_DSC8910

Les chullpas de Sillustani

En partant de Puno, nous allons à Juliacana pour notre assurance. Nous trouvons sans problème les bureaux de la « Positiva » et en une petite dizaine de minutes, nous voici assurés pour 26 soles soit 8€ pour 1 mois. Ils ont l’habitude des étrangers et on ne perd pas de temps. On se demande sur quelle base on est assuré mais ici, il ne vaut mieux pas se prendre la tête. De toute façon, le tout-risque n’existe pas….

Nous reprenons la route pour Sillustani. Sur la route, nous passons à Atuncolla, petit village typique avec des maisons en pierre entourée de murs et de tours rondes._DSC8951_DSC8944

Dans les champs, des lamas, aussi au marché, on vend de la laine de lama et aussi de moutons.

vente de laine

vente de laine

Après Atuncolla, la route devient un champ de mines. Sillustani est au pied d’un lac mais à l’échelle des autres lacs et surtout après celui de Titicaca, c’est un mouchoir de poche. Il est entouré de montagnes à 4000m._DSC8858

Notre bivouac de ce soir est sur le parking au pied du site, on aperçoit les chullpas sur la montagne.

bivouac au pied du site

bivouac au pied du site

Djinn s’amuse avec les lamas.

Pas du tout intimidée par ces grandes bêtes

Même pas peur !

 

Datant de l’époque pré-inca, les ancêtres des Aymaras, les Collas étaient inhumés dans des tours funéraires appelées « chullpas ». Les Incas continuèrent cette tradition et construisirent des chullpas encore plus hautes et très belles. . Certaines jusqu’à 12m de haut.

la montagne aux chullpas

la montagne aux chullpas

Le site en possède une cinquantaine plus ou moins bien conservée.

Nous prenons la route piétonne pour aller sur le site, il est 9h, le soleil brille. Le village s’est bien converti au tourisme. Des étalages de souvenirs des 2 côtés de la route et encore ce n’est plus la saison donc il y en a de fermer…

Nous prenons un chemin pour grimper sur la montagne voir les chullpas. Ces tours funéraires datent de plusieurs époques et les constructions diffèrent.

chullpa datant de l'époque Inca

chullpa datant de l’époque Inca

chullpas de l'époque Collas

chullpas de l’époque Collas

_DSC8893

Nous sommes étonnés de voir que le site a été fouillé et mis en valeur seulement qu’en 1971. Dans les chullpas datant des Incas, les archéologues ont retrouvés non seulement des momies, très bien conservées en position foetale,  mais aussi des trésors : or, argent, poteries…jusqu’à 37kg d’or dans une des chullpas._DSC8904

Arrivés en haut, nous avons une vue magnifique sur le lago d’Umayo.

lago Umayo

lago Umayo

Le voici, ce fameux lac Umayo, nous, nous pensions que c’était le petit lac en bas du village. On le trouvait un peu ridicule, vu la publicité qu’il lui était fait. Mais celui-ci est splendide dans cet environnement de montagnes._DSC8901

Après avoir monté, il faut descendre....

Après avoir monté, il faut descendre….

Nous reprenons notre route vers Cuzco, nous avons droit aux embouteillages de Juliacana. Le temps se dégrade, le ciel est gris et il y a beaucoup de vent.

c'est la foire d'empoigne

c’est la foire d’empoigne

En ville, c’est toujours de la folie : personne ne respecte rien, ni feux, ni priorité. C’est à celui qui sera le plus culotté et le plus fort. Et ce n’est pas les plus gros qui sont les meilleurs même s’ils ne laissent pas faire.

Nous déjeunerons dans un petit resto près du marché. Menu traditionnel du Péruvien : soupe, plat composé d’une viande avec frites et riz ou haricots lingot et riz, un verre de limonade, le tout pour 5 soles soit 1,5€ par personne. A midi, c’était poulet milanaise en viande. On a mangé un plat pour 2 et comme on a payé le 2ème plat, on a eu droit à l’emporter avec nous.

soupe, poulet milanaise avec riz et frites...

soupe, poulet milanaise avec riz et frites…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les frites sont sous le riz….

Les sorties de ville ne sont pas tristes, on retrouve les ateliers de mécaniques, les ferrailleurs et surtout on retrouve des poubelles partout._DSC8979

Pourtant les panneaux d’interdiction de jeter les poubelles jalonnent les routes.

Poubelles partout le long des routes

Poubelles partout le long des routes

C’est jour de lavage des voitures mais aussi du linge

_DSC8987

On vous met cette photo mais qu’est ce que c’est  ces cabanes en tôle? on attend vos suggestions.

Donnez votre avis

Donnez votre avis

On continue notre route plus que correcte  sur Cuzco mais la pluie nous rattrape en fin d’après-midi.

6 réflexions sur “ Les chullpas de Sillustani ”

  1. ?????pour les cabanes en fer . Peut-être pour garder des céréales ou des armes en cas d’invasion, je donne ma langue au chat , ne voulant pas regarder sur internet. Nous sommes un peu en décalage, vous et nous en ce moment, mais avec vous je voyage sans me déplacer . Toujours agréable le matin au petit déjeuner de voir de belles photos avec des commentaires précis .tout est splendide, bisous à bientôt . Dominique

    1. et bien non, ce sont des WC mobiles, du moins on suppose. En espérant que le blog te fasse rêver et te permette de passer une agréable journée. A bientôt à notre retour au mariage de Arnault et Charlotte. Bises

  2. Bravo pour les WC mobiles, ça fait (pas du tout) rêver!!!!Quant à Djinn , elle est fière et courageuse!!! elle a de qui tenir!!!!
    Martine, tu as RDV Paris le 19/06 à 10h45, alors va falloir penser à rentrer!!!! Ce sera les embouteillages de Paris et non plus ceux de Juliacana! et le pluie aussi!
    Bisous

    1. Parfait nous avons nos billets pour le 14. Ici nous avons soleil avec averses bises et merci d’avoir pris le Rdv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *