ”

  1. Bonjour les voyageurs,
    Nous prenons toujours bcp de plaisir à suivre vos péripéties
    des jolis paysages, des jolis survols ( bravo gérard tu l’as bien en main) et aussi mais c’est un peu comme ici en période électorale des hauts, des bas et pas mal de surprises. peut-être d’ailleurs pourriez vous nous faire parvenir une de ces fameuses tisanes ou même mieux quelques caramels, certains candidats manquent d’air mais d’autres pas.
    Ici tout va bien mis à part le beau temps et la chaleur
    grosses bises à vous deux
    Josette Jean

    1. Coucou
      Ici nous sommes loin des élections françaises que nous surveillons tout de même et on voit que c’est vraiment le bordel en France. J’espère que vous ne déprimez pas avec tout ça. Tout compte fait nous sommes bien ici, nous avons le soleil, la chaleur et l’aventure….
      Nous sommes à San Pedro d’Atacama en plein désert et seul les messages passent alors le blog….se sera pour une autre fois. Bises

  2. You actually make it seem really easy with your presentation but I find this topic to be really one thing which I feel I’d by no means understand. It kind of feels too complex and very large for me. I am taking a look forward in your subsequent publish, I¡¦ll attempt to get the dangle of it!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *