OLYMPUS DIGITAL CAMERA

SARTENE, PROPRIANO et le site de FILITOSA

Nous prenons la route pour Sartene. Impossible de se garer en plus un convoi exceptionnel fait un bouchon dans la ville. Grâce aux Corses qui  nous aident à faire demi-tour et prendre une autre route pour éviter la ville et nous voici sur la route de Propriano. Nous trouverons un camping dans le golfe à Abbartello.

L’après-midi, nous partons visiter le site préhistorique de Filitosa qui date de 3000 ans av. JC. Bon, nous, on a vu les nuraghes sardes qui dataient de la même époque et nous trouvons qu’ils étaient plus évolués au niveau habitat. Par contre, il y a des statues-mehnirs : ici, sont nés les premiers artistes corses!

Nous irons en scooter visiter Sartène et nous avons aimé cette petite ville typique corse. De hautes maisons en granit, des ruelles qui nous protègent du soleil qui tape fort. Gérard  en profite pour aller chez le coiffeur. Nous visitons l’église et nous avons l’explication de la célébration du Vendredi Saint : c’est la procession du Catenacciu. Cela représente la Passion du Christ montant au calvaire. Le Pénitent est cagoulé et porte une tunique. Il  porte la croix de 30kg et une chaîne au pied de 15kg. Il doit, comme le Christ, tomber et se relever trois fois. Il est aidé par un autre pénitent. Derrière eux suivent huit pénitents eux aussi vêtus de tuniques et cagoulés. Jamais on ne connaît l’identité des pénitents. A ce jour, il faut  attendre 27 ans sur la liste d’attente pour avoir le privilège de devenir pénitent.

L’après-midi, nous irons à Propriano mais nous n’avons pas aimé la ville et nous n’y sommes pas restés. 60 000 touristes débarquent des bateaux et nous les retrouvons à Sartène, Bonifacio….nous avons préféré profiter de la belle plage de Porto Pollo au bout du monde à l’extrémité du golfe.

Une réflexion sur “ SARTENE, PROPRIANO et le site de FILITOSA ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *